Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Obama veut une couverture maladie universelle
Obama veut une couverture maladie universelle
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
17 juin 2009
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 599 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
599
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Obama veut une couverture maladie universelle

Obama veut une couverture maladie universelle
Le président américain est résolu à faire voter sa réforme de santé avant la fin de l’année.
 
Obama veut une couverture maladie universelleBill Clinton a été empêché d’aller aussi loin, et Al Gore l’avait promis au cours de sa campagne avant de se voir souffler la Maison Blanche par George W. Bush. Avec Barack Obama, cependant, les chances de voir s’installer aux Etats-Unis un système d’assurance maladie à l’européenne sont plus fortes que jamais.
 
Le 44ème locataire de Washington, fidèle à ses promesses, n’y est pas allé avec le dos de la cuillère devant les représentants de la toute puissante Association des médecins américains (AMA) en concédant que son projet représente une « mini révolution pour le budget du pays ! ». L’auteur du désormais légendaire « yes we can » a averti les professionnels de santé qu’en l’absence de réforme, l’Etat subirait le même sort que General Motors, le géant de l’industrie automobile désormais empêtré dans la faillite.
 
Barack Obama l’a déjà acclamé sur tous les tons durant sa course à la Maison Blanche : l’objectif est d’offrir une couverture médicale de qualité aux 46 millions d’américains (soit 15% de la population) qui sont aujourd’hui dépourvus de toute assurance. Cette mesure permettrait de réduire les coûts de 1,5% chaque année durant la prochaine décennie. Le système actuel, qui engloutit environ 17% du PIB américain (la moyenne européenne est de l’ordre de 10%), se révèle à la fois cher et inefficace.
 
Dans les années 90, Bill Clinton y avait déjà songé avec son administration démocrate. Lui et son épouse Hillary avaient esquissé une réforme d’envergure de l’assurance maladie. Face aux élus républicains et à des groupes de pression gravitant autour de l’industrie pharmaceutique - et notamment les 250.000 membres de l’AMA – ils ont cependant dû y renoncer. La donne a changé aujourd’hui.
 
La vaste concertation engagée par Barack Obama s’inscrit désormais « au nom d’un impératif qui n’est plus simplement moral mais aussi budgétaire ». Le projet a d’ores et déjà été présenté au Sénat sous la forme d’un texte de 600 pages avec une facture de 1.000 milliards de dollars à la clé (soit 720 milliards d’euros). Sans surprise, l’opposition républicaine a lancé de vives attaques. Les démocrates vont donc devoir retrousser leurs manches pour entamer une bataille parlementaire qui s’annonce musclée. D’autant que leur capitaine, Barack Obama, est vraiment déterminé.
 
 
La rédaction CareVox
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté