Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le Primpéran désormais contre-indiqué aux moins de 18 ans
Le Primpéran désormais contre-indiqué aux moins de 18 ans
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
18 octobre 2011 | 4 commentaires
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 600 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
600
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Le Primpéran désormais contre-indiqué aux moins de 18 ans

Le Primpéran désormais contre-indiqué aux moins de 18 ans

Le Primpéran, un médicament prescrit contre les nausées et les vomissements, était déjà contre-indiqué pour les nourrissons. Ce produit ne sera dorénavant plus prescrit chez les enfants et adolescents de moins de 18 ans.

Après près de quarante ans de mise sur le marché, le Primpéran sera à l’avenir fortement déconseillé aux personnes mineures. Il en va de même pour ses génériques et pour les autres spécialités à base de métoclopramide. Cette décision a été rendue à l’issue d’une concertation entamée par la commission d’autorisation de mise sur le marché de l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé), cette dernière ayant réévalué le rapport bénéfice/risque du médicament. Et pour les enfants et adolescents les risques engendrés par le Primpéran sont, de toute évidence, supérieurs aux bienfaits qu’ils peuvent en attendre. En ligne de mire se trouve le principe actif de ce médicament antispasmodique, la métoclopramide.

Ce neuroleptique pourrait en effet provoquer des effets indésirables. Ces derniers sont connus (et d'ailleurs mentionnés sur la notice), et prennent notamment la forme de tremblements et de mouvements anormaux, de torticolis et de spasmes de la tête et du cou. Ces effets sont réversibles à l’issue d’un traitement spécifique. Cependant, devant la sensibilité particulière des enfants sous Primpéran, les autorités sanitaires françaises et européennes s’étaient saisi du problème. Et les mesures pourraient bien ne pas en rester là, puisqu’une réévaluation de la balance bénéfice/risque du médicament devrait également avoir lieu pour les personnes âgées. Des signes pourraient en effet suggérer de graves effets neurologiques et cardiologiques dans cette tranche d’âge de la population.
 

La rédaction CareVox
Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
1 vote
par jujju12345 (IP:xxx.xx3.102.16) le 18 octobre 2011 a 21H28
jujju12345 (Visiteur)

Enfin il était temps qu’une telle décision soit prise, après avoir faillit mourir comme beaucoup d’autres personne çà me semblait essentiel de l’interdire déjà aux enfants et aux adolescents et j’espère plus tard à toute les catégories de la population. Primpéran = DANGER !!

0 vote
par HOUSE (IP:xxx.xx2.152.147) le 19 octobre 2011 a 09H25
HOUSE (Visiteur)

Lors d’un stage en Pédiatrie dans le reste du monde, Même les agents de nettoyage savaient qu’après le vomissement d’un nourrisson, la prise de primpéran entraine une CONVULSION.... car il accélère +++ la motricité. Au 21ème Siècle l’ Afssaps a réagit... ça fait quelques choses !

2 votes
par crazydoc80 (IP:xxx.xx1.194.188) le 18 octobre 2011 a 22H45
crazydoc80 (Visiteur)

Quel grand danger que ce médicament....continuez donc à fumer, boire et restez vautrés dans vos canapés, en toute sécurité : le Primpéran est sous surveillance !!

0 vote
par Docteur David Vincent (IP:xxx.xx8.131.68) le 31 octobre 2011 a 12H59
Docteur David Vincent, 74 articles (Médecin généraliste)

Il y a d’autre molécules sur le marché, pourquoi utiliser donc le primpéran ? Je ne l’utilisais depuis des années que sur les nausées rebelles, par exemple en chimio.