Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le Mycophénolate Mofétil exclu du dispositif "tiers payant contre générique"
Le Mycophénolate Mofétil exclu du dispositif "tiers payant contre générique"
note des lecteurs
date et réactions
3 octobre 2012
Auteur de l'article
Renaloo, 28 articles (Association)

Renaloo

Association
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
28
nombre de commentaires
0
nombre de votes
9

Le Mycophénolate Mofétil exclu du dispositif "tiers payant contre générique"

Le Mycophénolate Mofétil exclu du dispositif "tiers payant contre générique"

L’action de Renaloo porte ses fruits : Le Mycophénolate Mofétil (Cellcept) est exclu du dispositif "tiers payant contre générique".

L'Assurance Maladie a confirmé le retrait du MMF (Mycophénolate Mofétil, commercialisé depuis 1992 sous le nom de Cellcept et génériqué depuis 2010) du dispositif "Tiers payant contre générique".

Cela signifie que désormais, les pharmaciens ne sont plus tenus de substituer le médicament et peuvent délivrer le princeps, même en l’absence de mention "non substituable", en faisant bénéficier les patients du tiers payant.

Cette mesure est d’ores et déjà applicable, dans l’attente d’éventuelles recommandations de l’ANSM sur cette molécule.

Elle fait suite aux récentes démarches de Renaloo en direction de la CNAMTS et de l’ANSM et répond totalement à nos préoccupations.

Il faudra sans doute un peu de temps pour que l’information parvienne à l’ensemble des pharmaciens, mais on peut espérer que les difficultés rencontrées actuellement par les patients seront rapidement résolues.

Des représentants de Renaloo rencontreront par ailleurs dans les prochains jours le Pr Maraninchi, directeur général de l’ANSM.
 

www.renaloo.com - la communauté francophone sur l'insuffisance rénale, la dialyse, la greffe
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté