Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Un brossage direct de vos gencives avec un dentifrice protège t-il vraiment des caries ?
Un brossage direct de vos gencives avec un dentifrice protège t-il vraiment des caries ?
note des lecteurs
date et réactions
13 avril 2012
Auteur de l'article
blanchimentdents, 10 articles (Rédacteur)

blanchimentdents

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
10
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Un brossage direct de vos gencives avec un dentifrice protège t-il vraiment des caries ?

Un brossage direct de vos gencives avec un dentifrice protège t-il vraiment des caries ?

Selon une équipe de recherche en Suède, c’est possible.

L’équipe de l’université de Gothenburg a découvert que se brosser les gencives avec un dentifrice suite au déjeuner pouvait contribuer à la protection des dents contre les risques de caries, à condition qu’il soit allié à un brossage de vos dents deux fois par jour et à passer du fil dentaire le soir.

L’étude a montré que frotter du dentifrice sur les gencives pouvait accroître la protection apportée par le fluor jusqu’à 400 %, mais les chercheurs utilisaient un dentifrice à forte teneur en fluor que l’on peut avoir sans prescription en Suède.

L’étude a impliqué 16 participants auxquels on a demandé, soit de se brosser les dents 2 à 3 fois par jour, soit de tester la technique de frottement par les doigts.
Les scientifiques ont découvert que le massage avec le dentifrice était aussi efficace pour accroître le taux de fluor qu’un 3° brossage des dents.
Se frotter les dents avec du dentifrice de cette manière pourrait représenter un moyen facile d’avoir une dose supplémentaire de fluor durant la journée, particulièrement après le déjeuner.

Mais, cela devrait être considéré comme une mesure de prévention supplémentaire, car cela pourrait remplacer le brossage avec un dentifrice contenant du fluor matin et soir.
Le grand scientifique à l’origine de cette étude, le docteur Ann Nordstrom, a aussi insisté sur le fait que les personnes ne devaient pas se rincer la bouche après s‘être brossé les dents.
Il n’est pas conseillé de se rincer la bouche avec de l’eau aussitôt après le brossage, car cela enlève les ions de fluor qui restent dans la bouche et dans la salive, lesquels contribuent à protéger vos dents plus longtemps.
Il est préférable de cracher l’excédent.

Le fluor est un minéral qui existe naturellement et que l’on trouve dans de nombreux aliments et boissons et il contribue à renforcer la couche d’émail sur les dents pour les protéger des caries.
Dans certains pays, l’approvisionnement en eau est fluoré et environ 60 % de l’eau aux Etats- Unis contient du fluor, ce qui est à comparer avec seulement 10 % en Angleterre.
1. La contreverse porte sur l’eau fluorée.
Il y a eu de nombreuses contreverses portant sur son apport dans l’approvisionnement public d’eau mais le’ British dental Association’ a le sentiment que la fluoration de l’eau représente une méthode efficace et sans danger pour la réduction des caries dentaires.
La fluoration de l’eau est très sévérement contrôlée car, si les niveaux sont trop élevés , cela peut être toxique d’une part et l’eau contient naturellement du fluor d’autre part.
L’eau est fluorée aux Etats- unis depuis plus de 65 ans et elle s’est révélée être un bon moyen de réduire efficacement les caries dentaires dans tote la communauté, sans tenir compte de la situation économique de l ‘individu.
on estime que son utilisation a éduit les caries jusqu’à 40, voire 60 %.
Les caries dentaires ont vraiment considérablement diminué depuis le début de la fluoration de l’eau.

Mais cela n’a pas été le cas dans les endroits où l’eau n’est pas fluorée.
La prise de conscience publique a aussi augmenté concernant la santé dentaire et ceci à peu près au même moment où on a commencé à introduire le fluor dans l’approvisionnement public d’eau.
Il est donc devenu courant d’utiliser des dentifrics fluorés, et même des bains de bouche fluorés. Beaucoup de dentistes ont commencé à prescrire des doses supplémentaires de fluor aux patients ainsi que des contrôles réguliers.
L’argument en défaveur de l’ajout de fluor à l’approvisionnement public d’eau consiste à dire qu’une majorité d’entre nous a assez de fluor par le brossage régulier des dents et par la consommation d’aliments et de boissons qui contiennent naturellement du fluor.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté