Accueil du site
> Médicaments & Soins > Risques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Surpoids : la pilule Alli, quels risques médicamenteux ?
Surpoids : la pilule Alli, quels risques médicamenteux ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
24 avril 2009 | 7 commentaires
Auteur de l'article
Roseline, 56 articles (Rédacteur)

Roseline

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
56
nombre de commentaires
16
nombre de votes
0

Surpoids : la pilule Alli, quels risques médicamenteux ?

Surpoids : la pilule Alli, quels risques médicamenteux ?

Le 6 mai prochain, une nouvelle pilule minceur, nommée ALLI, va arriver sur le marché sans que vous ayez besoin d’ordonnance pour l’acheter. Cependant, celle-ci inquiète devant les risques potentiels qu’elle présente.

Alli : une pilule en vente libre qui permet d'augmenter la perte de poids

Le Dr Carmen Kreft-Jaïs, responsable pharmacovigilance à l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de la santé (Afssaps), nous accorde une interview sur le sujet.
 
Alli est présentée comme une pilule minceur. Elle va provoquer une diminution de l’absorption des graisses au niveau intestinal. « Son principe actif, l’Orlistat, est dosé à 60 mg (contre 120 pour le Xenical, un médicament du même type autorisé depuis 10 ans sous prescription). »
 
Alli cible des personnes atteintes d’obésité dont l’Indice de masse corporelle (IMC = rapport poids/taille) est supérieur ou égal à 28. Il faut également être majeur pour pouvoir prendre cette pilule.
 
Concernant son efficacité, les demandes d’autorisation de mise sur le marché ont été réalisées avec les chiffres suivants : pour plus de 40 % des personnes traitées par la pilule, la perte de poids serait de l’ordre de 5 % par rapport au poids initial contrairement aux patients placé sous placébo qui ont obtenu des résultats inférieurs.
 
Cette pilule ne suffit pas seule, bien évident. Elle doit s’accompagne rd’un régime hypocalorique modéré. Le nombre de calories par jour doit descendre jusqu’à 1 000 unités. C’est une des conditions qui permet au médicament de faire son effet.

Des risques d'intéractions : Alli diminuerait l'efficacité d'autres médicaments

Mais, un danger pointe son nez. Déjà, la notice de la pilule nous présente un certain nombre de contre-indications. Ce qui attire le plus mon attention, c’est qu’Alli peut diminuer l’efficacité de certains médicaments en empêchant leur absorption par l’organisme. Par exemple, il faut éviter les associations suivantes :
 
  • Alli et la ciclosporine (médicament utilisé pour prévenir le rejet d’un organe transplanté),
  • Alli et les anticoagulants oraux, car vous prenez le risque de subir une thrombose (formation d’un caillot de sang dans les artères ou les veines),
  • Alli pour les personnes qui sont atteintes par un trouble de l’absorption des nutriments,
  • Alli peut être dangereux pour les personnes qui ont déjà expérimenté des médicaments pour maigrir et qui ont fortement réagis à leurs effets. 
En plus, des problèmes précédents, Alli peut provoquer des effets secondaires comme :
  • selles grasses ou molles
  • incontinence fécale
  • flatulence
  • douleurs abdominales
  • réactions cutanées
Certaines personnes qui ne sont pas concernées par cette pilule (IMC supérieur ou égal à 28 et plus de 18 ans), vont être tentées de prendre AllI. Si vous ne prenez pas de médicaments contre-indiqués pour l’utilisation conjointe avec cette pilule, vous serez simplement exposé aux effets secondaires. Vous aurez les désavantages sans les avantages.
 

Le problème de la vente libre

Le Dr Carmen Kreft-Jaïs a été interrogée sur ce qu’elle pense du fait qu’Alli soit en vente libre. Elle déclare : « Dans ces conditions, il est possible qu’il y ait des dérives. Nous avons donc pris des mesures d’accompagnement de diffusion. Des études d’utilisation seront réalisées pour savoir quelles populations l’utilisent. Les laboratoires et l’Afssaps ont également mis au point une fiche d’aide à destination des professionnels de santé concernés. En particulier les pharmaciens qui jouent un rôle très important puisqu’ils seront les interlocuteurs principaux des patients. Il est important qu’ils connaissent le produit et sachent comment procéder avant de le délivrer. »
 
En bref, c’est une pilule en vente libre, mais le pharmacien va jouer le rôle de conseil en vérifiant qu’il peut le délivrer. Il doit s’assurer que la pilule est bien pour un patient dont l’IMC est supérieur ou égale à 28. Il est dans l’obligation de lui poser, également, une série de questions pour s’assurer que le patient n’est pas suivi médicalement, qu’il n’ait pas d’autres problèmes de santé,…Et, si le pharmacien a un doute sur une personne, il peut renvoyer cette dernière chez son médecin traitant.
 
Il est vrai que si le pharmacien joue son rôle, nous pouvons supposer qu’il y aura une diminution des risques pour les personnes qui sont désireuses d’utiliser ALLI sans connaître les problèmes que son absorption peut engendrer.
 
En tout cas, si l’envie vous prenait de vouloir avaler cette pilule, prenez le temps de lire la notice d’utilisation. Prendre soin de son corps ne doit pas se faire à n’importe quel prix ! Et, si vous avez un doute après la lecture de la notice d’utilisation, prenez le temps de consulter soit le pharmacien pour avoir des précisions, soit votre médecin traitant.
 
Risquer sa vie pour une hypothétique perte de 5 % de son poids initial n'en vaut pas la peine !
Roseline Buarotti

SOURCES

  • Sources : www.express.fr : Alli : « Cette pilule diminue l’efficacité d’autres médicaments »
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
3 votes
par trape (IP:xxx.xx7.65.251) le 26 avril 2009 a 18H53
trape (Visiteur)

"Risquer sa vie pour une hypothétique perte de 5 % de son poids initial n’en vaut pas la peine !" Voilà une conclusion bien excessive d’un point de vue probabiliste, qui rend tout le message d’information peu crédible. A crier "au loup" trop souvent, fait que le public ne fera plus attention à rien et donc que les messages vraiment fondés passeront à la trappe ... Le problème vient du positionnement des traitements vis à vis de l’obésité, qui est vécu péjorativement par les médecins eux-mêmes. Dans ce domaine médical comme dans les autres, un médicament efficace comportera toujours un risque. Pour info, c’est l’aspirine, qui est en vente libre, qui fait le plus de morts par an. Personne ne songerait à vouloir interdire la vente libre de l’aspirine. La responsabilité du choix fait partie de la notion d’individu. Pour revenir à l’obésité, tout le monde sait que la solution n’est pas dans un comprimé qui n’est qu’un adjuvent ; et concernant "ALLI" les effets secondaires, eux même, limiteront la consommation spontanée de ce produit .

3 votes
par Bertrand (IP:xxx.xx4.55.33) le 29 avril 2009 a 12H09
Bertrand, 3 articles (Rédacteur)

Je comprends les principes de précaution qui peuvent être diffusés à l’occasion de cette nouvelle pilule anti-obésité. Mais je trouve que nous devrions entendre le laboratoire GSK qui lance ce produit pour mieux connaitre leurs intentions. A ce propos, j’ai écrit un billet sur le buzz d’un faux laboratoire qui proposait un principe actif comme Alli ; http://dussauge.wordpress.com/2009/....

6 votes
par SAID (IP:xxx.xx3.230.150) le 9 mai 2009 a 12H24
SAID (Visiteur)

ecoutez moi les gros et grosse aretter de tourner au tour du pot vous voulez maigrir alors ne mangeait pas un jour ou un mois et tu vas voir combien t as maigri pillue gellule regime batata batatti

9 votes
par lutin65 (IP:xxx.xx4.249.19) le 10 mai 2009 a 07H41
lutin65 (Visiteur)

Bonjour,

j’ai effectue le jeune pendant 3 semaines, juste soupes de legumes et jus de fruits, je controlais le taux de sucre dans mon sang, j’ai perdu 16 kilos ca engendre une énorme fatigue, et il vaut mieux ne pas avoir un travail vraiment physique, il est certain que la solution manger moins, reduire ses quantités , faire du sport est la plus valable pour maigrir et cela demande une énorme volonté que j’ai des difficultés également à avoir mais si cette pilule alli apporte un accompagnement a toute personne qui se decide a suivre un programme de ré education alimentaire stricte pourquoi pas, parce que je sais tres bien la souffrance que cela engendre d’etre en surpoids ou en obesite, le regard des autres mais nous ne sommes pas égaux face a l’alimentation, nos corps reagissent differemment ne l’oubliez pas ! bon courage a tous ceux qui veulent maigrir !

0 vote
par ocb5000 (IP:xxx.xx6.229.85) le 10 juillet 2009 a 15H29
ocb5000 (Visiteur)

pf alor toi tu devrait juste ne erire !!!qu’elle immaturité pove mec !!!!! :-((

0 vote
par caroline20 (IP:xxx.xx9.85.92) le 26 janvier 2010 a 16H27
caroline20 (Visiteur)

Je voudrais dire que j’ai perdu 8 kilos en 2 mois, c’est pas rien et je n’ai eu aucun problème, je ne mange pas gras donc je n’ai pas le problème des autres (allé au toilette...) je le trouve bien moins cher qu’à la pharmacie sur www.parapharmacie.us

0 vote
par alan (IP:xxx.xx8.19.87) le 26 mars 2010 a 14H48
alan (Visiteur)

Salut, J’ai essaye beaucoup de produits avant Alli. Au debut je n’y croyais pas trop mais cela marche vraiment ! Je l’ai achete sur Internet sur http://veapharma.net/products/Alli_... , ce sont les moins cheres.