Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Seniors : Les Aînés Ruraux interpellent les Pouvoirs publics
Seniors : Les Aînés Ruraux interpellent les Pouvoirs publics
note des lecteurs
date et réactions
7 août 2012
Auteur de l'article
S.B., 1 article (Rédacteur)

S.B.

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
1
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Seniors : Les Aînés Ruraux interpellent les Pouvoirs publics

Seniors : Les Aînés Ruraux interpellent les Pouvoirs publics

Les Aînés Ruraux, première association de seniors en France, interpellent les Pouvoirs publics et les groupes parlementaires concernant la situation des retraités et des personnes âgées dans les domaines de l’accès aux soins et de la fiscalité.

Les Aînés Ruraux constituent la 1ère association de seniors en France. Reconnue d’utilité publique, l’association rassemble 700 000 membres regroupés dans plus de 9 000 clubs et 85 fédérations départementales.

Présents sur tout le territoire français, les Aînés Ruraux œuvrent au quotidien pour redonner aux retraités et aux personnes âgées leur place dans la société, les aider à maintenir leur vie sociale et à se sentir utile.

Leur positionnement repose sur la notion du « mieux vivre ensemble » : leurs actions d’information et de prévention consistent donc également à favoriser le lien social entre les personnes de toutes générations.

Dans le cadre de leur Assemblée générale qui s’est tenue à Giens le 8 juin 2012, les Aînés Ruraux ont évoqué lors de leurs débats la situation des retraités et des personnes âgées, plus particulièrement dans les domaines de l’accès aux soins et de la fiscalité.

A l’issue de ces travaux, les Aînés Ruraux ont rédigé une motion de synthèse qui a été portée à la connaissance des Pouvoirs publics nationaux et des groupes parlementaires.

L’accès aux soins : la désertification médicale et les dépassements d’honoraires au cœur des préoccupations des Aînés Ruraux

La désertification médicale affecte de très larges parties du territoire, tant en zones rurales que dans certaines zones urbaines. Les personnes âgées, vivant en milieu rural, ne disposent pas toujours de moyens et de facilité de transport. Les Aînés Ruraux demandent que le Parlement et les Pouvoirs publics se saisissent de cette question, afin d’aboutir, dans le respect des droits de chacun, à une répartition harmonieuse des médecins sur le territoire garantissant à tous les citoyens l’accès à des soins de qualité, quel que soit leur lieu de résidence.

Dans le même sens, les Aînés Ruraux demandent que les principes fondamentaux de l’Assurance maladie fassent l’objet d’une refondation complète, et notamment sur les deux volets suivants ;

· Les dépassements d’honoraires, aujourd’hui supérieurs en moyenne de 54% au tarif de responsabilité de l’Assurance maladie, ne permettent plus aux assurés les plus modestes, retraités notamment, et particulièrement en zone rurale, d’accéder facilement à des médecins spécialistes pratiquant les tarifs conventionnés. La fixation des honoraires pratiqués et leur remboursement doivent permettre une juste équité pour l’ensemble des citoyens.

· L’augmentation du coût des assurances complémentaires santé soumet les retraités à une double peine en raison des tarifs majorés du fait de l’âge et de la suppression d’avantages et de déductions. Cette situation est de nature à contraindre les retraités, à réduire leurs garanties, voire à résilier leurs contrats.

La fiscalité : quand le non relèvement des seuils d’imposition grève lourdement les budgets des retraités et personnes âgées

La Loi de Finances pour l’année 2012 n’a pas prévu, contrairement aux précédentes, la revalorisation des seuils d’imposition. Cette non revalorisation, associée à l’augmentation des avantages servis aux personnes âgées et retraités, entrainent mécaniquement l’assujettissement à l’IRPP des personnes qui étaient très proches des seuils d’imposition.

Enfin, cet assujettissement a lui-même de lourdes conséquences car il ne permet plus, de fait, pour ces personnes, d’avoir accès à l’exonération ou au taux réduit de la CSG, de la CRDS, à l’exonération de la taxe d’habitation, à l’abattement de 100€ de la taxe foncière pour les personnes âgées de 65 à 75 ans et l’exonération de la même taxe pour les personnes de plus de 75 ans et, enfin, à l’exonération de la redevance audiovisuelle.

Les conséquences financières du non relèvement des seuils d’imposition va au-delà de la problématique d’assujettissement à l’IRPP et touchent particulièrement les retraités et personnes âgées aux revenus les plus modestes.

Les Aînés Ruraux demandent que les seuils de recouvrement et d’exonérations soient relevés de telle sorte que les exonérations connexes soient maintenues.

L’intégralité de la motion de synthèse portées par les Aînés Ruraux est téléchargeable directement sur le site www.ainesruraux.org.

POST-SCRIPTUM

  • A propos des Aînés Ruraux – Fédération nationale

     

    Créés il y a un peu plus de 40 ans, les Aînés Ruraux constituent le premier réseau associatif de personnes âgées et de retraités en France, avec 700 000 adhérents, 9 000 clubs répartis à travers 85 fédérations départementales adhérant à la Fédération nationale.

    Association loi 1901 reconnue d’utilité publique, les Aînés Ruraux font vivre le milieu rural, en collaborant avec les municipalités, structures associatives et mutualistes de manière à renforcer l’animation de terrain.

    Leur fil conducteur est la notion de « vivre ensemble » qui s’articule autour de trois axes majeurs :

    · Le lien social

    La priorité pour les Aînés Ruraux est d’éviter l’isolement et de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées en développant les activités intergénérationnelles, culturelles et physiques. Au niveau local, les adhérents peuvent participer à des sorties et des voyages, pratiquer de nombreuses activités… Au-delà de leurs propres actions de solidarité, les Aînés Ruraux participent aussi à de grandes causes nationales et internationales.

    · La prévention

    Les Aînés Ruraux oeuvrent quotidiennement dans des actions de prévention, dans le domaine de la santé et de la sécurité routière. Objectif : favoriser le maintien à domicile des personnes âgées, notamment en partenariat avec la Mutualité sociale agricole et Groupama.

    · Des prises de position

    D’autre part, les Aînés Ruraux assument des représentations nationales et locales auprès des Pouvoirs publics sur les sujets concernant les retraités et les personnes âgées : retraites et pensions de reversion, assurance maladie et prévention santé, maintien à domicile des personnes âgées, autonomie et handicap, participation à la défense des services de proximité, prévention et sécurité routière…

    Pour permettre à ses associations adhérentes d’assumer au mieux leurs missions et les aider dans leur gestion associative, la Fédération nationale met en place une palette de services (assurance associative, immatriculation au registre des opérateurs de voyages, conseils en organisation de manifestations, formations des bénévoles, documentation…).

     Plus d’informations : Les Aînés Ruraux - Fédération nationale / 01 53 42 46 01

     

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mêmes thématiques
Mots-clés :
Seniors Vieillissement