Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Marseille : Une dentiste tuée dans son cabinet
Marseille : Une dentiste tuée dans son cabinet
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
19 mars 2013
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 597 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
597
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Marseille : Une dentiste tuée dans son cabinet

Marseille : Une dentiste tuée dans son cabinet

Suite à un litige entre les deux personnes portant sur une facture d’une centaine d’euros, un homme armé, âgé de 72 ans, a tué une dentiste de 51 ans dans son cabinet dentaire. Le braqueur s’est retranché dans le cabinet de soins avant de trouver la mort à son tour sous les balles du GIPN une heure plus tard. Le drame s’est déroulé à Marseille, dans la Tour Méditerranée, située au 65 avenue Cantini, près de la place Castellane.

L’agression à main armée avait débuté en milieu de matinée, en ce 19 mars, dans une tour du centre-ville de Marseille. Un septuagénaire dont les dents nécessitaient des soins s’est rendu chez son dentiste, une femme de 51 ans. Il est 10h30. Sur place, au cabinet dentaire, les choses tournent mal. Un litige qui oppose les deux personnes (une facture d’une centaine d’euros) n’est pas près de s’effacer. Le client, qui était muni de deux armes de poing, un pistolet et un revolver, ouvre alors le feu sur la praticienne. Le bruit alerte l’entourage, le bâtiment est évacué. Des hommes du Groupe d’intervention de la police nationale (GIPN), épaulés par des marins-pompiers, entrent alors en action.
 
Il est 11h30. Des tirs sont échangés avec l’agresseur, qui finit par tomber sous les balles. Caroline Pozmentier, l’adjointe au maire de Marseille chargée de la sécurité, qui s’est rendue sur place, a évoqué « des instants très douloureux pour la ville ». En 2011, 822 déclarations d’incidents dont ont été victimes des praticiens ont été communiquées par des médecins au Conseil national de l’Ordre. Contre 920 en 2010 et 512 en 2009. Selon l’Observatoire de la délinquance, près de 57% des agressions ont eu lieu au cabinet. Moins de la moitié des incidents rapportés ont fait l’objet d’un dépôt de plainte ou d’un signalement.
La rédaction CareVox
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté