Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Lévothyrox : La liste Afssaps a-t-elle induit une crise de confiance indue ?
Lévothyrox : La liste Afssaps a-t-elle induit une crise de confiance indue ?
note des lecteurs
date et réactions
3 février 2011 | 12 commentaires
Auteur de l'article
Denise Silber, 27 articles (Spécialiste e-santé)

Denise Silber

Spécialiste e-santé
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
27
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Lévothyrox : La liste Afssaps a-t-elle induit une crise de confiance indue ?

Lévothyrox : La liste Afssaps a-t-elle induit une crise de confiance indue ?

L’actualité concernant le médicament est dense. Voici ce qu’on a pu lire dans Sciences et Avenir :

"Après l’annonce de la publication d’une liste de 77 médicaments et 12 classes de médicaments faisant l’objet d’un suivi renforcé ou d’une enquête de pharmacovigilance, le site de l’Afssaps a été pris d’assaut... Résultat, depuis hier soir le site est inaccessible. Le problème devrait être réglé pour vendredi, indique-t-on du côté de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé."

J'ai choisi de privilégier la voix de Beate Bartés qui essaie de faire avancer un dossier significatif pour des millions de Français. Nous avons eu le plaisir de rencontrer grâce à l'AQIS, l'association "Vivre Sans Thyroide" présidée par la dynamique Beate Bartés avec laquelle, j'ai discuté du Lévothyrox. Je vous laisse découvrir l'interview qu'elle a accordée à Silber's Blog...Un texte frappé du bon sens !Capture d’écran 2011-02-03 à 01.23.03

Comment as-tu découvert que le lévothyrox était dans la liste des 77 produits ? Un membre de notre forum avait trouvé la liste et, affolé, l’avait recopiée sur le forum. J’ai alors immédiatement vérifié sur le site de l’AFSSAPS, ensuite contacté le laboratoire Merck-Serono pour voir s’ils étaient au courant et s’ils avaient des explications plus complètes … puis publié un message « rassurant » sur le forum, pour expliquer que ce médicament n’est pas sur la liste à cause d’un « risque » quelconque, mais simplement parce qu’on étudie la « bioéquivalence » Lévothyrox/génériques. La surveillance concerne en fait les GENERIQUES, et non pas le Lévothyrox lui-même, mais le lecteur ne l'apprend qu'en entrant dans les détails de la liste de l’AFSSAPS, et non pas en voyant la liste alphabétique qui lui est présentée.

Quel effet cela a-t-il sur les patients ?

 Grosse panique, bien sûr ! Beaucoup ont pris cette liste pour une « liste noire », ce qu’elle n’est absolument pas !) … Même de nombreux journalistes, qui ont publié des articles plus ou moins alarmants, « Mefiez-vous de ces médicaments » (France Soir), « Faut-il continuer à prendre ces médicaments ? » (20 Minutes) etc …

Donc, ENORME panique chez les patients :

Ils savent qu’on ne peut pas vivre sans hormones thyroidiennes, que c’est un traitement « à vie » (idée déjà suffisamment angoissante en soi)

Il n’y a qu’un seul « princeps » sur le marché français, le Lévothyrox de chez Merck (et ses génériques) : les autres médicaments comme le Cynomel et le Téatrois ne peuvent pas être pris tout seuls, il faut les associer au Lévothyrox, et l’Euthyral, seul médicament à associer T3 et T4, vient lui aussi de chez Merck et contient la MEME T4 …

Or, on leur annonce partout qu’il existe une liste de « médicaments sous surveillance » (sous-entendu « potentiellement dangéreux ») – et que le Lévothyrox ET ses génériques figurent sur cette liste !!

 Etais-tu déjà au courant du profil de ce produit ? Qu'en est-il ?

 Bien sûr ! La lévothyroxine (T4) est indispensable aux personnes dont la thyroide ne fonctionne plus ou qui ont été opérées, il faut alors la prendre A VIE (si on l’arrête, l’organisme ralentit de plus en plus et on meurt en quelques mois), et pour laquelle il n'existe aucune alternative en France : pour remplacer la thyroide, il faut prendre de la T4 (éventuellement combinée à de la T3) ! En France, plusieurs millions de personnes prennent ce médicament !

 En France, depuis les années 70 et jusqu’il y a un an, il n’y avait qu’une seule levothyroxine, synthétique (mais dont la molécule est identique à celle fabriquée par la thyroide), le Lévothyrox (Merck-Serono) (la L-Thyroxine en gouttes (Serb) étant préscrite quasi uniquement aux jeunes enfants) … les hormones « naturelles », à base de thyroide de porc désséchée, comme « Armour Thyroid », n’ont pas d’AMM, on n’en trouve qu’en Belgique ou sur Internet. Depuis octobre 2009, existe le générique Biogaran, et depuis février ou mars 2010, le générique Ratiopharm (fabriqué tous deux dans la même usine de l’Oise). Tous deux ont reçu leur AMM avant même la création du « répertoire » correspondant. L’AFSSAPS n’a créé le répertoire « lévothyroxine » que le 8 juin 2010 … donc, APRES la publication de la mise en garde, alors que les produits étaient déjà sur le marché depuis plus de 6 mois, et que certains pharmaciens faisaient « pression » pour obliger les patients à opter pour le générique.

http://www.afssaps.fr/var/afssaps_site/storage/original/application/ee327a682d7275fe5386e7ffcc400b69.pdf )

Dès le début, nous avons attiré l’attention des autorités (AFSSAPS, ministère de la santé) sur le fait que pour un produit à la « marge thérapeutique étroite » comme le sont les hormones thyroïdiennes, l’expérience faite dans d’autres pays a déjà montré que pour un patient correctement dosé, il valait mieux éviter de changer de marque (peu importe que ce soit du Princeps vers le générique, du générique vers le princeps, ou d’un princeps à un autre princeps, dans les pays où il en existe plusieurs), à cause des variations de la biodisponibilité. L’American Thyroid Association et l’American Association of Clinical Endocrinologists avaient déjà beaucoup travaillé sur ce sujet depuis 2003 ; et publié une mise en garde conjointe : http://www.thyroid.org/professionals/education/bioequivalence.html

Nous avons envoyé différents courriers, dès novembre 2009 : http://www.forum-thyroide.net/pdf/VST_Bachelot_generique.pdf

et l’AFSSAPS a fini par adresser une lettre aux professionnels en mai 2010 : http://www.afssaps.fr/Infos-de-securite/Lettres-aux-professionnels-de-sante/Recommandations-sur-la-substitution-des-specialites-a-base-de-levothyroxine-sodique-Lettre-aux-professionnels-de-sante

 Donc, RIEN n’est clair dans ce dossier, depuis le début : AMM accordée 8 mois avant d’avoir créé le « repertoire » correspondant (ce qui faisait que la substitution, par le pharmacien, était de fait « illégale », voir courrier de Merck aux professionnels, novembre 2009) : http://www.forum-thyroide.net/pdf/Courrier_pharmaciens_16112009.pdf , publication d’une mise en garde de l’AFSSAPS (mai 2010) … et maintenant, publication d’une liste « baclée » de médicaments « sous surveillance » qui inclut « le Lévothyrox ET ses génériques », alors qu’en fait, ce sont « les génériques DU Lévothyrox » qui sont concernées …

Que faut-il faire maintenant ?

 Il faudrait « rectifier le tir », il faudrait que l’AFSSAPS revienne sur cette liste, publie un communiqué au sujet des erreurs qu’elle contient. Le Lévothyrox n’est pas la seule inexactitude … il y a, par exemple, « vitamine A, D, C et E », en tant que titre, sans expliquer tout de suite que cela ne concerne « que » les nourrissons (même si c’est déjà suffisamment grave en soi) … et je n’ai pas eu le temps de regarder tout le reste …) … et ressorte une nouvelle liste, plus exacte, plus détaillée, avec les médicaments « hiérarchisés » en fonction du motif d’interdiction et classés par familles, au lieu de tout lister pèle-mèle … Une telle liste vient d’être publiée par la revue Sciences & Avenir :http://www.sciencesetavenir.fr/actualite/sante/20110201.OBS7302/medicaments-que-faire-de-la-liste-des-77.html

 Mais « le mal est fait », je crains que cette grosse bourde de l’AFSSAPS, au lieu de « rassurer » les patients, leur a définitivement fait perdre confiance … comme « acte de communication », on n’aurait pas pu faire « pire » !

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par jiel92 (IP:xxx.xx6.243.22) le 4 février 2011 a 11H24
jiel92 (Visiteur)

Mais comment pouvez vous dire que c est une bourde de l Afssaps C’est vous qui affolez les "clients" en voulant démentir des vérités je dis bien des vérités car je fais tout à fait confiance à l AFSSAPS faut pas exagérer quand même ! Oui le générique du Lévothyrox est sous surveillance c’est EXACTEMENT les propos de l afssaps quant à moi j ai je crois bien fait de toujours refuser ce générique tout ça pour économiser qqs centimes

0 vote
par thyroidienne 7 (IP:xxx.xx5.139.141) le 26 mai 2013 a 08H08
thyroidienne 7 (Visiteur)

en faites ils ont demander aux fabicants du levotirox de le modifier afin que celui ci se raproche du generique ils sont francs malades !!les francais reveillo ns nous !!!

2 votes
par TCHOUF (IP:xxx.xx8.244.138) le 5 février 2011 a 12H25
TCHOUF (Visiteur)

Je comprends rien de rien à vos beaux discours Je n ai plus de thyroïde, terminé, ablation complète plus traitement à l’iode radioactive au centre cancérologique LÉON BERARD à LYON pendant 3 jours. Cela fait 7 ans Je vis avec mon petit cachet de Levothyrox 200, tous les matins, la vie est belle, tout va bien, et patatras voila que pour des luttes intestinales incompréhensible entre les pour et les contre, une agence l’AFSSAPS qui semble déboussolée, relayées par un faune journalistique plus en clin à rechercher le scoop qu’à donner des explications sereines, rien ne va plus, mon sauveur va me couler. J ai pris aussi du MEDIATOR au moins pendant deux ans, j attends toujours la lettre me disant ce qu’il y a lieu de faire, elle était annoncée il y a 1 mois et puis plus rien On me dit SERVIER c’est un pourri, c’est ci, c’est çà on en fait des pages et des pages mais personne ne m a dit les symptomes que je devais ressentir ce à quoi je devais m’attendre .Il y a des milliers de personnes qui ont pris du mediator, des centaines de medecins qui l’ont prescrit et 500 - 2000 morts. Les autres ceux qui vivent encore où sont ils, à l’agonie au fond de leur lit ou toujours bon pied bon oeuil, que ressentent ils, .... ?

Bon je me calme et je me demande si en même temps que j arrête le LEVOTHYROX, je dois passer à la MAISON ROBLOT, pour prendre rang car ça va sacrément coincer au portillon. entre les MEDIATORIENS et les LEVOTHYROSIENS deux espèces en voie de disparition.

En tous les cas je peux vous dire qu’un arrêt pendant 4 a 5 jours ça vous fout le moral dans les chaussettes .... autant que la lecture de tous les messages au sujet du LEVOT.... ça comble depuis mes nuits sans sommeil.

3 votes
par FRANCOISE (IP:xxx.xx4.94.166) le 21 février 2011 a 19H10
FRANCOISE (Visiteur)

j’ai appelé mon médecin, il m’a dit qu’il ne fallait ABSOLUMENT PAS ARRETER LE LEVOTHYROX § il est juste sous surveillance pour contrôler les effets secondaires il ne faut pas s’affoler à la 1ère info mais c’est vrai que ça fait peur, on dirait que les médias prennent plaisir à foutre la trouille au public amicalement F

2 votes
par nanna du Maroc (IP:xxx.xx7.31.116) le 11 février 2011 a 00H07
nanna du Maroc (Visiteur)

je me sens perplexe, je sais plus ce que je dois faire. Je prends le Lévothyrox (50 et 25) depuis maintenant sept ans, mon endocrino me dit que tout va bien que ma thyroïdie s’est stabilisée et que je dois continuer à le prendre ! Mais en lisant cet article et la liste Afssaps, par hasard d’ailleurs car je voulais vérfier pour un autre médicament et hop ! la terrible surprise ! c’est mon médicament qui est sur cette liste pas celui de mon frère que je voulais rassurer. Qui me rassurera maintenant ? Sommes-nous aussi concernés au Maroc par ce problème ? Aidez-moi à comprendre. Merci

0 vote
par Margot (IP:xxx.xx9.99.251) le 17 février 2011 a 18H12
Margot (Visiteur)

Depuis 22 ans je prends mon comprimé de lévothyrox tous les matins. Dans ce laps de temps, suite aux bilans thyroidiens, le dosage a été modulé 3 fois sans aucun probleme. Lévotyrox 125 depuis 6 ans... j’en ai 80 cette annee et dans ce domaine tout va bien. A la parution de la liste des médicaments sous surveillance je n’ai eu aucun souci mais j’aurai évoqué le problème avec mon médecin a une prochaine visite. Vingt deux ans de confort et aucun effet secondaire je ne me sentais absolument pas menacée. Gardons la tete froide et ne croyons pas illico tout ce qui est publié sans prendre les précautions nécessaires.

3 votes
par Fifi (IP:xxx.xx0.112.187) le 18 février 2011 a 20H16
Fifi (Visiteur)

Je reponds aux messages concernant le levothyrox ....je sais que je suis hypo depuis l’age de 11 ans ! suivi pendant 4 ans avec de la thyroïde Jean Roy et un régime pour maigrir .. A 24 ans , Je recommence a faire des exams à paris tous les mois ......... ! je perds 25 kgs en 2 an . on arrête les traitements ( on ne savait pas à l’époque qu’il ne faut JAMAIS arreter les soins ) . En 1993 ; endocrinologue à nouveau et là j’apprends que je prendrai du levothyrox jusqu’à la fin de mes jours en faisant une echo tous les ans et prise de sang bien sûr...Je n’ai jamais voulu le générique pour cette maladie qui occasionne des problêmes de peau , de froid ...etc !! Pour le moment on ne parle pas de supprimer le levothyrox mais de surveiller le générique ( à part celà : c’est pareil ???? ) je vous donne en conclusion que j’ai pris pendant au moins 10 ans du médiator et vais constituer un dossier : Pour ce dernier la prise a commencé en 1993 et en 1994 : on s’est aperçu que j’avais une insuffisance aortique et mitrale ( chaque année : electrocardiogramme et echo du coeur !! ) Voilà la médecine ............... et les médicaments . Ne vous affolez pas pour le levo : on le garde ! Je suis comme Margot ; j’attends la suite .

1 vote
par ANNICK (IP:xxx.xx7.61.253) le 21 février 2011 a 12H18
ANNICK (Visiteur)

Je suis atteinte de la maladie de Yashimoto dianostiquée depuis + de 4 ans, j’ai commencé par prendre du levotyrox, mais je ne me sentais pas très bien, alors mon endocrino m’a prescrit de l’euthyral, il n’y a pas de générique et celui-ci pourtant très efficace n’est plus remboursé par la secu depuis 3 mois...de qui se moque-t-on ?

Euthyral en ce qui me concerne est beaucoup plus efficicace car il soigne en plus la T3 et il agit plus facilement sur les problèmes de l’humeur tel que dépression, baisse de forme etc... J’avoue que je suis inquiète car ma maman a été diagnostiquée tardivement ,à une hypothyroidie et elle prend du lévothyrox, mais depuis quelques temps elle ne va pas trop bien. Celle-ci est en plus atteinte de la maladie d’alzheimer... Je vais me rapprocher de son médecin pour savoir si elle ne prend pas le générique du lévo et pour lui demander de lui donner euthyral qui est plus efficace, moins de problèmes de poids, plus la pêche ! etc...même si celui-ci n’est plus remboursé depuis quelques mois, il est certainement pas assez rentable pour les labos...à réfléchir

1 vote
(IP:xxx.xx8.117.161) le 2 mars 2011 a 18H29
 (Visiteur)

Votre message me rassure car je prends du LEVOTHYROX depuis 30 ans et je ne vois pas comment vivre sans !!! Je vois mon médecin bientôt et comme vous je lui ferai confiance .Merci

0 vote
par marco81160 (IP:xxx.xx0.249.149) le 29 mars 2011 a 11H01
marco81160 (Visiteur)

Hier mon épouse est allée en pharmacie renouveler son ordonnance de Levothyrox Réponse de la pharmacie qui lui a sorti la fameuse lettre de l Afssaps et ne lui pas renouvelé le Lévothyrox et donner à la place L thyroxine buvable !!!! Je ne sais plus quoi penser Est ce que l on se rend compte de l impact sur les millions de personnes sous Lévothyrox ??? Guerre des labo ??

2 votes
par florence (IP:xxx.xx6.154.239) le 5 avril 2011 a 11H20
florence (Visiteur)

On m’a retirée la moitié de la thyroide lorsque j’avais 20 ans. J’en ai 35 aujourd’hui. Trouver le bon dosage a pris du temps, mais depuis plusieurs années, tout va bien, j’ai trouvé le bon équillibre grâce à mon médecin. Je prends du Lévthyrox 75µ. Pourtant, il y a 10 ans, un médecin avait décidé de me le faire arrêter ! oh ! la catastrophe, j’ai vite reprise de moi-même au bout de 15 jours, je me sentais très mal, je suis allée revoir mon médecin. J’ai découvert que mon médecin avait vendu son cabinet et le nouveau médecin m’a vite refait faire un dosage TSH. Heureusement, car le taux s’es révélé très mauvais. En résumé, c’est sûr ! c’est un traitement à vie ! Lorsque la liste de l’Affaps a été révélée, cela m’a fortement inquiétée ! Depuis, j’en ai parlé avec mon médecin et tout va bien. Les journalistes ont vraiment le don de faire peur sans donner toutes les informations !

0 vote
par noe454 (IP:xxx.xx4.246.80) le 14 août 2013 a 17H52
noe454 (Visiteur)

C’est une honte, ce medicament est essentiel pour nous....

Je vous conseille ce blog sur la Thyroide

http://bienvivrehasimoto.blogspot.fr/

Bonne lecture