Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Procès du Mediator : 4 années de prison pour Servier ?
Procès du Mediator : 4 années de prison pour Servier ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
21 mai 2013
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Procès du Mediator : 4 années de prison pour Servier ?

Procès du Mediator : 4 années de prison pour Servier ?

Le premier procès pénal du Mediator, et par voie de conséquence celui du président fondateur des laboratoires Servier, s’ouvre aujourd’hui 22 mai au tribunal correctionnel de Nanterre, dans les Hauts-de-Seine. Le médicament, destiné aux personnes diabétiques mais largement prescrit comme coupe-faim, est accusé d’avoir entraîné des centaines de morts en France.

Un premier procès du Mediator a eu lieu, le 14 mai 2012, mais il n’avait pu arriver à terme pour une question de forme. Jacques Servier avait en effet soulevé une question (reprise par son avocat) de constitutionnalité suite à une instruction menée parallèlement à Paris, qui avait coupé court aux débats. Cette fois, les 700 parties civiles comptent bien demander réparation à Nanterre sans attendre un dénouement judiciaire dans la capitale.
 
Et la procédure devrait être rapide : Jacques Servier devrait essuyer une citation directe pour « tromperie aggravée », preuves à l’appui. Les victimes lui reprochent de les avoir trompé sur la composition du Mediator, et d’avoir omis toute information sur la « nature anorexigène » de son principe actif, le Benfluorex. Le président fondateur des laboratoires du même nom ainsi que les quatre cadres de son entreprises et sa filiale Biopharma sont passibles de quatre ans de prison et d'une amende de 75 000 euros.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Justice Mediator Servier