Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Pharmacien d’officine, un professionnel de santé prometteur pour l’avenir
Pharmacien d'officine, un professionnel de santé prometteur pour l'avenir
note des lecteurs
date et réactions
17 janvier 2011 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Remedeo, 34 articles (Site internet)

Remedeo

Site internet
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
34
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Pharmacien d’officine, un professionnel de santé prometteur pour l’avenir

Pharmacien d'officine, un professionnel de santé prometteur pour l'avenir

Les pharmaciens d’officine, des professionnels de santé avec plein d’avenir pour les patients français, lisez plutôt ci-dessous ;-)

A. La médication officinale deviendra remboursable par les complémentaires santé : la réponse indispensable au besoin évident des patients + une demande globale des clients...

1. Baisse de la démographie médicale...

  • De 55 000 à 35 000 médecins libéraux en France en moins de 10 ans (prévision),
  • Article 36 H.P.S.T. : le conseil pharmaceutique est une partie intégrante des soins de premier recours,

= Les médecins s'éloignent donc géographiquement en moyenne, et ce inéluctablement, des patients sur le territoire français.

2. L'officine est un lieu du parcours de soins des patients :

  • Et non : le lieu de consommation des clients (Santé et bien-être et non Bien-être puis santé),
  • Le pendant de professionnel de santé est plus important que le pendant commerçant.

Opinion de l'USPO et de Remedeo = Une zone dédiée au conseil pharmaceutique sans prescription médicale obligatoire => Remboursement du non prescrit par les complémentaires santé, ils se doivent d'être plus proches des officinaux et de leurs conseils...

3. Une médication officinale avec des conseils écrits qui se déplacent jusqu'au domicile des patients, et non plus simplement oraux accessoirement mémorisés...

  • Différent de l'automédication qui s'effectue seul chez soi : actuellement s'effectuant sans l'application sur l'automédication qui va sortir prochainement, créée par Remedeo et qui y sera entièrement dédiée ! ;-)
  • Un soutien de la bonne gestion de l'armoire à pharmacie :Voir la fiche du Cespharm dédiée aux pharmaciens éducateurs de santé. Très prochainement l'application Mon armoire à pharmacie... by Remedeo !

Idée de Remedeo = Demain, le pharmacien correspondant et le médecin traitant auront ont une entière visibilité en temps réel sur l'état du stock en médicaments de l'armoire à pharmacie du foyer ainsi que de l'automédication effectuée durant une période par les individus du foyer avec les symptômes ressentis.

B. Le suivi renforcé et personnalisé des personnes avec des pathologies chroniques par les pharmaciens d'officine  :

1. Evolution du besoin des patients et respecter leurs choix :-)

  • Pathologies avec des soins post-opératoires de + en + complexes,
  • Sortie hospitalière plus rapide nécessite une meilleure organisation : article 37 H.P.S.T.,

2. Les pharmaciens contribuent aux soins de premier recours, ils deviennent des pharmaciens correspondants !

  • Dépistage, prévention : article 38 H.P.S.T., alinéa 1, code de la Santé Publique,
  • Suivi thérapeutique via un entretien pharmaceutique : traitement adapté, patient stabilisé, observance, remontée d'effets secondaires, contrôle biologique,
  • Rendez-vous santé.

Idée de l'USPO = La télésanté / la télémédecine entre le patient et son médecin à l'officine dans l'espace de confidentialité, une discussion téléphonique pharmacien / médecin pour une adaptation (modification) de l'ordonnance à l'officine à mentionner sur l'ordonnance par le pharmacien ou une orientation vers une consultation médicale pour la modification.

C. Une intervention d'un pharmacien d'officine de plus en plus mutualisée et coordonnée avec les autres professionnels de santé... autour et centrée sur le patient !

1. Les pharmaciens participent à la coopération entre professionnels de santé et entre la ville et l'hôpital (Article 51 H.P.S.T.) : prise en charge de plus en plus spécifique et globale des patients :

  • Had, Mad, Epahd : article 3 H.P.S.T.,
  • Médecins, Pharmaciens, Infirmières proches les uns des autres,
  • Ville et hôpital.

Opinion de l'USPO = C'est un protocole ascendant de coopération des soins depuis le terrain vers le national : Les professionnels de santé (origine) vers l'Agence Régionale de Santé (rapport Rioli) puis enfin vers la Haute Autorité de Santé, et non autocratique.

Cet article tire sa source originelle et son plan des excellentes Vidéos de l'USPO (Union des Syndicats de Pharmaciens d'Officine) - Officines à idées par Gilles Bonnefond : Comment la profession doit s'organiser demain ? ... commentées, comme vous vous en doutez, par la vision de Remedeo, notre start-up. Qu'en pensez-vous chers lecteurs ? ;-)

Morgan pour Jaibobola

L'équipe de Remedeo
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Polémiques & Débats
Commentaires
1 vote
par Palamede (IP:xxx.xx4.71.214) le 3 février 2011 a 18H23
Palamede (Visiteur)

La révolution quasi copernicienne évoquée dans l’article ,telle que pronée par l’USPO et le rapport Rioli , était déjà évoquée dans l’excellent rapport Delomenie sur l’avenir de la pharmacie d’officine... en 1997. Placer le malade au centre du système de santé ,les professionels hospitaliers et libéraux travaillant en reseau dans son seul intérêt,, en mettant en avant le partage des compétences et la compléméntarité des actes, sans hiérarchie de valeur, était en effet dans notre pays en 1994 une idée d’avenir. Alors que le pharmaceutical care, le desease management,,l’opinion pharmaceutique ,était déjà là cette époque largement développés en amérique du Nord, USA et Canada .

Pour être tout à fait honnête,,et rétrograde,,le rapport Serusclat évoquait ,dès 1981, une définition de l’acte pharmaceutique "stricto sensu," la recherche d’activités prolongeant et élargissant le rôle du pharmacien, ainsi qu’ une autre conception de la rémunération du pharmacien (p 120 du rapport) ...

L’USPO semble avoir inventé la machine à remonter le temps .Une idée moderne sans aucun doute ...