Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les médicaments anti-rhume ont des risques d’effets secondaires sérieux
Les médicaments anti-rhume ont des risques d'effets secondaires sérieux
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
29 janvier 2014 | 2 commentaires
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Les médicaments anti-rhume ont des risques d’effets secondaires sérieux

Les médicaments anti-rhume ont des risques d'effets secondaires sérieux

Selon le magazine 60 millions de consommateurs, une trentaine de médicaments anti-rhume (Dolirhume, Fervex, Actifed et autre Rhinargyl), disponibles sans ordonnance, présenteraient des risques d'effets secondaires sérieux.

En effet, selon l’association, un certain nombre de médicaments disponibles sans ordonnance pour lutter contre le rhume exposent les patients à des risques. En 2012, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), avait déjà pointé du doigt la persistance des effets indésirables de ce type de médicaments.

Ces médicaments anti-rhume contiennent un vasoconstricteur qui peut présenter des risques d'accidents cardiovasculaire ou neurologique. En outre, la présence d’un antihistaminique peut entraîner de la somnolence.

Par ailleurs, ils contiennent des molécules non compatibles avec d'autres médicaments. Par exemple, l’Actifed Rhume® et Dolirhume® ne doivent surtout pas être pris en même temps. Ils peuvent entraîner une augmentation de la fréquence cardiaque (palpitations, tachycardie) et de la tension artérielle (hypertension) car il y a une potentialisation de la pseudo-éphédrine, substance vasoconstrictrice présente dans les deux médicaments qui accroît la pression sanguine.

Pour éviter les interactions, il faut informer son médecin et son pharmacien de tous les traitements que l’on prend. Il est aussi important de bien lire les notices d’emploi de chaque médicament.

Enfin, il est possible d’ouvrir un dossier pharmaceutique personnel avec sa carte Vitale qui enregistre les médicaments prescrits à la personne sur les quatre derniers mois et analyse les interactions possibles. La plupart des pharmacies sont actuellement équipées pour remplir ce dossier.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par Marchaux (IP:xxx.xx6.223.104) le 29 janvier 2014 a 14H57
Marchaux, 94 articles (Rédacteur)

Pour ma part, je prend des Actifed pour arrêter le rhume et mon pharmacien m’avait déjà mise en garde ! Il faut faire de plus en plus attention aux médicaments que l’on prend.

0 vote
par Emeline (IP:xxx.xx0.39.126) le 16 février 2014 a 20H45
Emeline, 22 articles (Rédacteur)

C’est bon à savoir. L’auto médication est toujours un peu aléatoire... Connaissez-vous le L52, ce sont des huiles essentielles. J’imagine qu’il y a moins de risque avec ce genre de produit, à condition de respecter les doses ?