Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les sans-abris souffrent aussi sous le soleil
Les sans-abris souffrent aussi sous le soleil
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
23 août 2012 | 4 commentaires
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Les sans-abris souffrent aussi sous le soleil

Les sans-abris souffrent aussi sous le soleil

Les températures estivales font certes oublier les frimas de l’hiver, mais les SDF n’en souffrent pas moins. Oubliés lorsque le soleil pointe son nez, les sans-abris continuent de subir une misère sans pitié : la quête de nourriture et d’un logis pour la nuit restent bien évidemment un combat quotidien pour ces personnes en détresse. Mais ces derniers restent aussi particulièrement demandeurs de produits et services qui leur permettent de rester propres et prendre soin de leur corps. La Croix-Rouge, qui a distribué 40 000 kits d’hygiène à leur attention depuis le début de l’année, est catégorique : « les SDF ne possèdent même pas le minimum vital ».

L’abbé Pierre aurait eu 100 ans ce mois-ci s’il était encore en vie. Ce grand militant de la cause des sans-abris n’aurait alors pas vraiment trouvé de source de réjouissance à la vue du spectacle qui s’offre à lui : Les malchanceux sans gîte ni couvert sont chaque jour plus nombreux dans les rues et sentiers de France. Et leur condition se dégrade, comme l’a témoigné Robert pour le site Atlantico : « Il est de plus en plus difficile de vivre dans la rue. Cela fait dix ans que je suis SDF et je trouve que c’est différent maintenant. Rester propre ? Oui évidemment, c’est une de mes priorités ». Comme tous les sans-abris, Robert est surtout à l’affût du nécessaire qui lui permet de rester propre, de lui apporter un peu d’hygiène.
 
Et les bénévoles de la Croix-Rouge, du Secours populaire et de diverses associations, dont les volontaires s’efforcent d’apporter le maximum, tentent de s’y employer. Pour ces acteurs sociaux, « la misère et la pauvreté sont sans doute plus durement ressenties l’été car c’est une période où les gens se mobilisent beaucoup moins. Et la situation est due en partie aux médias qui ne jugent pas intéressant de parler des sans-abris durant la belle saison ».
 
La Croix-Rouge, qui s’est rendue à l’évidence que « l’hygiène est un facteur essentiel pour la santé, mais également pour l’estime de soi et l’insertion sociale », vient ainsi de rendre publique une enquête, à laquelle ont participé pas moins de 300 sans-abris (qui se sont vus attribuer un kit d’hygiène), selon laquelle 38% des SDF ne savent pas où se procurer le nécessaire pour faire ne serait-ce qu’une toilette quotidienne. Selon Didier Piard, chef de l’action sociale de la Croix-Rouge, « il n’ont pas les moyens de se procurer ces produits, et donc près d’un sans-abri sur deux ne sait pas où en trouver gratuitement. Il faut dire que certains accueils de jour disposent d’un espace permettant de se doucher ou laver des affaires, mais cela reste relativement peu répandu. Par ailleurs, si on fait exception de Paris, les pouvoirs publics ont de plus en plus fermé les toilettes publiques et les bains douches ».
 
Didier Piard indique enfin qu’« à partir de l’hiver prochain, et même si cela reste insuffisant, la Croix-Rouge va distribuer 100 000 kits d’hygiène à l’attention des sans-abris ». Et Le Nouvel Observateur en a dévoilé le contenu : « Gel douche, dentifrice, brosse à dents, brosse à cheveux, lait hydratant, préservatifs, mais aussi des serviettes hygiéniques pour les femmes et un rasoir et de la mousse à raser pour les hommes, couvrant les besoins sur trois jours en moyenne ».
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
4 votes
par phil (IP:xxx.xx0.124.38) le 23 août 2012 a 18H32
phil (Visiteur)

cela fait plus de 100 ans que ces pauvres personnes souffrent en silence ,personne pour s’occuper d’eux afin de les sortir de la misère ,de la rue nous apercevons qu’ils sont les oubliés de la république ,certaines categories de personnes ,privilegières, sont mieux soignées les assassins,les violeurs,par exemple,eux trouvent du travail de suite à la fin de leur incarcération j’aperçois que c’est maintenant que nous nous préoccupons des ces personnes mêmes les roms et les immigrés sont mieux traités .Nous sommes en 2012 ,il ne devrait plus avoir de personnes vivant dans la rue ,à l’epoque des lumières ,des droits de l’homme

1 vote
par tania78370 (IP:xxx.xx8.38.163) le 24 août 2012 a 00H48
tania78370 (Visiteur)

Il est vrai que l’on pense plus aux sans abris en hiver ! on pense à leur souffrance faceaux tempèratures glaciales mais quand les beaux jours reviennent on à tendance à les oubliés alors que leur conditions de vie et leur souffrances restes égales et cela est déplorable ! C’est tout au long de l’année qu’il faut venir en aide à cette population exclue et mis en marge de notre socièté ! Etre sans abris n’enlève en rien le fait d’être un humain à part entière et à ce titre mériter les soins et le respect !

3 votes
par Bois-Guisbert (IP:xxx.xx7.147.49) le 24 août 2012 a 10H07
Bois-Guisbert (Visiteur)

Ouais, ben les Roms d’abord... Les sans-abris, on verra plus tard !!!

0 vote
(IP:xxx.xx4.35.118) le 24 août 2012 a 20H21
 (Visiteur)

Il y avait longtemps que l’on ne parlaient plus d’eux

Les roms monopolisants les spots : on les avait oubliés

Bon...les SDF ont froid l’hivers....ont chaud l’été

Les "personnes âgées " aussi......nous aussi : on est tous logés à la même enseigne

Qui parle de nous ?

Cynique ?....ben oui...on le devient à force d’être culpabilisés par les âmes charitables à bons comptes....les nôtres

Chaque SDF étant une situation à lui tout seul : que voulez-vous que j’y fasse moi Calmos ?

M’ occuper d’un ?....je le fais parfois dans la mesure de mes faibles moyens....les impôts m’en pompant une bonne part (moyens)

Vous-même le faites vous ?

Les impôts parlons en : ils devraient au vu de leurs importances suffirent à soulager cette misère humaine....que nenni

Aujourd’hui que le " Parti des Damnés de la Terre " est au pouvoir cela devrait devoir s’arranger : il suffit de le penser pour que tout de suite on se sente soulagé

Tout d’un coup aprés avoir écrit cette évidence, effectivement , je vois leur vies changer

Pas vous ?