Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les médicaments, un enjeu financier au détriment de notre santé.
Les médicaments, un enjeu financier au détriment de notre santé.
note des lecteurs
date et réactions
14 janvier 2010 | 4 commentaires
Auteur de l'article
Phytoflore, 2 articles (Rédacteur)

Phytoflore

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
2
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Les médicaments, un enjeu financier au détriment de notre santé.

Les médicaments, un enjeu financier au détriment de notre santé.

Le titre vous étonne ?Hummmmmmm, pas si sur.

En effet on sait tous, que beaucoup des médicaments que l'on nous propose servent avant tout à engendrer beaucoup de cash pour les laboratoires pharmaceutiques qui les produisent.

Mais ce que l'on sait moins c'est la façon dont peut se retrouver un médicament à la vente en pharmacie.

Hier soir en regardant le journal de 20 heures sur TF1 j'ai presque failli verser ma petite larme.
Pourquoi ? Car à mon grand étonnement c'était la première fois que je tombais sur un reportage qui dénonce et dis très clairement la vérité.

Je ne sais pas ce qu'il a bien pu se passer chez TF1 hier soir pour que ce journal dénonce aussi clairement les lobbyings et autres enjeux financiers concernant le marché des médicaments.

En effet durant le reportage qui doit durer environ 3 minutes on nous apprend du moins pour les innocents et autres candides de notre société, que la mise sur le marché d'un médicament peut être validée par des personnes qui y ont des intérêts financiers.

Je m'explique, l'AFFSA ( Agence Française de sécurité sanitaire des aliments ) est composée de plusieurs salariés dont des personnes que je nommerai des "contrôleurs", qui sont chargés d'étudier les dossiers de présentation de mise sur le marché de médicaments de tous les laboratoires pharmaceutiques. Ces autorisations sont censées protéger le consommateur final d'éventuels accidents dus à des effets secondaires ou la présence de produits illicites et dangereux qui pourraient composer le médicament.
 
Hors TF1 a questionné un soi disant ancien "contrôleur" qui affirmait très clairement qu'il disposait de plusieurs intéressements financiers versés par les laboratoires qu'il contrôlait.

On tombe également pendant le reportage sur une liste de plusieurs contrôleurs au sein de l'AFFSA avec la rémunération versée par les laboratoires pour chacun.

Ca fait froid dans le dos quand on comprend qu'en fait les contrôles d'autorisation de mise sur le marché des médicaments sont faits par des personnes qui y ont des intérêts financiers avec les laboratoires pharmaceutiques.

Alors je ne veux surtout pas que certains d'entre vous prennent peur en se disant que les médicaments ne sont pas fiables, car ce n'est pas vrai il ne faut pas généraliser, mais il est vrai cependant que cela laisse à réfléchir et que l'on peut se poser beaucoup de questions sur l'utilisation de tel ou tel médicament.

Je ne vous parlerai pas de la grippe A, mais bon, le contrôleur du vaccin aurait très bien pu lui aussi avoir des intérêts financiers pour la validation de la mise sur le marché. Quand on sait que c'est l'AFFSA qui a donné son aval, on a de quoi s'interroger. Mais bon ce ne sont que des spéculations, jusqu'a ce que l'on vienne me prouver le contraire.

Voilà sur ces bonnes paroles. N'hésitez pas à réagir, mais laissez bien vos commentaires directement sur le blog afin que tout le monde puisse en profitez car en ce moment vous êtes nombreux à nous répondre par mail, et il est difficile pour nous de laisser vos commentaires sur le site.



PS :

Voici les premières lignes de présentation de l'AFFSA que j'ai trouvé sur leur site :

L'Afssa est un établissement public indépendant de veille, d'alerte, d'expertise, de recherche et d'impulsion de la recherche qui contribue à la protection et à l'amélioration de la santé publique, de la santé et du bien-être des animaux, de la santé des végétaux et de l'environnement.

Phytoflore.com

SOURCES

  • http://www.phytoflore.com/article-les-medicaments-un-enjeu-financier-au-detriment-de-notre-sante--42872898.html
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Médicaments Pharmacie
Commentaires
0 vote
par Morgane451 (IP:xxx.xx9.231.38) le 17 janvier 2010 a 17H00
Morgane451 (Visiteur)

J’ai vu les Infos de TF1 et je suis bien placée pour vous dire que les personnes qui témoignaient de ce que l’AGREAL les a empoisonné, disent la vérité.

J’étais là lors de l’enregistrement des témoignages et j’ai assisté toute la journée à l’assemblée de l’association des victimes du médicamen, l’AAA-VAM, le matin et le colloque du médicament l’après midi. J’ai même mis un article à ce sujet sur AGORAVOX (recherché Morgane451) Le séminaire à eu lieu le 24 Octobre à Paris.

Je suis en bagarre avec mon médecin de l’époque du traitement qui m’a drogué à mort avec AGREAL, Stylnox(jusqu’à m’en donner 2 par soir), Equanil 400, Médiator et Prozac ! Tout celà durant 4 ans ensembles !

Je n’ai pas gardé les ordonnances et j’ai du mal à prouver ce que je dis pour monter un dossier pour aller devant les tribunaux. Nous sommes plus de 1000 dans le même cas !

Il m’a envoyé un dossier médical inexploitable sans parler qu’il ne parle que 2 fois de l’Agréal !

Les laboratoires ont la main sur les groupes politiques et font voter ce qu’ils veulent quand à ceux charger de les contrôler, ils mangent au même râtelier même au plus haut niveau de l’état il y a des intérêts avec les labos !

Je suis entrain de faite un site d’information sur l’AGREAL et j’ai mis sur dailymotion la vidéo intégrale de ma page d’accueil (voir morgane451) rechercher AGREAL.

J’avais mis la même vidéo sur YOUTUBE mais on m’en a amputé les 3 dernières minutes !

IL n’est pas dans l’intérêt des laboratoires de voir une France en bonne santé, il y a trop d’argent qui rentre dans les caisses pour les actionnaires et les dirigeants des consorsiums !

Un conseil : ne rejeter pas tous les médicaments mais achetez vous un Vidal et allez chez votre médecin avec !

Avant de prendre l’ordonnance, faites comme moi, consultez le devant votre médecin et prenez l’ordonnance en sachant exactement ce que vous allez avaler.

Il y un VIDAL dont la présentation coûte 29 €, faites comme moi, investissez ou faites le vous offrir !

0 vote
par PATRICIA (IP:xxx.xx4.67.206) le 15 décembre 2010 a 17H36
PATRICIA (Visiteur)

CONVOQUER POUR UNE EXPERTISE JURIDIQUE A ST ANNE SUITE A LA PRISE AGREAL ACTION EN JUSTICE CONTRE LE LABO SANOTIS AVENTIS POSSEDANT UNE PROTECTION JURIDIQUE J AI CONFIER A AAA-VAM LE SOIN DE METTRE EN RELATION AVEC UN AVOCAT POUR ME DEFENDRE J’AI 54 ANS CADRE GESTIONNAIRE EN PLEINE SANTEE DYNAMIQUE AVANT LA PRISE AGREAL JE ME SUIS RETROUVER SUITE A CETTE PRESCRIPTION COMPLETEMENT ANEANTI DEPRESSIVE N’ETANT PLUS CAPABLE DE GERER MON STRESS EN DESAROI TOTALE INCAPABLE DE PRENDRE MA VOITURE ENVIE DE SUICIDE PRISE DE TREMBLEMENT INCAPABLE DE ME LEVER L’OMBRE DE MOI MEME TRAITER POUR DEPRESSION DEPUIS L ARRET AGREAL J AI PERDU MON EMPLOI ET AUJOURD’HUI SUITE A L EXPERTISE FAITE A ST ANNE J ATTEND QUE JUSTICE SOUS RENDU

0 vote
par mimini (IP:xxx.xx1.93.197) le 4 février 2010 a 19H33
mimini (Visiteur)

Trou de la Sécurité Sociale ! Combien de personnes sortent de la pharmacie avec des sachets pleins de médicaments qu’ils délaisseront dans la semaine qui suit "pour inconfort ou plus". Des boites entières rendues ou jetées dans les poubelles. Les trois quart des médecins ne se recyclent plus et celà devrait être obligatoire, ils se contentent du "gentil ou gentille" visiteur médical qui lui propose "des miracles", et tout le monde le sait "autre chose", une sorte d’intéressement à la "vente". A côté de ça un tube de granules homéopathique 1.80 euros est remboursé avec une décote de 0.50 cts d’E par la Sécurité Sociale. On prescrit des boites entières de drogues "à l’essai" alors que des doses restreintes suffiraient pour évaluer l’effet du traitement. Les fabriquants de mort ont encore de beaux jours devant eux. Moi aussi je conseille l’utilisation du Vidal, ou mieux lorsque cela est possibles les médecines dites alsternatives.

0 vote
par chantalvick (IP:xxx.xx5.171.21) le 20 février 2011 a 16H34
chantalvick (Visiteur)

Bonsoir Patricia,

Je suis convoquée aussi a l’hopital St Anne au mois de mars, je stresse pour ce qui va se passer, car je fais encore des crises de panique, pourriez vous m’aider a comprendre et a me rassurer sur la facon que va se dérouler cette expertise. J’ai été licencié aussi à cause de ce médicament car j’ai des pertes d’équilibre et ça m’arrive de tomber. Voilà, n’hésitez pas à me joindre pour en parler sur mon adresse mail. Je vous en remercie par avance.