Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le tourisme médical : Quésako ?
Le tourisme médical : Quésako ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
24 mai 2010

Le tourisme médical : Quésako ?

Le tourisme médical : Quésako ?

En grande expansion (plus de 3 millions de touristes issus de pays riches chaque année), le tourisme médical séduit de plus en plus de monde. Se refaire un sourire « ultra-brite », rajeunir de 10 ans grâce à un lifting, s’offrir une poitrine de rêve et tout çà dans un cadre paradisiaque à moindre coût semble bien tentant ! Mais qu’est-ce qui se cache vraiment derrière ces offres alléchantes ?

De nombreuses destinations, autrefois réservées aux vacances, se spécialisent dans des offres plus vastes en proposant à une clientèle soucieuse d’allier plaisir et soins, des opérations de chirurgie esthétique à moindre coût. Le forfait comprend en général le voyage, le séjour en hôtel de luxe ainsi que les frais de prise en charge de l’opération. Mais les formules sont nombreuses et s’adaptent aux désirs et possibilités de chacun. De la prise en charge totale (vols, transferts, consultations, bilan pré-opératoire, anesthésie, opération, suivi…) à la formule la plus simplifiée, les « tour operators » rivalisent pour s’accaparer une clientèle de plus en plus nombreuse et diversifiée. Certaines destinations spécialisées dans la chirurgie plastique (Brésil, Bolivie, Costa Rica) ciblent une clientèle américaine alors que l’Afrique du Nord, Maroc et Tunisie, captent plutôt une clientèle francophone. Certains pays d’Europe de l’Est sont, quant à eux, spécialisés dans la chirurgie dentaire tels que la Hongrie, la Roumanie, ou encore la République tchèque.

Les avantages : les actes de chirurgie esthétique n’étant pas pris en charge par la SS en France et étant très coûteuses, les offres proposées à l’étranger sont bien séduisantes, pour exemple, jusqu’à 50 % de réduction en Tunisie selon l’intervention !

Sur place, un timing très serré : Dès votre arrivée, vous vous rendez à une consultation médicale pour votre bilan pré-opératoire. L’opération se passe généralement le lendemain puis vous rentrez à l’hôtel au bout d’un ou deux jours selon le type d’intervention. Un suivi médical est en général effectué sur place, le lendemain de l’intervention et la veille du départ quelques jours plus tard. Ce genre de séjour étant souvent très court, la convalescence se poursuivra chez vous. Difficile de se reposer et encore moins de profiter des avantages mis en avant par les tour-opérators (hôtel de luxe, piscine, plage…) Les séjours se passant souvent hors saison, le tourisme médical est une nouvelle manne qui permet de remplir les hôtels.

Les risques : bien vérifier le contrat souscrit car si l’opération se passe mal, vous n’aurez aucun recours en France. Quant aux éventuelles suites opératoires, une fois rentré chez vous….difficile de reprendre contact avec le chirurgien, à moins de vous rendre à nouveau sur place à vos frais. Certaines formules proposent un médecin référent dans votre pays d’origine mais pas tous ! Si malgrès ces mises en garde, l'aventure vous tente, sachez qu'en France, un délai de quinze jours est imposé avant toute intervention esthétique, ce qui n'est pas le cas à l'étranger. Alors un bon conseil, prenez le temps de la réflexion avant de vous lancer !

Joëlle G.

POST-SCRIPTUM

  • Toute reproduction, même partielle, de l’article est interdite sans l’accord de l’auteur.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté