Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le pamplemousse déconseillé avec certains médicaments
Le pamplemousse déconseillé avec certains médicaments
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
11 septembre 2012
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Le pamplemousse déconseillé avec certains médicaments

Le pamplemousse déconseillé avec certains médicaments

Ne consommez pas de pamplemousse pendant un traitement médicamenteux ! C’est en tout cas le conseil donné par la revue médicale française indépendante Prescrire, qui s’inquiète d’interactions possibles avec plusieurs dizaines de médicaments.

La revue indique dans son numéro de septembre que le pamplemousse est connu depuis des années pour ses actions sur le métabolisme de « nombreux médicaments », entraînant parfois l'observation d'effets indésirables graves.

Des dizaines de médicaments, en particulier, seraient ainsi concernés par de possibles interactions avec l'agrume.

Parmi ceux-ci : les statines contre le cholestérol, les benzodiazépines (tranquillisants), les immunodépresseurs (inhibiteur du système immunitaire) ou encore les inhibiteurs calciques, substances utilisées pour traiter des troubles cardiaques.

Prescrire a jugé dans un communiqué que « la gravité des quelques observations publiées est à elle seule une bonne raison de ne pas consommer du pamplemousse, notamment du jus de pamplemousse, au cours d'un traitement médicamenteux ».

On sait toujours peu de choses concernant les mécanismes précis à l'origine de ces interactions. De nombreuses substances présentes dans le pamplemousse ont été fortement soupçonnées. Certaines hypothèses suggèrent que le pamplemousse provoquerait l'inhibition d'enzymes qui habituellement métabolisent les médicaments, faisant apparaître des risques de surdosage.

Dans d'autres cas, plus rares, on observe au contraire une baisse de la concentration de substances médicamenteuses dans le sang, ce qui est délétère pour l'efficacité du produit.

Les effets indésirables observés peuvent être graves : destruction musculaire (rhabdomyolyse), insuffisance rénale aiguë, tremblements invalidants, chocs hémorragiques avec, comme le précise la revue, « parfois une issue fatale ».

Prescrire, connue pour ces évaluations indépendantes sur les nouveaux médicaments, va plus loin. En effet, alors que le rôle potentiellement perturbateur du pamplemousse est connu depuis des années, des travaux plus récents indiquent que d'autres jus, notamment le jus d'orange, pourraient également produire des effets indésirables au contact de médicaments.

Les interactions avec les aliments, lorsqu'elles se produisent, sont néanmoins clairement mentionnées dans les notices des médicaments en question. Celles-ci font état des aliments à éviter, en donnant des informations sur la nature du risque encouru.

Enfin, les médecins et les pharmaciens ont toute latitude pour mettre en garde leurs patients contre d'éventuelles interactions alimentaires.

SOURCES

  • AFP
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté