Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Mediator et problèmes cardiaques : Lien avéré
Mediator et problèmes cardiaques : Lien avéré
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
15 juillet 2011 | 3 commentaires
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Mediator et problèmes cardiaques : Lien avéré

Mediator et problèmes cardiaques : Lien avéré

Au bout d’un an et demi de travail, un groupe d’experts a formellement établi que le Médiator est lié aux problèmes cardiaques d’une patiente âgée de 64 ans. Cette dernière, habitante de la région lyonnaise, avait saisi en février 2010 la Commission régionale de conciliation et d’indemnisation des accidents médicaux (CRCI).

Cet hiver, le Mediator avait généré une des plus grandes crises dans l’histoire contemporaine des médicaments suite aux effets secondaires provoqués sur ses utilisateurs, générant des problèmes cardiaques et des décès pour nombre de personnes. Un rapport d’expertise daté du 10 juin dernier et auquel ont collaboré les professeurs Jean-Marc Rouzioux (toxicologue), Jean-François Obadia (chirurgien cardiaque), Paul Touboul (cardiologue) et le Docteur Bruno Mazenod (endocrinologue) indique qu’ « au vu des éléments rassemblés, il n’a pas été possible de trouver de cause pouvant expliquer la survenue de cette pathologie en dehors de la prise de Mediator ».

En liant directement les problèmes cardiaques d’une sexagénaire à la prise du médicament, les quatre spécialistes remontent aujourd’hui l’affaire du Mediator à la surface. En clair, le rapport fait la démonstration d’un lien entre le médicament et une pathologie cardiaque, la valvulopathie, responsable de dysfonctionnements des valves cardiaques. La patiente, qui a obtenu gain de cause auprès de la justice, a ainsi acquis la certitude que ses problèmes de souffle au cœur et la fuite de la valve aortique trouvent leur cause dans la prise du médicament. Elle demande au laboratoire Servier une indemnisation de 120 000 euros.
 

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par jpbl (IP:xxx.xx9.4.140) le 15 juillet 2011 a 21H25
jpbl (Visiteur)

Enfin une équipe de vrais médecins, l’éthique médicale ne serait-donc pas morte ! Il faut vite se ressaisir de manière à arrêter le fiasco des médicaments produits par les labos, qui n’ont pas fait les tests pour de vrai ! Il y a toute une équipe mal intentionnée à enlever au sommet de la pyramide. Et que les labos payent pour les maux qu’ils ont commis ! Ce n’est pas l’argent qui leur manque...

0 vote
par JLH (IP:xxx.xx2.200.128) le 16 juillet 2011 a 09H26
JLH (Visiteur)

Bonjour, Attention ce n’est pas une procèdure judiciaire mais administrative donc le rapport n’a pas valeur de jurisprudence. Nous sommes en CRCI. Certes c’est une première les experts judiciaire ont du pain sur la planche maintenant. Bon courage à toutes les vicitimes

0 vote
par Clojea (IP:xxx.xx1.87.247) le 16 juillet 2011 a 16H30
Clojea (Visiteur)

Servier et son manque d’intégrité concernant la mise au point du Médiator. Scandaleux. Il est grand temps que la toute puissance des labos s’arrête.