Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Rappel de 1300 flacons de sirop contre la toux
Rappel de 1300 flacons de sirop contre la toux
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
2 novembre 2010 | 1 commentaires
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 600 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
600
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Rappel de 1300 flacons de sirop contre la toux

Rappel de 1300 flacons de sirop contre la toux

En raison d’un surdosage du principe actif, un lot de flacons de sirop Dimetane sans sucre 133 mg/100ml fait l’objet d’un rappel par le laboratoire Leurquin-Mediolanum. Le sirop surdosé n’est certes pas dangereux pour la santé, mais il entraînerait une forte somnolence, en particulier chez les jeunes enfants.

Le laboratoire Leurquin-Mediolanum, se fondant sur un avis de l’Agence Française de Sécurité SAnitaire des Produits de Santé (AFSSAPS), a décidé de rappeler le lot C48 des flacons de sirop Dimetane sans sucre 133mg/100ml. Cette procédure intervient suite à un surdosage de l’ordre de 20% en pholcodine, le principe actif de ce médicament. Le sirop Dimetane en question est un antitussif prescrit pour combattre la toux sèche à la fois chez l’enfant et l’adulte, mais il augmenterait le risque de somnolence, certes sans impact sur la santé, mais qui nécessite une attention particulière chez le jeune enfant.

Sans attendre, le laboratoire Eurodep, qui distribue le médicament, a informé la quarantaine de pharmacies livrées les 28 et 29 octobre dernier de ce problème de surdosage en leur demandant de bloquer la vente des flacons. L’AFSSAPS recommande aux patients actuellement en possession du lot C48 du sirop de ne pas en faire usage et de le rapporter à leur pharmacie.
 

La rédaction CareVox
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
1 vote
par Thermo_nono (IP:xxx.xx2.17.253) le 2 novembre 2010 a 21H02
Thermo_nono (Visiteur)

l’article se termine par : "La reproduction totale ou partielle de l’article est strictement interdite sans accord préalable de l’auteur" cela signifie qu’on est pas autorisé à informer les citoyens d’un risque qu’encourent leurs enfants ?... Peut-on savoir pourquoi on ne peux pas faire suivre cette information ?