Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Précisions sur les contours de la Communauté Hospitalière de Territoire en Lorraine
Précisions sur les contours de la Communauté Hospitalière de Territoire en Lorraine
note des lecteurs
date et réactions
23 août 2011 | 3 commentaires
Auteur de l'article
Groupe BLE Lorraine, 101 articles (Rédacteur)

Groupe BLE Lorraine

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
101
nombre de commentaires
130
nombre de votes
170

Précisions sur les contours de la Communauté Hospitalière de Territoire en Lorraine

Précisions sur les contours de la Communauté Hospitalière de Territoire en Lorraine

Un séminaire médical commun entre le CHU (Centre Hospitalier Universitaire) de Nancy et le CHR (Centre Hospitalier Régional) de Metz-Thionville a été organisé à Pont-à-Mousson, afin de travailler sur le projet médical de la Communauté Hospitalière de Territoire (CHT) du Sillon lorrain (voir : http://blogerslorrainsengages.unblo...).

Diverses pistes ont été explorées comme la chirurgie cardiaque et la cardiologie (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/06/18/chirurgie-cardiaque-laffaire-roux-toujours-dans-le-flou/) dans le cadre du Pôle territorial lorrain de chirurgie cardiaque, vasculaire et transplantation (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/01/22/pole-lorrain-de-chirurgie-cardiovasculaire-et-si-les-des-etaient-pipes/#more-2591).

Les services de cardiologie devraient ainsi développer des projets de recherche clinique communs et mettre en place au CHR une antenne du Centre d’investigation clinique du CHU de Nancy. La neurologie est également concernée. Cette discipline fait déjà l’objet d’une étroite collaboration entre Metz et Nancy depuis de nombreuses années. Ces passerelles devraient se traduire par la création, en 2011, d’une fédération interhospitalière de neurologie. Elle permettra de fidéliser davantage de neurologues en Lorraine et de développer les activités hospitalo-universitaires de cette spécialité. Les brûlés représentent une autre piste de travail. Le CHR de Metz-Thionville pour les adultes et le CHU de Nancy pour les enfants sont en effet les seuls services à prendre en charge l’ensemble des patients brûlés du Grand Est. Le projet commun concernant le Centre interrégional des grands brulés vise à améliorer la prise en charge des brûlés sur le plan chirurgical, la réanimation et la rééducation, ainsi qu’à développer une activité hospitalo-universitaire de référence dans cette spécialité par la création d’une banque de la peau et le développement de la thérapie cellulaire.

L’hématologie est également concernée par le projet médical. L’objectif du CHU et du CHR vise à améliorer la prise en charge des patients par la création début 2012 d’une unité de soins de suite de 10 lits à Pont-à-Mousson et à développer les coopérations dans le domaine de la recherche clinique et des techniques innovantes.

D’autres projets communs ont également été présentés lors de ce séminaire dans les domaines des Urgences et du SMUR (Service Médical d’Urgences), de la gynécologie-obstétrique-pédiatrie, de la chirurgie digestive et endocrinienne, de l’urologie, de l’ORL (Oto-Rhino-Laryngologie), de la dermatologie, de l’allergologie, de l’imagerie et de la pharmacie.

Groupe BLE Lorraine - La passion de la Lorraine. La puissance d'un groupe.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Médicaments & Soins
Mots-clés :
Hôpital
Commentaires
1 vote
par Groupe BLE Lorraine (IP:xxx.xx8.189.143) le 2 octobre 2011 a 23H24
Groupe BLE Lorraine, 101 articles (Rédacteur)

Dans le cadre du projet médical en cours de finalisation de la Communauté Hospitalière de Territoire du Sillon lorrain, le Centre interrégional des grands brûlés du CHR de Metz-Thionville, situé à l’hôpital Bonsecours de Metz, est amené à développer sa collaboration avec celui du CHU de Nancy.

Depuis 1960, ce Centre prend en charge les pathologies lourdes de l’adulte gravement brûlé et reçoit des patients en provenance de tout le Grand-Est. Il faut dire qu’il n’existe que 5 structures de ce type en France.

Ce service ultra spécialisé et coûteux partage ses compétences avec celui du CHU de Nancy, réservé aux enfants. En novembre prochain, cette collaboration devrait se concrétiser par l’embauche d’un assistant qui interviendra à Metz et à Nancy. L’année prochaine, le Centre des grands brûlés de Metz déménagera vers le nouvel hôpital de Metz, à Mercy (voir : http://blogerslorrainsengages.unblo...), où il disposera de 6 chambres de réanimation, 9 chambres de soins continus et plusieurs d’hospitalisation. Les effectifs devraient également croître et un investissement conséquent en matériel et en équipement est prévu. Tout le personnel attend avec impatience ce transfert. En effet, les derniers coups de peinture dans le service, à Bonsecours, remontent à 1989 !

1 vote
par Groupe BLE Lorraine (IP:xxx.xx4.144.240) le 4 janvier 2012 a 22H42
Groupe BLE Lorraine, 101 articles (Rédacteur)

Fermé en 2010 en raison d’un taux de mortalité anormalement élevé, le service de chirurgie cardiaque de l’hôpital Bonsecours a repris ses interventions en février 2011. Le site messin du Centre Hospitalier Régional (CHR) a depuis récupéré l’intégralité de sa capacité de 24 lits et l’unité de réanimation a rouvert avec 8 lits.

Désormais, le pôle territorial lorrain de chirurgie cardiaque, vasculaire et transplantation regroupe les activités du CHR à Metz (Bonsecours) et Thionville (Bel-Air), ainsi que du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Nancy.

1 vote
par Groupe BLE Lorraine (IP:xxx.xx4.243.93) le 20 novembre 2013 a 22H14
Groupe BLE Lorraine, 101 articles (Rédacteur)

Des urgences du CHR de Metz-Thionville

Le Centre Hospitalier Régional (CHR) de Metz-Thionville recense chaque année près de 115 000 passages aux urgences. L’établissement serait ainsi le plus important service d’urgences de Lorraine en termes de fréquentation.

Le SMUR (Service Mobile d’Urgence et de Réanimation) effectue environ 5 000 sorties par an. Point d’entrée en relation des patients, le Centre 15 ou SAMU (Service d’Aide Médicale Urgente) de la Moselle, a reçu en 2012 595 000 appels à la suite desquels 287 000 dossiers de régulation ont été ouverts.

A noter enfin qu’environ 7 500 personnes sont admises chaque année en HUCD (Unité d’Hospitalisation de Courte Durée) des urgences, c’est-à-dire moins de 24 heures.