Accueil du site
> Médicaments & Soins > Risques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Tomber enceinte sous Vidora
Tomber enceinte sous Vidora
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
16 septembre 2013
Auteur de l'article
Docteur David Vincent, 74 articles (Médecin généraliste)

Docteur David Vincent

Médecin généraliste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
74
nombre de commentaires
29
nombre de votes
25

Tomber enceinte sous Vidora

Tomber enceinte sous Vidora

Je m’occupe depuis quelques années d’une jeune femme qui souffrait de fortes migraines. Elle a consulté un neurologue qui lui a prescrit du Vidora

La première fois qu'elle s'est présenté devant moi j'ai consulté mon DictionnaireDorocz ( dictionnaire de médicaments) pour savoir ce que je prescrivais et surDoctissimo. Or voilà ce que j'ai lu :

ANTIMIGRAINEUX - SYMPATHOLYTIQUE
(N : système nerveux central).
L'indoramine, molécule à noyau indole à chaîne pipéridinée, agit au niveau des médiateurs chimiques responsables de la crise de migraine et possède les propriétés pharmacologiques suivantes :
· alpha-bloquante post-synaptique sélective,
· antihistaminique,
· antisérotoninergique et antidopaminergique faibles,
· antagoniste de la prostaglandine F2 alpha sur la paroi vasculaire,
· stabilisatrice de membrane.
Chez les patients ayant une hypertension artérielle légère ou modérée, l'indoramine entraîne une baisse des chiffres tensionnels, sans hypotension orthostatique.
Chez les sujets normotendus, à la posologie recommandée dans le traitement préventif de la migraine, la pression artérielle n'est pas modifiée. (doctissimo)
 
Mais j'avais une vague notion de neuroleptique ( comme vogalène, agréal, tanganil, motilium) et j'ai eu un peu d'a-prioris
 
" Madame, je lui répétais, on pourrait diminuer le médicament au fur et à mesure et voir un ostéopathe pour voir si quelque chose n'est pas coincé.
- Non, j'ai trop peur que les migraines reviennent.
- Mais vous voulez un enfant plus tard, vous ne pouvez pas être enceinte avec !
- Promis, j'y pense".
 
Je l'ai revue il y a peu de temps :
" Je suis enceinte ! J'ai beaucoup galéré et on a dû se faire aider pour stimuler les ovaires. Ca m'a fait beaucoup stresser.
- Super ! Vous aviez arrêté le Vidora ?
- Non, juste quand j'ai appris la bonne nouvelle.
- Je vais voir si ce n'est pas la faute de ce médicament. De plus il est interdit depuis juillet".
 
Je cherche sur internet : 
 

Description des effets indésirables
Comme tous les médicaments, vidora 25 mg, comprimé est susceptible d'avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n'y soit pas sujet.
Ils surviennent principalement au cours des trois premiers mois de traitement et sont le plus souvent spontanément régressifs ; ils ne nécessitent généralement pas l'arrêt du traitement. le plus souvent ont été observés :
· Somnolence,
· Congestion nasale,
· Sécheresse de la bouche,
· Troubles de l'éjaculation.
Ont été rapportés des troubles endocriniens tels que :
· Hyperprolactinémie (excès de prolactine (hormone provoquant la lactation)), galactorrhée (écoulement anormal de lait) ou aménorrhée (absence de règles).
+info : http://www.doctoralia.fr/medicament/vidora-7843

 
" Et voilà, ce n'est pas votre faute, c'est celle du médicament !"
Elle en était toute bouleversée " le gynéco ne m'a rien dit !"
 
J'ai beau lire le magazine Prescrire, ... prescrire n'est jamais simple. Elle aurait pu porter plainte contre le traitement. Heureusement tout est bien qui finit bien.
Docteur Vincent
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté