Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Une aide pour les aidants à l’hôpital Charles Richet (AP-HP)
Une aide pour les aidants à l'hôpital Charles Richet (AP-HP)
note des lecteurs
date et réactions
2 octobre 2012
Auteur de l'article
Le Webzine de l'AP-HP, 323 articles (AP-HP)

Le Webzine de l’AP-HP

AP-HP
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
323
nombre de commentaires
0
nombre de votes
20

Une aide pour les aidants à l’hôpital Charles Richet (AP-HP)

Une aide pour les aidants à l'hôpital Charles Richet (AP-HP)

L’hôpital Charles Richet (AP-HP), implanté à Villiers-le-Bel dans le Val d’Oise, a pour vocation la prise en charge des personnes âgées malades et dépendantes. Il bénéficie au sein de l’hôpital de jour d’une expertise dans les maladies de type Alzheimer et apparentés, et propose à des patients présentant des troubles amnésiques des consultations à visée diagnostique et médico-psycho-sociale.

Les maladies de type Alzheimer ne sont pas les maladies d’un individu isolé mais sont des maladies d’une personne prise dans un système familial ou tout au moins dans un système relationnel. Ces affections produisent notamment des changements de la personnalité et du comportement. Il n’est donc pas rare d’entendre des enfants dire de leurs parents qu’ils ne les reconnaissent plus ou qu’ils n’arrivent plus à faire face au quotidien. Ainsi, la relation de ces proches avec leurs parents se détériore et devient une source d’angoisse, pouvant aller jusqu’à la dépression ou l’altération de la santé physique.

Aussi, un projet de mise en place d’un atelier intitulé a-t-il été initié par les psychologues de l’hôpital. Il s’inscrit dans la perspective d’une meilleure réponse de prise en charge des aidants familiaux confrontés à cette pathologie.

S’adressant à chacun des membres de l’entourage du patient, qui est accueilli au sein de l’hôpital de jour, le but de ces ateliers est de proposer un soutien quant au vécu des troubles présentés par leur parent et de contribuer ainsi à améliorer la compréhension de leur nature et de leur évolution.

Pour ce faire, ces ateliers visent à créer et à constituer un cadre dans lequel il est possible d’échanger autour de leur ressenti face aux troubles présentés par leurs parents et d’en analyser les mécanismes sous-jacents.

Les psychologues de l’hôpital de jour coordonnent ces ateliers d’aide aux aidants et contribuent en tant que modérateurs au bon déroulement de l’atelier et à la dynamique des échanges au sein du groupe. Pour compléter l’équipe, d’autres professionnels de santé sont invités à participer à ces ateliers en fonction des thématiques abordées : médecin, infirmier, assistante sociale, psychomotricien, ergothérapeute…

Au travers de ces apartés, hors du champ et du temps du quotidien, cette situation d’échange entre professionnels et aidants et entre aidants eux-mêmes, un lien de soutien, d’entraide et d’accompagnement va se tisser durablement.

Elodie Coquerelle et Thérèse Atangana (Psychologues de l’Hôpital de jour)

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Hôpital Alzheimer