Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Non, la rhinite allergique n’est plus une fatalité !
Non, la rhinite allergique n'est plus une fatalité!
note des lecteurs
date et réactions
16 mars 2010
Auteur de l'article
DR DELEPOULLE A-S, 16 articles (Pharmacien)

DR DELEPOULLE A-S

Pharmacien
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
16
nombre de commentaires
1
nombre de votes
3

Non, la rhinite allergique n’est plus une fatalité !

Non, la rhinite allergique n'est plus une fatalité!

C’est bientôt le printemps ; les journées rallongent, les oiseaux se remettent à chanter et la nature se réveille.... et là : Gare aux pollens et aux rhinites allergiques ! La rhinite allergique est de plus en plus fréquente, et touche actuellement 30% de la population mondiale. Son incidence aurait même doublé en 10 ans. Mais savez-vous qu’en prenant quelques précautions et qu’en débutant un traitement préventif, vous pouvez mieux maîtriser cette maladie ?

Traitement préventif homéopathique

L'idéal est de débuter un traitement préventif tôt en saison (dès le mois de mars) : - Sucer une dose de Pollen 15CH les lundi et, - sucer une dose de Poumon histamine 15CH les Jeudi. Ce traitement préventif est à pousuivre pendant toute la saison pollinique.

Traitement préventif par oligothérapie

- Oligosol® Manganèse 1 ampoule 1 jour sur 2 en sublingual - Oligosol® Manganèse-Cuivre 1 ampoule un jour sur 2 en sublingual en cas d'infection associée.

Traitement préventif local

Nettoyer votre nez 1 à 2 fois par jour avec une solution de lavage. Ce traitement a 2 fonctions : - Il enlève les allergènes qui se seraient fixés sur la muqueuse nasale - Il permet de diluer les médiateurs de l'inflammation fabriqués localement et amplifiant la réaction allergique. Appliquer une pommade écran avant chaque sortie à l'extérieur ; appliquer une noisette d'homéopalasmine® dans chaque narine afin de faire une barrière aux pollens. Porter des lunettes si vous souffrez conjointement de conjonctivite allergique, dans le même esprit de faire barrière aux pollens...

Anne-Sophie Delepoulle Pharmacien

POST-SCRIPTUM

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté