Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Médecins du Monde au Mali
Médecins du Monde au Mali
note des lecteurs
date et réactions
15 janvier 2013
Auteur de l'article
medecinsdumonde, 26 articles (Rédacteur)

medecinsdumonde

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
26
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Médecins du Monde au Mali

Médecins du Monde au Mali

Alors que les combats s’intensifient, l’ONG Médecins du Monde reste présente auprès des populations du pays.

La situation au Nord-Mali, comme dans tout le pays, s’est fortement dégradée ces derniers jours, avec la reprise des hostilités et les bombardements de plusieurs localités. Les équipes de Médecins du Monde souhaitent rester auprès des populations malgré des conditions de travail rendues plus difficiles.

L’ONG Médecins du Monde est active depuis plusieurs années dans les régions de Gao, Kidal, Mopti et Kayes, où elle assure des soins de santé auprès de la population dans plusieurs centres de santé et hôpitaux. Dans les deux régions du nord, des bombardements aériens ont été rapportés, mais nos équipes sur le terrain restent actives.

A Kidal, où MdM est l’une des rares ONG présentes depuis le début de la crise il y a un an, la situation est très tendue. MdM a mis des éléments de visibilité sur les toits des bureaux, entrepôts, maisons pour prévenir les frappes aériennes éventuelles.

Olivier Vandecasteele, responsable des activités au Mali pour MdM-Belgique, précise : « la crise alimentaire et l’effondrement du système de santé suite au conflit fragilisent les populations depuis un an. L’intensification du conflit et les mouvements de population qu’elle entraîne aggravent la situation. Ces populations, fortement fragilisées, fuient. Au-delà des blessés de guerre, il est impératif de pouvoir assurer les soins de santé quotidiens, la prise en charge des enfants malnutris et l’accompagnement des femmes enceintes, de la grossesse à l’accouchement. »

Dans ce contexte changeant, Médecins du Monde envisage un renforcement des équipes mobiles afin d’assurer un accès aux soins pour ces populations dispersées. Dans la région de Mopti, où se sont déroulés les récents combats, MdM se prépare à assurer l’accès aux soins des populations déplacées ou isolées.

Parce qu’il est indispensable d’assurer la continuité des soins pour la population, nous demandons aux parties engagées dans le conflit de respecter le travail des équipes humanitaires et l’intégrité des centres de santé. Tous les acteurs au conflit se doivent de limiter les effets de la guerre sur les civils, les blessés, les infrastructures médicales et leur personnel.

Médecins du Monde réaffirme que ses interventions sont impartiales et indépendantes. Elles s’adressent à toutes les populations vulnérables de la région. C’est pourquoi nous demandons que l’accès des acteurs humanitaires soit respecté dans l’ensemble du pays.

Médecins du Monde
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté