Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Remplacer les médicaments par du sport ou un régime ?
Remplacer les médicaments par du sport ou un régime ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
8 juin 2011 | 31 commentaires
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Remplacer les médicaments par du sport ou un régime ?

Remplacer les médicaments par du sport ou un régime ?

La surconsommation de médicaments en France inquiète désormais fortement la Haute Autorité de Santé. Encouragée par la Sécurité sociale à élaborer des alternatives, l’autorité lance ainsi une réflexion et en vient à conseiller aux médecins de prescrire moins de médicaments à leurs patients. A la place, les professionnels de santé sont incités à proposer davantage de thérapies non-médicamenteuses, liées notamment à des pratiques sportives ou un régime, vantés par de nombreuses études.

Pour la Haute Autorité de Santé (HAS), il y a urgence : il faut sortir du tout médicament. La logique voudrait que le sport et une alimentation saine puisse compléter voire remplacer une prise de médicaments. Mais il n’en est rien, ou si peu : « Les thérapeutiques non médicamenteuses sont bien souvent recommandées uniquement comme traitement de fond, par exemple dans la prise en charge des risques cardio-vasculaires et de l’insomnie ». Personne n’incite à prendre d’autres pistes. Que les français soient les premiers consommateurs de médicaments en Europe n’a donc rien d’étonnant. Dans ce contexte, la HAS a publié un rapport, le 7 juin dernier, préconisant d’améliorer l’accès aux pratiques non-médicamenteuses et de changer la perception du public sur ce type de thérapies.

Pour la HAS, le succès du médicament tient en plusieurs points, les plus importants étant la facilité de prise des traitements (à mettre en parallèle avec l’implication demandée pour d’autres modes de thérapies), et le caractère rituel d’un passage chez un médecin, qui prescrit un produit selon un procédé sérieux. C’est sur ce dernier point notamment que Clémence Thébaut, chef de projet à la HAS et responsable du rapport, souhaite intervenir. Pour cette dernière, les médecins pourraient très bien inscrire sur les ordonnances des prescriptions ayant pour objet des pratiques non-médicamenteuses, en prenant en compte l’hygiène de vie des patients. La coordinatrice du rapport déplore également le manque d’information des médecins à propos des compétences de professionnels tels que les psychothérapeutes, les kinésithérapeutes ou les diététiciens.
 

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
11 votes
par rififi (IP:xxx.xx6.100.202) le 8 juin 2011 a 19H38
rififi (Visiteur)

Remplacer les médicaments par du travail forcé...serait plus dans l’air du temps !!

11 votes
par Marie S (IP:xxx.xx4.248.45) le 8 juin 2011 a 20H23
Marie S (Visiteur)

Pour la sécu un arrêt de travail n’est pas sérieux sans qu’une batterie de médicaments y soit associés par exemple en cas de burn out, de dépression ou de crises d’angoisse invalidante. Mais comme dit le médecin, achetez les en cas de contrôle, après c’est à vous de voir si vous les prenez ou pas, si ça vous soulage ou pas. Parfois le simple fait d’être écarté de la menace, comme le harcèlement moral ou la placardisation au travail, les humiliations constantes, la pression, les ordres contradictoires, ben ça suffit pour aller mieux avec beaucoup de temps et une psychothérapie. Le plus souvent le médecin envoit chez un psychiatre (remboursé) qui file de la chimie, alors qu’un psychologue (non remboursé) serait plus disponible et plus approprié. Bref ! on marche sur la tête.

Quant au sport : pas le temps. Le régime ? impossible quand on ne peut pas déjeuner chez soi.

6 votes
par alise martin (IP:xxx.xx4.249.145) le 9 juin 2011 a 07H22
alise martin (Visiteur)

Madame ou Mademoiselle,

Vous avez totalement raison... je me permettrais de dire également "le monde marche sur la tête". je suis dépressive bipolaire depuis un temps si fou... le sport ? ... le régime ? difficilement compatible avec une prise de médicaments journalière. Un engrenage où je me sens isolée voire incomprise dans le milieu médical ou le cercle familial. Je prends du poids... Le psy. me déconseille d’arrêter ces "comprimés" au risque de rechuter "grave" dans une dépression... Je subis la "vie" par manque de courage ou lâcheté... La spirale du mal-être concoctée dans une société dont je refuse tout excès sans foi ni loi. Bon courage à vous.

7 votes
par moutarde (IP:xxx.xx9.3.200) le 9 juin 2011 a 09H11
moutarde (Visiteur)

Lisez, écrivez, cousez, devenez créative, voyagez, même tout près de chez vous, commentez vos trouvailles, communiquez intelligement, (vous l’êtes), mangez léger, n’en parlez pas à votre entourage qui ne pourait pas comprendre et vous verrez !

Votre univers de sensibilité que tout le monde a en soi va s’ouvrir et vous allez vous sentir mieux. C’est garanti ! Bon courage !

1 vote
par roxane (IP:xxx.xx1.209.158) le 9 juin 2011 a 09H42
roxane (Visiteur)

est ceque vous travailler malgré votre mal etre ?

0 vote
par Chris. (IP:xxx.xx8.211.20) le 10 juin 2011 a 08H44
Chris. (Visiteur)

Votre message m’a touché. J’ai connu également des années grises. Je vais mieux. Je souhaite simplement vous dire que je pense à vous et vous souhaite du courage pour "garder la tête hors de l’eau"

7 votes
par Aubert (IP:xxx.xx6.3.231) le 8 juin 2011 a 22H36
Aubert (Visiteur)

Il est réjouissant d’apprendre qu’enfin en 2011 la "prescription de thérapeutiques non médicamenteuses validées" voit le jour !

Car déjà en 1979, un médecin du CHU de Grenoble fondait "l’Association française pour la promotion d’une santé parfaite" et rédigeait un mémoire à l’intention du ministre de la santé et de la famille pour lui présenter l’impact préventif sur la santé publique que pourrait présenter la pratique régulière de la Méditation Transcendantale dans différents domaines de la société. Ce document était soutenu par des médecins et membres des professions de santé à l’issue d’un symposium qui eut lieu à la faculté de médecine de Grenoble.

Le mémoire disait notamment : "La mise en œuvre de l’ensemble de ces mesures ne représente pas plus de 1% du budget de la santé. Par contre le bénéfice que l’on peut en attendre est considérable. En particulier, c’est avec une grande assurance que nous pouvons prévoir, par la généralisation de ce programme un effondrement de la consommation de tabac, d’alcool, de drogues et de médicaments psychotropes."

C’est non seulement des millions d’euros qui auraient pu être sauvés par notre Sécurité sociale mais surtout beaucoup de souffrance inutiles qui auraient pu être évitées ! En Angleterre si un médecin recommande à un de ses patients la pratique de la Méditation Transcendantale (dont les effets ont été validés scientifiquement) alors leur Sécurité sociale, la NHS prends en charge les frais d’apprentissage.

Il est temps de sortir se dégager des préjugés et de mettre en place les méthodes qui ont fait leurs preuves comme celle-ci !

On peut encore lire ce mémoire historique pour la promotion de la santé sur un site internet ici :

http://pourlebiendetous.free.fr/pub...

2 votes
par Chronos (IP:xxx.xx4.54.191) le 9 juin 2011 a 11H38
Chronos (Visiteur)

Effectivement, on dirait qu’à chaque fois, nos dirigeants ( élites auto-proclamés ) redécouvrent longtemps après, avec plusieurs trains de retard par rapport au peuple, l’oeuf de Christophe Collomb. Et ils imposent ou le font savoir aux gens ( la france d’en bas ) avec condescendance, à grandes pompes et à grand renfort de bruit médiatique. Ils sont forts dans le Faire-Savoir mais nuls dans le Savoir-Faire... A force de brasser dans le superficiel, on risque de n’avoir que très peu de résultats, car aucune vision à long terme, aucune continuité, tout dans l’immédiateté et dans le " jetable à usage unique ". On fait et on défait les bêtises par d’autres bêtises : c’est l’art de gouverner du moment ( Donner l’impression de faire les choses tout en ne les faisant pas réellement : que de la fumée inconsistante ! )

0 vote
par Claude (IP:xxx.xx7.27.35) le 9 juin 2011 a 18H57
Claude (Visiteur)

Réponse à Aubert (vers le début) :

N’exagérons pas !!! Le fameux "médecin du CHU de Grenoble" dont vous parlez est un certain B.Doyon qui était en fait "Assistant de biomathématiques" (quel rapport ?????) Lequel n’a rédigé qu’un court document, signé par une poignée de personnes en France et qui n’est qu’une propagande pour "MT-Sidhi" et "Méditation transcendantale" .

Par exemple il se propose grace à celà (je cite) :
- lors du service militaire de "développer la conscience individuelle et ainsi apporter la cohérence à la nation qui détruit l’inimité, empêche donc l’ennemi de naitre (invincibilité parfaite)"
- Dans les prisons : obtenir une "réhabilitation rapide et réelle des prisonniers par restauration de toute leur intelligence créative"
- il Demande la "création d’un département ministériel du développement de la conscience"

etc...

Ha là là,on se demande bien pourquoi le ministre n’a pas immédiatement donné suite !!! (et comment on fait pour etre encore en mauvaise santé... et ne pas avoir l’invincibilité parfaite)

4 votes
par Marie83 (IP:xxx.xx8.108.28) le 8 juin 2011 a 22H36
Marie83 (Visiteur)

Ma fille de 9 ans a des problèmes d’énurésie (nocturnes et fuites diurnes). Depuis l’entrée à l’école primaire, on lui a prescrit divers médicaments, allopathiques et homéopathiques, sans grand effet (si ce n’est des effets secondaires). Le dernier urologue consulté lui a prescrit : 1 verre d’eau et pipi 5 fois par jour (eau possible en dehors, mais si possible pas de pipi), et plus d’eau après 19h30. Ça a été dur au début, ça fait deux mois et elle n’a plus la culotte mouillée quand elle rentre de l’école, ni quand elle se réveille le matin ......... sans médicament !

5 votes
par popo (IP:xxx.xx6.170.31) le 8 juin 2011 a 23H28
popo (Visiteur)

Maigrir en faisant du sport et un régime ? pfff, qu’elle hérésie !

8 votes
par popo (IP:xxx.xx6.170.31) le 8 juin 2011 a 23H30
popo (Visiteur)

comment vont faire les labos pharmaceutiques et tout les piques assiettes (pharmacie etc) qui gravitent autour... quand je vois ce que fait l’afssaps... "je me marre"...

2 votes
par alise martin (IP:xxx.xx4.249.145) le 9 juin 2011 a 07H44
alise martin (Visiteur)

Monsieur,

Sans vouloir être spirituelle, je vous dirais tout d’abord "merci" pour vos "MOTS"... ou dire simplement chacun ses "MAUX"... Être à l’aise dans ses baskets ? Est-ce possible aujourd’hui ? Avoir le courage de refuser cette forme de fatalité ? La volonté, l’espérance d’offrir à la jeunesse une raison de vivre vraiment. Cette forme de communication "indirecte" est une thérapie que tout "toubib" ne souhaite même pas vous "offrir"...gracieusement ! ... A qui profite le... crime !

1 vote
(IP:xxx.xx9.22.77) le 9 juin 2011 a 08H24
 (Visiteur)

qu’elle hérésie => quelle hérésie, je crois

2 votes
par suzette (IP:xxx.xx2.23.219) le 9 juin 2011 a 08H22
suzette (Visiteur)

j’ai fait une dépression très grave il y a 12 ans je suis toujours sous entidépresseurs j’ai diminue ma dose et je voudrais arreter.mais j’ai pris sur moi pour continuer a vivre .etant retraité 1h de piscine par semaine faire du sport c’est génial 10km de marche tous les jours et cela est mieux que de se bourré de médicaments quand au sport il faudrait avoir les moyens car il y a des sports que je voudrais faire mais trop chère et habitant en campagne il n’y a pas de structure ou il faut faire 20 km je n’ai pas les moyens cela dit certaine personne vont chez le médecin pour un oui pour un non

5 votes
(IP:xxx.xx9.22.77) le 9 juin 2011 a 08H27
 (Visiteur)

du sport, une alimentation saine.

Je rajouterais :

Légaliser et encadrer les prostitués pour que tout le monde puisse avoir du sexe. Légaliser et encadrer le cannabis pour les traitements thérapeutiques.

0 vote
par yanoche (IP:xxx.xx5.178.243) le 9 juin 2011 a 09H21
yanoche (Visiteur)

J’aime le proposition de : (IP:xxx.xx9.22.77) le 9 juin 2011 a 08H27.

Concernant le post d’alise Martin, je sais ce que c’est car je suis dans le même cas. Effectivement il nous faut bcp de courage. Car sans cachets nous sommes très mal et avec nous sommes tout aussii très mal. Le pire dans ces traitements ce sont les effets secondaire. Alors le bon courage je le prends et je vous le retourne et je le fais partager à tous...Je serai le premier à ne plus en vouloir mais c’est carrément impossible. Il serait presque plus facile d’arrêter de fumer !!!

1 vote
par Th (IP:xxx.xx1.74.85) le 9 juin 2011 a 09H07
Th (Visiteur)

Prenez un bon sac de frappe..rien de tel pour vous défouler et ainsi chasser son stress quotidien ; de plus vous perdez de la masse graisseuse et vous gagnez de la tonicité musculaire ; l’idéal pour faire le plein d’énergie : vous chassez vos énergies négatives tout en récupérant du positif..le seul médicament dont le coût psychologique & physiologique est total bonus pour la santé et zéro pointé pour la sécu et votre porte monnaie !!!!...

Alors pensez-y !..c’est juste un conseil d’utilisateur !!

Excellente journée à tous !!!

3 votes
par Chris (IP:xxx.xx7.125.205) le 9 juin 2011 a 09H12
Chris (Visiteur)

Tant que les lobbies pharmaceutiques influeront sur le gouvernement pour bloquer toutes les médecines douces et faire des chasses aux sorcieres pour les therapeutes non médecins, on continuera a battre des records de consommation de médicament. N’oublions pas que la France est un des seuls pays Européens a décourager les traitements non allopatiques.

1 vote
par Joe (IP:xxx.xx6.234.186) le 9 juin 2011 a 09H36
Joe (Visiteur)

Les français sont moux et paresseux, ils s’attendent à "être pris en charge" par la bureaucratie Providence de la Pensée Unique plutôt que de s’occuper de leur propre vie par eux-mêmes !!! Pourtant les faits sont là, ils sont connus et incontournables. Les soins médicaux pharmaceutiques de la médecine "moderne" sont appuyés par bien moins de preuves scientifiques qu’on le pense généralement. L’éditeur du très réputé British Medical Journal déclara lui-même que seulement 15% (quinze pour cent !!!!) de toutes les méthodes de la médecine moderne ont une base scientifique ou ont été prouvées. Et dans un rapport publié par le Journal of the American Medical Association (la revue de l’Ordre des médecins américains), le Dr. Lucien Leape, de Harvard School of Public Health, a calculé que "180 000 personnes meurent chaque année aux Etats-Unis des suites d’une atteinte iatrogène [effets secondaires], soit l’équivalent de trois Jumbo jets remplis de passagers qui s’écraseraient au sol tous les deux jours" (pendant ce temps, le nombre de morts dus aux compléments alimentaires —vitamines, plantes médicinales, etc— est de zéro, comme publié dans la revue Clinical Toxicology http://www.orthomolecular.org/resou...

1 vote
par odililith (IP:xxx.xx3.126.245) le 9 juin 2011 a 10H57
odililith (Visiteur)

La France adooore les petits cachets blancs, tout a fait surprenant vu d ’Europe.

Mais pas tant que cela, c’est encore un lobbying ultra-puissant : celuid es labos conjoint à celui des medecins.

Qui paye ? 1- les malades, qui avalent des trucs à effet secondaires, 2- les contribuables sur leurs cotisations Secu,

Vous vous reconnaissez ? vous êtes les deux en même temps !

Et puis, avale et Tais-toi ! une fois que vous avalez votre truc chimique, vous n’avez plus le droit de vous plaindre..... Dur pays .....

0 vote
par Krys (IP:xxx.xx7.76.152) le 9 juin 2011 a 11H09
Krys (Visiteur)

Les médoc c’est un peu comme le coiffeur, quand on y va une fois, on est abonné à vie !

J’ai souffert de fortes migraines dans le passé. Depuis que je me suis mise au sport (course à pied, natation essentiellement), je n’en ai quasiment plus eu. Je travaille chez moi et donc peut gérer mon temps et faire mes propres repas, c’est un avantage certain.

Mon ami bosse en horaires décalés à 25km de la maison, il trouve le temps pour un minimum de sport et emmène des repas qu’il prépare lui même...bien sûr il faut assumer face aux collègues qui bouffent du tout prêt, ne comprennent pas votre hygiène de vie...il faut arriver à constituer son rythme de vie sans se soucier des "bons" conseils et des remarques des autres : ha mais tu manges léger, c’est trop restrictif...ha tu cours, tu vas te flinguer les genoux...ha tu dors déjà à cette heure ? etc... etc...

Donc oui, l’alimentation (sans parler de régime restrictif, essayez déjà de supprimer le lait pendant un mois pour voir...formidable chez moi) + le sport, j’y crois pour diminuer le nombre de médoc qu’on a tendance à prendre au moindre petit soucis...je n’en dirais évidemment pas autant pour les maladies graves.

Les médicaments, j’y ai recours en tout dernier lieu : une seule visite pour "maladie" chez le médecin en 7 ans à cause d’un vilain virus qui m’avait rendue aphone en plein été. Tous les autres maux sont réglés par du repos, le sommeil, un changement alimentaire, des trucs de grand-mère...bref par l’hygiène de vie en général.

0 vote
par edelweiss (IP:xxx.xx4.194.113) le 9 juin 2011 a 11H13
edelweiss (Visiteur)

La logique voudrait que le sport et une alimentation saine puisse compléter voire remplacer une prise de médicaments. je cite je téléphone de suite à mon amie cancéreuse pur lui dire d’arrêter la chimio !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! de plus je vais jeter les médicaments de mon coinjoint cardiaque et prendre une garantie obsèques !

1 vote
par Krys (IP:xxx.xx7.76.152) le 9 juin 2011 a 11H29
Krys (Visiteur)

....remplacer la prise de "certains" médicaments, faut pas rêver non plus, l’article est sans doute trop général

0 vote
par didil (IP:xxx.xx3.105.2) le 9 juin 2011 a 12H06
didil (Visiteur)

C’est très bon de faire de longues marches, de la relaxation. Mais par contre quand les gens ont des problèmes très sérieux d’otites, d’asthmes, de problème de circulation du sang etc. Les personnes qui ont des cancers. Comment soigner toutes ces personnes. Je pense que ce n’est pas par le sport qu’ils guérirons.

0 vote
par didil (IP:xxx.xx3.105.2) le 9 juin 2011 a 12H18
didil (Visiteur)

Faire mais à qu’elle prix,car pour s’inscrire a un club ou une association il faut pouvoir se le permettre. Manger sainement, lorsque l’on lit les articles qu’ils y a eu dernièrement sur les concombres ou sur la viande. Les légumes et les fruits ne sont pas donnés ne parlons pas de la viande qui est très chère. Les prix ne font qu’augmenter mais les retraites et les salaires ne le sont pas beaucoup. Par contre le président et ses ministres eux peuvent se permettre de manger sainement puisque ils sont plus riches que le pauvre peuple. Nous sommes comme au temps des rois.

0 vote
par Moi (IP:xxx.xx2.162.189) le 9 juin 2011 a 12H30
Moi (Visiteur)

alors la question est : Est ce que la sécu prendra en charge les inscriptions dans les salles de sport et l’achat des fruits et legumes ?

0 vote
par Krys (IP:xxx.xx7.76.152) le 9 juin 2011 a 19H30
Krys (Visiteur)

@ Dildil : Pas besoin de club ! La marche ou la course à pied demandent une bonne paire de chaussures comme seul investissement ! Il faut commencer par des activités simples, aller au travail à pied par ex. Mes parents ont une petite retraite, mon père est atteint d’une maladie dégénérative, je connais les problèmes d’argent que certains évoquent ainsi que ceux liés à des maladies graves pour lesquelles le sport/l’alimentation ne soigneront pas...mais on peut de façon général améliorer son bien être physique et psychologique par une activité. Mon père fait un peu d’exercice, à son niveau cela a tout de même des bienfaits ; ma mère fait tous les jours son marché à pied. @Moi : ho oui que la sécu prenne l’achat de mes baskets en charge puisque je ne lui coûte rien depuis des années ;-)

0 vote
par clara clara (IP:xxx.xx3.175.65) le 9 juin 2011 a 15H51
clara clara (Visiteur)

Remplacer les médicaments par des thérapies ou du sport, ce serait souvent efficace mais encore faut-il que les gens souffrant de maladies psychosomatiques veuillent bien accepter que c’est dans leur tête et qu’ils ont avant tout des problèmes psychologiques et d’hygiène à résoudre. Au lieu de ça, beaucoup de personnes se complaisent dans leur maladie pour jouer les victimes et apitoyer leur entourage, je parle des manipulateurs qui se disent malades. Mais il y a des maladies sérieuses qui nécessitent vraiment un traitement médicamenteux qu’elles soient physiques ou psychologiques.

0 vote
par ecoust (IP:xxx.xx5.172.129) le 9 juin 2011 a 21H34
ecoust (Visiteur)

Je conseille le wwoof ! Késako ? En pleine déprime en juin 2010, je suis allée dans une ferme pédagogique en wwoof (World wide organizarion of organic farm = organisation mondiale de fermes bio) : normalement 4-5 h de travail en contrepartie de la nourriture et l’hébergement ! Ensuite j’ai continué chez des maraîchers bio. Au total en 5 mois, 6 kilos perdus ! En fait, beaucoup plus de graisse perdue et du muscle gagné en rendant service, au grand air avec une nourriture saine ! En février j’ai arrêté pendant 3 mois = 6 kilos revenus ! Depuis début mai, j’ai recommencé le jardinage, les travaux en plein air = 6 kilos perdus !!!!!! Grâce à tout ça, j’ai évité les anti dépresseurs ! Ah oui, avant je prenais pour mes douleurs (genoux et dos) du Topalgic ! Tout arrêté ! Ok j’ai mal quand je me mets à 4 pattes pour désherber, mais je me sens mieux ! Un peu de tisane de reine des près entre temps !!! Mon cas est un cas personnel et ne se veut pas un exemple universel !!! Cependant, il y a plein de maraîchers bio qui bossent 70 heures par semaine ! Un coup de main gratuit leur sera utile et en plus vous économisez un abonnement dans un club de sport et des tas de médocs aux effets secondaires immédiats ou à long terme certains !

0 vote
par usbeck (IP:xxx.xx4.239.161) le 10 juin 2011 a 10H36
usbeck (Visiteur)

Bonjour !! Très juste, encore faut-il que les salles de gym soient accessibles. Elles sont horriblement chères, même celles de la municipale, idem la piscine. Tous les lieux des pratiques de sports et jeux doivent être facilement frequentables. Merci de votre attention.