Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les hôpitaux de proximité se transforment en maison de retraite
Les hôpitaux de proximité se transforment en maison de retraite
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
16 juillet 2013
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Les hôpitaux de proximité se transforment en maison de retraite

Les hôpitaux de proximité se transforment en maison de retraite

Selon une récente étude de l’Association nationale des hôpitaux locaux (ANHL), les centres hospitaliers de proximité se transforment inexorablement en établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).

En effet, sous la pression des restrictions budgétaires, les hôpitaux locaux ferment petit à petit leurs services (chirurgies, maternités, urgences…) jusqu’au point de devenir des EHPAD. D’après un rapport du cabinet Adysta, réalisé entre 2004 et 2011, une quarantaine d’hôpitaux locaux français ont disparu durant cette période pour devenir des EHPAD.

Le président de l’ANHL affirme que la suppression de ces 600 lits de médecine dans les hôpitaux locaux, correspond à la fermeture d’un centre hospitalier de référence. Ces décisions créaient des déserts médicaux.

Pour stopper ces inégalités sur le territoire, l'ANHL souhaite de nouveau bénéficier d'un statut à part, en s’appuyant les spécificités de ces structures notamment l'intervention de médecins généralistes, un financement en dotation (DAF) et l'activité essentiellement gériatrique. « De ce fait, en bénéficiant du statut de centre hospitalier local, ils seraient contrôlés, évalués et certifiés comme les CH ».

Les hôpitaux de proximité ont un avenir lié au projet du « Pacte territoire santé » présenté en septembre par la ministre des Affaires sociales et de la Santé. Ainsi, ces établissements devraient faire l'objet d'une réforme de leur financement dans le cadre de la révision de la tarification à l’acte (T2A).

Mais pour le président de l’ANHL, « pour le moment, nous n'avons rien vu venir. Nous n'avons pas reçu de marque d'intérêt de la part des pouvoirs publics. Pourtant, nous pouvons être un facteur de développement du bassin de vie extraordinaire, nous pouvons relocaliser des médecins et des paramédicaux ».

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Seniors Hôpital