Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Née sans bras ni jambes à cause d’un médicament, elle obtient des millions de dollars
Née sans bras ni jambes à cause d'un médicament, elle obtient des millions de dollars
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
19 juillet 2012 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Née sans bras ni jambes à cause d’un médicament, elle obtient des millions de dollars

Née sans bras ni jambes à cause d'un médicament, elle obtient des millions de dollars

Lynette Rowe, une Australienne de 50 ans, est née sans bras ni jambes parce que sa mère, enceinte, avait pris de la thalidomide. Suite à un accord à l’amiable avec le groupe Diageo, le repreneur du distributeur de ce médicament contre la nausée interdit lorsqu’elle vit le jour et qu’elle poursuivait en justice, la femme handicapée se voit dédommager à hauteur de plusieurs millions de dollars australiens.

Après un demi siècle de calvaire, Lynette Rowe obtient finalement un dédommagement pour son handicap. Plusieurs millions de dollars australiens lui sont au bout du compte versés par la société Diageo. Ce groupe n’est autre que l’acquéreur du distributeur anglais The Distillers Company, qui a commercialisé un médicament anti-nausée, la thalidomide, que la mère de Lynette Rowe avait pris pendant sa grossesse. La thalidomide, commercialisée dans le monde entier de 1956 à 1961 (année de son interdiction) et destinée aux femmes enceintes victimes de nausées, est le pire cauchemar de Lynette Rowe.

Et elle le dit sans détour : « Je suis née sans aucun membre à cause de ce médicament que ma mère a ingéré pendant sa grossesse ». Il est vrai que ce produit a été la cause de nombreuses malformations futures sur les embryons. Selon les experts, pas moins de 10 000 bébés seraient nés sans bras ni jambes, avec des malformations au rein et au cœur, à cause de la thalidomide. Les avocats de Lynette Rowe ont exprimé leur soulagement : « Ces millions de dollars seront suffisants pour garantir un très bon niveau de soins à notre cliente pour le reste de sa vie » tout en faisant ce terrible constat : « La thalidomide est le plus grand désastre pharmaceutique de l’histoire  ».

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
4 votes
par Trollidomide (IP:xxx.xx0.60.43) le 20 juillet 2012 a 19H03
Trollidomide (Visiteur)

cet article nous offre une solution inédite pour sauver la grèce, l’italie, l’espagne, la france et le reste de l’UE de l’apocalypse financière : THALIDOMIDE pour tout le monde !!!!

Non seulement nos enfants seront richissimes, mais en plus, on peut être sûr d’une chose : ils n’auront pas notre dette sur les bras.