Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Profitez de « la Médecine Personnalisée » en Cancérologie !
Profitez de « la Médecine Personnalisée » en Cancérologie !
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
18 mars 2010
Auteur de l'article
Frédéric Duval-Levesque, psychopraticien et hypnothérapeute, 156 articles (Psychopraticien certifié)

Frédéric Duval-Levesque, psychopraticien et hypnothérapeute

Psychopraticien certifié
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
156
nombre de commentaires
2
nombre de votes
83

Profitez de « la Médecine Personnalisée » en Cancérologie !

Profitez de « la Médecine Personnalisée » en Cancérologie !

L’Institut Gustave-Roussy (IGR), à Villejuif, en région parisienne, se lance dans un vaste projet : mettre en place, dans un délai de 4 ans, des traitements personnalisés des cancers.

« LE NOUVEAU projet d’Établissement de l’Institut Gustave-Roussy pour 2010-2013 est de faire une réalité à court terme de la construction de la “médecine personnalisée” guidée par la biologie et par l’image », déclare le Pr Thomas Tursz, directeur général de l’IGR. Dans le traitement des cancers, une ère nouvelle, celle de la « médecine personnalisée », s’ouvre grâce à l’explosion des progrès de la biologie moléculaire, de la bio-informatique et de l’imagerie. L’approche thérapeutique actuelle fondée sur l’étude des critères tissulaires ou cellulaires des tumeurs montre ses limites : il est impossible d’évoquer la réponse aux traitements mis en œuvre, de prédire les récidives. Cette approche sera détrônée par une médecine fondée sur un diagnostic moléculaire.

Il s’agira de proposer à chaque patient le traitement le mieux adapté, personnalisé. La biologie et l’image vont dorénavant guider le choix. Cette stratégie se fonde sur l’analyse des caractéristiques biologiques de chaque tumeur et sur les caractéristiques génétiques propres de l’individu. Cela nécessite d’identifier une ou plusieurs anomalies moléculaires clés puis de la (ou les) cibler avec des médicaments, ainsi que de disposer de biomarqueurs d’efficacité. Ils permettent de modifier ou d’arrêter des traitements inutiles.

Le projet, voté en juillet 2009 par le conseil d’administration de l’IGR, avait fait l’objet d’une approbation par l’Agence régionale d’hospitalisation d’Île-de-France (ARHIF), le 28 janvier 2010.

Source : Quotimed.com

Frédéric Duval-Levesque, psychopraticien et hypnothérapeute. Mon blog: PSYCHOTHERAPIE - SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE - COACHING (à Toulouse)
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Cancer Hôpital