Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Un Institut du cerveau et de la moelle épinière bientôt à Paris
Un Institut du cerveau et de la moelle épinière bientôt à Paris
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
20 avril 2010
Auteur de l'article
Loreline Robbe, 61 articles (Rédacteur)

Loreline Robbe

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
61
nombre de commentaires
0
nombre de votes
40

Un Institut du cerveau et de la moelle épinière bientôt à Paris

Un Institut du cerveau et de la moelle épinière bientôt à Paris

En octobre, l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM) entrera en service dans l’enceinte hospitalière de La Pitié-Salpêtrière. On estime de 4 à 5 millions le nombre de personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer en Europe, à 3 millions le nombre d’accidents vasculaires cérébraux, et à 2,5 millions celui des épileptiques. « Les besoins sont considérables, car les maladies neurologiques et psychiatriques sont de plus en plus fréquentes (ici). Elles touchent aujourd’hui une personne sur huit en Europe » relate le chirurgien Gérard Saillant, qui sera le futur président de cet institut. D’après lui, « Le XXIe siècle sera celui des maladies neurologiques et de la prévention au niveau du cerveau », d’où l’intérêt d’une telle structure d’étude pour ces maladies (Parkinson, Alzheimer, sclérose en plaques, paraplégie, dépression, lésions de la moelle épinière...).


L'ICM devrait permettre aux chercheurs de mener des études plus transversales et d'approfondir leurs connaissances sur la moelle épinière ("le contenu"), maintenant que "le contenant", vertèbres, disques et ligaments, a été bien identifié (ici). Des études seront donc conduites sur les lésions de la moelle épinière, les traumatismes liés aux accidents de la route, les dépressions. D'autres encore concerneront les troubles involontaires convulsifs (TIC) et obsessionnels compulsifs (TOC). Six cents chercheurs devraient être ainsi réunis aux côtés des médecins et des malades (100 000 patients sont attendus par an), dans un bâtiment de 22 000 mètres carrés qui sera doté de cinq appareils d'imagerie par résonance magnétique (IRM). L'institut devrait également comporter un centre de ressources biologiques, avec entre autres, une "cérébrothèque" de 5 000 cerveaux.

Loreline Robbe Sciences et ...

SOURCES

  • Article Le Monde ici.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté