Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Médecins libéraux : Marisol Touraine se dit à leur écoute
Médecins libéraux : Marisol Touraine se dit à leur écoute
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
8 novembre 2012
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Médecins libéraux : Marisol Touraine se dit à leur écoute

Médecins libéraux : Marisol Touraine se dit à leur écoute

La ministre de la Santé interpelle les médecins libéraux qui ont décidé d’entamer un mouvement de grève, dès le 12 novembre prochain, pour marquer leur désaccord au sujet du texte sur les dépassements d’honoraires. Marisol Touraine se dit ainsi à l’écoute de leurs revendications tout en rappelant que les patients ont le droit de se faire soigner à des tarifs accessibles.

Interrogée par Canal+, Marisol Touraine a pu s’exprimer sur nombre de sujets qu’elle avait à cœur. La ministre de la Santé a pu se pencher sur "l’amendement Nutella" : Cet amendement, adopté en commission des Affaires sociales du Sénat multipliant par quatre la taxe sur l’huile de palme pour des raisons de santé publique, suscite en effet chez l’intéressée des réserves qui ont été clairement énoncées. Mais la ministre était surtout attendue au tournant du virage aigu emprunté par les médecins généralistes en colère suite à l’accord trouvé sur les dépassements d’honoraires. Elle a assuré comprendre la fronde constatée : « J’écoute attentivement ces médecins. Je crois qu’il ne faut pas évidemment considérer que la relation avec ces professionnels de santé s’arrête à cette question des dépassements d’honoraires, nous avons ensemble à construire l’hôpital de demain ».

Se faisant plus directe, la ministre a ajouté : « Il ne s’agit pas de montrer du doigt les médecins, mais simplement d’indiquer que les patients à l’heure actuelle ont le droit de se faire soigner à des tarifs accessibles ». Quant au contact, il se serait déjà produit entre Marisol Touraine et les médecins en colère : « J’ai eu l’occasion de rencontrer ceux qui annoncent faire grève. Nous verrons dans quel état d’esprit ils sont ».
 
Sera-t-il question d’une marche arrière ? L’intéressée, qui a pu montrer toute sa détermination sur le dossier de l’amiante plus tôt dans l’année, ne semble pas davantage démordre cette fois-ci : « Cet accord, signé le 25 octobre dernier par une majorité d’organisations syndicales, entend marquer un coup d’arrêt aux dépassements d’honoraires, qui jettent un discrédit sur les professions médicales ». A l’appel de certains médecins libéraux, qui dénoncent « un accord signé avec l’assurance maladie et les complémentaires santé avec un plafond trop bas pour les dépassements au regard des charges endurées par les spécialistes de bloc », une grève (d’une durée non révélée) est prévue dès lundi prochain. Cette dernière devrait avoir un impact sur le fonctionnement de plusieurs cliniques privées.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté