Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Mediator : Les indemnisations tardent à venir
Mediator : Les indemnisations tardent à venir
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
24 février 2012
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Mediator : Les indemnisations tardent à venir

Mediator : Les indemnisations tardent à venir

5 799 dossiers ont été déposées, par des patients victimes du Mediator parfois très malades. Mais le fonds d’indemnisation à destination de ces personnes, mis en place le 1er septembre dernier, peine à traiter les demandes dans les temps. Il en résulte que les indemnisations, dans les faits, n’ont pas encore vu le jour.

Le chiffre a été révélé par le quotidien Le Parisien : 5 770 dossiers de demande d’indemnisation ont atterri sur les bureaux du service dédié aux fonds qui doivent, normalement, revenir aux victimes. Ce dernier, cependant, est débordé et n’est pas en mesure de traiter plus d’une centaine de dossiers par semaine. Les raisons en seraient les suivantes :

- Le nombre de dossiers serait supérieur à celui qui était prévu initialement par les services du ministère de la Santé.
- Un document supplémentaire a récemment été demandé à chacune des victimes ayant déposé leur dossier, et cet élément entraîne, à son tour, un réexamen des cas présentés.
- Le gouvernement peine à trouver des experts -tels que pneumologues ou endocrinologues- n’ayant aucun lien avec l’entreprise Servier, à l’origine du Mediator.

Et le constat est actuellement le suivant : Aucune indemnisation n’a encore été effectuée. Les victimes sont inquiètes. Une avocate, Me Christine Ravaz, qui est à l’origine du dépôt de 75 de ces dossiers, traduit bien l’exaspération des victimes : « Ils se trouvent parfois dans un état de santé critique ». Et c’est pour trouver une solution visant à accélérer la procédure que les experts du fonds en question se sont réunis le 23 février dernier. Selon Le Parisien, « le collège d’experts, qui pourrait voir de nouveaux membres le rejoindre, planche sur ce problème de manière extrêmement soutenue ». Et le président de ce même collège, Roger Beauvois, s’est exprimé sur les ondes d’Europe 1 pour indiquer que « les dossiers les plus délicats passeront en urgence. Nous nous y employons actuellement ». Les premiers avis devraient être prononcés d’ici un à deux mois. Le ministère de la Santé, enfin, se montre rassurant.

Capture d'écran : "Faites entre l'accusé", consacré à Jacques Servier.
 

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Mediator