Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les oubliés du Régime Local : le cas mosellan
Les oubliés du Régime Local : le cas mosellan
note des lecteurs
date et réactions
20 mars 2013
Auteur de l'article
Groupe BLE Lorraine, 101 articles (Rédacteur)

Groupe BLE Lorraine

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
101
nombre de commentaires
130
nombre de votes
170

Les oubliés du Régime Local : le cas mosellan

Les oubliés du Régime Local : le cas mosellan

Certaines personnes, qui ont quitté le Régime Local, par exemple parce qu’elles ont déménagé, ne savent pas toujours qu’elles peuvent en faire la demande de rattachement à leur retraite.

Cela dit, tout le monde ne bénéfice pas du Régime Local pour sa retraite (voir : http://blefondation.e-monsite.com/pages/cercle-de-reflexion/droit-local.html). Les salariés ayant travaillé en Moselle ou pour une entreprise dont le siège social est en Moselle pendant cinq années consécutives ou non au cours des quinze dernières années précédant la retraite peuvent y prétendre, tout comme les personnes affiliées au Régime Local durant 60 trimestres au cours de toute leur carrière. Cela vaut aussi bien pour les salariés du privé, les contractuels des trois fonctions publiques, les chômeurs ou préretraités que pour les titulaires de pension d’invalidité. Par conséquent, même une personne qui ne vit plus en Moselle peut encore bénéficier du Régime Local si elle y a été affiliée à un moment donné. Par contre, les fonctionnaires, les travailleurs indépendants, les exploitants agricoles, les salariés des régimes spéciaux, les bénéficiaires du RSA (Revenu de Solidarité Active) ou de l’allocation adulte handicapé ne peuvent malheureusement pas bénéficier du Régime Local.

Rappelons que le Régime Local a des avantages non négligeables. Le forfait journalier et les frais d’hospitalisation sont par exemple gratuits. La pharmacie est remboursée à 90 %. La mutuelle est divisée par deux. Enfin, les retraités qui ne sont pas imposables, qui sont exonérés de CSG (Contribution Sociale Généralisée) et de CRDS (Contribution pour le Remboursement de la Dette Sociale), et dont les revenus n’atteignent pas le seuil de 10 024 euros, n’ont plus à payer les 1,5 % de cotisations sociales. 

Groupe BLE Lorraine - La passion de la Lorraine. La puissance d'un groupe.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté