Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les HCL ouvrent grand les portes de la maison
Les HCL ouvrent grand les portes de la maison
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
22 juillet 2014
Auteur de l'article
Réseau CHU, 258 articles (Réseau des CHU)

Réseau CHU

Réseau des CHU
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
258
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Les HCL ouvrent grand les portes de la maison

Les HCL ouvrent grand les portes de la maison
Fort de ses 23 000 agents, toutes catégories confondues, les Hospices Civils de Lyon ont décidé de muscler leur dispositif d’accueil des personnes nouvellement recrutées : refonte du livret, organisation d’une soirée institutionnelle conviant ensemble les personnels médicaux et non médicaux - une manifestation qui jusqu’à présent était réalisée dans chacun des 6 groupements hospitaliers - , développement d’une rubrique « Bienvenue » sur le site intranet et dernièrement, réalisation d’un film de quelques minutes.
Le clip met en scène Charlotte – une comédienne prenant l’habit du nouvel arrivant – dans des lieux habituels ou plus insolites du CHU lyonnais. Des mystérieuses galeries souterraines reliant les pavillons de l’hôpital Edouard Herriot, au jardin thérapeutique de l’hôpital gériatrique des Charpennes, en passant par les immenses gamelles de l’unité centrale de production alimentaire , Charlotte fait connaissance de ses nouveaux collègues et même du chien Eliott, cabothérapeute en gériatrie.
Téléchargement interdit
Au-delà du clin d’œil bon enfant à une vaste institution, ce film vise à sa manière à diffuser un esprit de convivialité fort apprécié des nouveaux salariés et à dynamiser un temps d’accueil essentiel pour l’intégration des professionnels.
Tous les acteurs sont des personnels à l’exception de Charlotte.
Le film a été réalisé par la direction de la communication et la société Yaca TV
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mêmes thématiques
Mots-clés :