Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Offres d’emploi à pourvoir : 300 postes de médecins urgentistes
Offres d'emploi à pourvoir : 300 postes de médecins urgentistes
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
23 septembre 2013
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Offres d’emploi à pourvoir : 300 postes de médecins urgentistes

Offres d'emploi à pourvoir : 300 postes de médecins urgentistes

Selon le deuxième baromètre Appel Médical Search des offres d’emploi médicales, du mois de septembre, les établissements médicaux français comptaient 4 356 postes de médecins généralistes et spécialistes à pourvoir.

En effet, la France qui n’a jamais compté autant de praticiens souffre d’une pénurie de médecins. Malgré le regain d’intérêt pour la filière généraliste, ce secteur est le plus déficitaire avec 1 524 offres d’emploi.

Ensuite, ce sont 314 postes d’urgentistes, 279 postes d’anesthésistes et 245 de gérontologues qui sont à pourvoir au 15 septembre 2013, dans les établissements de santé.

Par ailleurs, la période est propice pour devenir chirurgien. Les offres d’emploi de chirurgiens ont progressé de 130,6 % entre septembre et mai 2013. Toutefois, ce constat est à nuancer car il y a eu 113 offres en septembre et 49 au mois de mai dernier. Ces offres sont essentiellement à pourvoir dans les hôpitaux de proximité boudés par les professionnels de santé.

Les services des urgences souffrent d’un turn-over très important, en raison des difficultés des conditions de travail liées à leur engorgement et leur manque d’effectif. De plus, les urgentistes travaillent sous un stress permanent accentué par l’impatience et parfois la violence de certains patients ou de leurs familles. De ce fait, la spécialité d’urgentiste est la plus recherchée avec 300 offres par les établissements de santé.

Les difficultés de certaines spécialités poussent les médecins vers des services calmes, un phénomène qui accroît la pénurie des plateaux techniques sous dotés.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Urgences Médecin