Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le poisson d’avril du magazine Prescrire
Le poisson d'avril du magazine Prescrire
note des lecteurs
date et réactions
18 avril 2012
Auteur de l'article
Docteur David Vincent, 74 articles (Médecin généraliste)

Docteur David Vincent

Médecin généraliste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
74
nombre de commentaires
29
nombre de votes
25

Le poisson d’avril du magazine Prescrire

Le poisson d'avril du magazine Prescrire

J’ai été surprise il y a une semaine par un article bizarre sur le magazine Prescrire d’avril 2012 : Obéfix ( Pour Obélix le gros, et fixe comme poids fixe) :
"Maintient le poids idéal avec peu de risques". Intéressée, je regarde la composition : olanzapine (zyprexa neuroleptique) et topiramate (épitomax, antiépileptique). Je lis, pensant à un canular jusqu’à la conclusion "l’Obéfix est à envisager systématiquement chez toute personne ayant suivi un régime amaigrissant et désireuse de maintenir son poids d’équilibre".

A la fin de cet article, je suis très fâchée et envisage de cesser mon abonnement à Prescrire... mais je m'accorde une semaine de vacances avant de prendre cette décision importante.
Puis je vais sur la Toile : effectivement l'article a été écrit le premier avril, les traitements doivent être conservés au congélateur à - 18°, les dosages ont été décidés en extrapolant sur le cerveau de gerboise, et le demi comprimé quotidien coûte 33.33 euros !
 
Les cochons ! je me suis fait avoir !
 
J'en profite pour rappeler les effets secondaires de l'épitomax ( je n'ai laissé que les plus fréquents piqués sur santé AZ au féminin) :

 Trouble cardiaque et vasculaire
· Des cas isolés d'événements thromboemboliques ont été décrits.
 
Troubles du métabolisme et de la nutrition
· Très fréquents : anorexie.
· Fréquents : diminution des bicarbonates sériques, perte de poids.
 
Chez l'enfant ont été également rapportés les effets suivants :
· Fréquent : absence de prise de poids (voir rubrique Mises en garde spéciales et précautions d'emploi).
 
 Troubles psychiatriques
· Très fréquents : confusion mentale, ralentissement psychomoteur*, somnolence, troubles de la mémoire, nervosité.
· Fréquents : labilité émotionnelle, troubles de l'humeur ou dépression* (voir rubrique Mises en garde spéciales et précautions d'emploi), agitation ; réaction d'agressivité, trouble de la concentration ou de l'attention*, trouble de la personnalité chez l'enfant.
 
Troubles du système nerveux
· Très fréquents : sensations vertigineuses*, ataxie, trouble de l'équilibre, trouble de l'élocution ou du langage, paresthésies*.
· Fréquent : dysgueusie.
 
Troubles oculaires
· Très fréquents : troubles visuels, diplopie.
· Fréquent : nystagmus.
 
Troubles gastro-intestinaux
· Fréquents : nausées, douleur abdominale.
 
Chez l'enfant ont été également rapportés les effets suivants :
· Fréquence inconnue : hypersialorrhée.
 
Troubles hépatobiliaires
· Des augmentations des enzymes hépatiques ont été rapportées chez des patients recevant du topiramate seul ou en association à d'autres médicaments. Des cas isolés d'hépatite et d'insuffisance hépatique ont été rapportés au cours de polymédication comportant du topiramate.
 
Troubles de la peau et tissus sous-cutanés
· Rare : alopécie.
 
Troubles rénaux et urinaires
· Fréquent : néphrolithiase (voir rubrique Mises en garde spéciales et précautions d'emploi).
 
Troubles de l'état général
· Très fréquent : fatigue*.
 
- du Zyprexa :
 
Très fréquent
Fréquent
Peu fréquent
Fréquence indéterminée
Affections hématologiques et du système lymphatique
 
Eosinophilie
Leucopénie Neutropénie
Thrombocytopénie
Affections du système immunitaire
 
 
 
Réaction allergique
Troubles du métabolisme et de la nutrition
Prise de poids 1
Augmentation de la cholestérolémie2,3
 
Survenue ou exacerbation d'un diabète, associée parfois à une acidocétose ou un coma, avec une issue fatale pour certains cas (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi) Hypothermie
 
Augmentation de la glycémie 4
 
 
Augmentation de la triglycéridémie 2,5
 
 
Glucosurie
 
 
Augmentation de l'appétit
 
Affections du système nerveux
Somnolence
Vertiges
Akathisie 6
Parkinsonisme 6
Dyskinésie 6
 
Convulsions avec, dans la plupart des cas, des antécédents de convulsions ou bien des facteurs de risque de convulsions rapportés. Syndrome Malin des Neuroleptiques (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi) Dystonie (incluant des crises oculogyres) Dyskinésie tardive Symptômes à l'arrêt du traitement. 7
Affections cardiaques
 
 
Bradycardie
Tachycardie/fibrillation ventriculaire Mort subite (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi)
 
 
Allongement du QTc (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi)
Affections vasculaires
 
Hypotension orthostatique
 
Atteinte thrombo-embolique (comprenant embolie pulmonaire et thrombose veineuse profonde)
Affections gastro-intestinales
 
Effets anticholinergiques légers et transitoires tels que constipation et bouche sèche
 
Pancréatite
Affections hépatobiliaires
 
Elévations transitoires et asymptomatiques des enzymes hépatiques (ASAT, ALAT), particulièrement en début de traitement (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi).
 
Hépatite (comprenant des atteintes hépatiques cytolytiques, cholestatiques ou mixtes)
Affections de la peau et du tissu sous-cutané
 
Rash
Réaction de photosensibilité
 
 
 
Alopécie
 
Affections musculo-squelettiques et systémiques
 
 
 
Rhabdomyolyse
Affections du rein et des voies urinaires
 
 
 
Dysurie
Affections des organes de reproduction et du sein
 
Priapisme
Troubles généraux et anomalies au site d'administration
 
Asthénie
 
 
 
Fatigue
 
 
 
Oedème
 
 
Investigations
Augmentation de la prolactinémie 8
 
Elévation de la créatine phosphokinase
Augmentation des phosphatases alcalines
Docteur Vincent
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Médicaments & Soins
Mots-clés :
Médicaments Poids