Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Love et autres drogues...
Love et autres drogues...
note des lecteurs
date et réactions
11 janvier 2011
Auteur de l'article
Remedeo, 34 articles (Site internet)

Remedeo

Site internet
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
34
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Love et autres drogues...

Love et autres drogues...

Pour commencer l’année sur des bases pharmaceutiques solides, nous ne pouvons que vous conseiller de visionner un dimanche en fin d’après-midi (1er critère indispensable en vue d’apprécier ladite activité), muni d’une bouillotte et d’une mug de thé (2ème critère important), la légèreté sur fond de pharmacie : Love et autres drogues...

Jake Gyllenhaal, toujours aussi beau que sympathique, est embauché comme délégué médical chez Pfizer avant de s'amouracher d'une patiente parkinsonnienne, âgée de 29 ans, recontré chez l'un des médecins qu'il visite. A l'aide des tasses, stylos et autres blocs notes griffés Pfizer, bien connus de la profession, il nous fait l'article du Zoloft, avec lequel on observe une réduction des effets indésirables (vs Fluoxétine), du Zithromax et de l'innovant comprimé bleu mis sur le marché en 1996, le Viagra.

A l'aube de la chute du brevet de sa molécule magique Sildénafil, Pfizer, comme toute belle entreprise américaine qui se respecte tente le placement produit dans une production hollywoodienne. Et c'est du bonheur pendant 1h50, avec une concentration plasmatique maximale obtenue en 60 minutes !

De l'embauche de délégués médicaux de grosse qualité (comme nous en parle Barney dans un épisode de How I Met Your Mother) au séminaire spectaculaire des forces de ventes du géant américain, en passant par la critique du concurrent américain Lilly et de son Prozac, tout y passe... On adore tourt particulièrement le médecin généraliste qui finit par prescrire du Zoloft, contre quelques échantillons du chouette comprimé !

Et pendant que la FDA se matte quelques bons films avec Anne Hathaway et Jake Gyllenhall, l'Afssaps valide quelques jolies bannières et déjeune avec Servier.

Eg-labo

L'équipe de Remedeo
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté