Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
RTT à l’hôpital : Les médecins en vacances dès janvier ?
RTT à l'hôpital : Les médecins en vacances dès janvier ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
24 novembre 2011
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

RTT à l’hôpital : Les médecins en vacances dès janvier ?

RTT à l'hôpital : Les médecins en vacances dès janvier ?

Le dossier est explosif. Le ministère de la Santé et les syndicats de médecins hospitaliers se sont rassemblés autour d’une table le 23 novembre dernier, mais aucune solution n’a pu être trouvée sur les 2,1 millions de jours de RTT accumulés par les médecins des hôpitaux. Les syndicats ont déploré le refus affiché par l’avenue de Ségur de procéder à une forme de paiement de ces journées accumulés sur les compte épargne-temps (CET). Et les représentants des médecins menacent désormais de laisser les personnels hospitaliers prendre tous leurs congés dès le nouvel an.

Imagine-t-on un instant les hôpitaux fermer pour cause de vacances prises en même temps par tous les médecins des établissements ? Impossible, car si c’était le cas on trouverait tout de même des praticiens pour les remplacer dans l’urgence. N’empêche, la menace brandie par les syndicats de médecins hospitaliers, qui négocient laborieusement avec l’entourage de Xavier Bertrand à propos des 2,1 millions de jours de RTT accumulés depuis 2002 par les médecins, ne fait sourire nulle part. Le président de la Coordination médicale hospitalière (CMH), le docteur François Aubart, a même évoqué une « situation de blocage » face aux trois scénarios que les syndicats ont proposé au ministère : Permettre aux médecins de poser leur RTT en étant remplacés, leur payer leurs six mois accumulés en salaire, ou transformer ces jours en points de retraite permettant des départs anticipés.

Quelle que soit l’option qui sera éventuellement retenue, le coût des RTT accumulés par les médecins hospitaliers est de l’ordre de 600 millions d’euros. Et suite à l’enlisement des pourparlers, le docteur Aubart menace ainsi de faire usage d’un défibrillateur de choc : « Je vais proposer aux médecins des hôpitaux de déposer des demandes de congés dès janvier ». Et ce sans attendre l’ambulance qui a été envoyée par le secrétariat d’Etat à la Santé : Nora Berra a en effet estimé le 24 novembre que « les médecins hospitaliers doivent bénéficier d’une solution qui ne les pénalise pas ». Une nouvelle rencontre est prévue pour le 5 décembre.
 

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Les Actus
Mots-clés :
Hôpital Médecin