Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Un « œil bionique » pour rendre la vue au aveugle
Un « œil bionique » pour rendre la vue au aveugle
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
4 décembre 2014
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Un « œil bionique » pour rendre la vue au aveugle

Un « œil bionique » pour rendre la vue au aveugle

Dans le secteur de la biotechnologie, une avancée majeure a rendu partiellement la vue à une patiente aveugle depuis 15 ans des suites d’une rétinite pigmentaire, grâce à un œil bionique Argus II, créé par l’entreprise Second Sight. Ce système permet ainsi à l’utilisateur de capter des flashs de lumière qu’il n’a plus qu’à interpréter.

Ainsi, cet œil bionique implanté par une équipe médicale en Suisse, va faciliter les déplacements d’une patiente, qui peut à présent percevoir des silhouettes et des contrastes. Ce progrès lui permet également de visualiser des objets ou même une lettre d’une taille de plus de 25 centimètres.

Ainsi plus de 90 patients porteraient l'Argus II, ans le monde .En effet, un Américain de 66 ans, aveugle depuis 30 ans, souffrant d’une rétinite pigmentaire, a recouvré également partiellement la vue, depuis quelques semaines.

Pour le professeur en charge de l’opération, « c'est une grande satisfaction pour nous que la médecine puisse à présent offrir une solution concrète permettant à des personnes précédemment aveugles de recouvrer une vision utile au quotidien, qu'elles puissent reconquérir une certaine autonomie et améliorer leur qualité de vie ».

Cette petite révolution est possible grâce à cette nouvelle technologie « qui stimule la rétine avec de l’électricité ». Ensuite, l’implant rétinien, connecté à un petit ordinateur et des lunettes équipées d’une caméra miniature, capte les informations visuelles venues de l’extérieur et les transforme en signaux afin qu’elles puissent être traitées par les systèmes biologiques.

Cependant, l’œil n’est pas intégralement bionique. L’implant fonctionne à partir d'un œil biologique ayant des cellules encore fonctionnelles. Cette opération ne pourrait être exercée sur une personne atteinte d’un décollement de la rétine.

Enfin, dans un futur proche, Second Sight envisage d’implanter une seconde version d’Argus, en contact direct avec le cortex visuel.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Les Actus
Mots-clés :
Aveugle œil bionique