Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Lancement de SALVUM, le 1er logiciel ludo-éducatif de formation au secourisme
Lancement de SALVUM, le 1er logiciel ludo-éducatif de formation au secourisme
note des lecteurs
date et réactions
2 juin 2015
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 600 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
600
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Lancement de SALVUM, le 1er logiciel ludo-éducatif de formation au secourisme

Lancement de SALVUM, le 1er logiciel ludo-éducatif de formation au secourisme

Disponible sur tout support multimédia depuis le mois d’avril, SALVUM est le premier logiciel permettant de se former de façon autonome aux premier secours. Un moyen ludique et innovant de sensibiliser le plus grand nombre à des gestes qui aideraient chaque année à sauver des dizaines de milliers de vies.  



Edité par la start-up Abeilles Multimédia, le logiciel SALVUM (« sauver » en latin) répond à un constat effarant : moins de 20% des Français seraient formés au secourisme, contre 80% des Allemands et 95% des Norvégiens.

Selon une étude réalisée en 2013 par Abeilles Multimédia, trois freins expliquent ce manque de formation : en effet 57% des personnes interrogées souhaitent se former mais 54% d’entre elles ne trouvent pas le temps, 28% ne savent pas à qui s’adresser, et seulement 18% évoquent un prix trop élevé. 

Pierre Sabin, Dirigeant et Co fondateur d’Abeilles Multimédia, explique : « Notre objectif avec SALVUM est de rendre plus accessible le secourisme afin de former davantage de personnes et ainsi, réduire le nombre de drames que certains vivent chaque année. »

La période estivale est particulièrement propice aux accidents : 4 noyades mortelles par jour sont comptabilisées en moyenne entre juin et septembre selon l’Institut de veille sanitaire.

En 2010, se sont au total 20 000 décès qui ont été dus à des accidents de la vie courante (Source : Baromètre de l’Institut national de prévention et d'éducation pour la santé). Or, on estime que si 80% de la population était formée au secourisme, 1/3 de ces décès pourraient être évités.

Définition du secourisme

Le secourisme vise à déléguer des tâches relevant de la médecine dans le but de permettre la survie d’une victime, dans l’attente de l’arrivée sur les lieux des secours organisés. Il s’agit du premier maillon, essentiel, de la chaîne de secours.

Source : Académie nationale de Médecine

 

Depuis le 1er juillet 2012, la formation à distance est autorisée pour permettre au plus grand nombre d’y accéder. Il s’agit d’un véritable enjeu de santé publique : SALVUM bénéficie d’ailleurs de la Décision d'Agrément n° PSC1 - 1410 P 90 du 26 janvier 2015 du Ministère de l'Intérieur.

Tour d’horizon des différents avantages de l’application :

  • Une formation à distance

SALVUM permet à chacun de se former de chez soi et à son rythme au secourisme. L’application est disponible sur tout support multimédia : smartphone, tablette et ordinateur (PC et Mac). Elle ne requiert pas de connexion internet permanente. Muni de ses identifiants, l’apprenant peut se connecter sur sa session et commencer sa formation qui lui donne accès à plus de 200 mises en situation et de 1 500 retours pédagogiques.

  • Une formation à coût réduit

Le prix d’une formation Prévention et Secours Civiques de niveau 1 (PSC1) varie du simple au double en fonction de l’association entre 50€ et 100€. L’abonnement annuel à SALVUM pour un particulier coûte la première année 4,99€ TTC, et le renouvellement chaque année suivante 0,99€ TTC pour se maintenir à jour et s'entraîner. Une personne désirant le certificat PSC1 devra ajouter à ce prix celui de la formation pratique chez l’un des partenaires de SALVUM dont les coordonnées et tarifs (autour de 50€) sont disponibles dans l’application.

Des formules sont également disponibles pour les entreprises et collectivités : le forfait annuel démarre à 1.000€ HT jusqu’à 100 salariés, puis un tarif dégressif par salarié est proposé en fonction du nombre d’abonnements souscrits.

  • Une formation qui libère du temps

SALVUM permet de diminuer le temps de formation en présentiel. L’apprenant se forme à la théorie sur l’application. Lorsqu’il a fini, SALVUM délivre une attestation pour qu’il aille, s’il le souhaite, se former à la pratique chez l’un des partenaires. Cette formation pratique dure 1/2 journée : un gain de temps considérable comparé aux 7 heures minimum nécessaires dans le cadre d’une formation au secourisme « classique ». Mais surtout, la formation en présentiel pourra se concentrer sur la pratique des gestes, donc être plus efficace et donner davantage confiance en soi à l’apprenant.

  •  Des partenaires professionnels du secourisme

SALVUM s’est entouré de 5 associations, dont certaines agréées de Sécurité Civile, pour mener à bien ce projet :

- L’Association Nationale des Premiers Secours (ANPS)
- Aventure Secours Formation (ASF)
- La Fédération des Secouristes Français Croix Blanche
- L’Ordre de Malte France
- L’Union Nationale des Associations de Sauveteurs Secouristes (UNASS).

 

« SALVUM, c’est permettre à chacun de sauver une vie ! »

 

A propos d’Abeilles Multimédia

Créée en avril 2014 et localisée au sein de la pépinière d’entreprises « La Forge 3.0 » du SAN du Val d’Europe (Seine-et-Marne), la start-up Abeilles Multimédia édite le logiciel SALVUM. En décembre 2014, Abeilles Multimédia a remporté le Prix de la Créativité dans la catégorie « Innovation en Seine-et-Marne », ainsi que le 3ème Prix des Challenges Numériques. Ce concours récompense des entreprises de Seine-et-Marne proposant des usages numériques innovants.

Abeilles Multimédia est soutenue par de nombreux organismes : la Banque Publique d’Investissement, la Région Île-de-France, Paris Region Entreprises (ex-Centre Francilien de l’Innovation), Seine-et-Marne Développement (Département de Seine-et-Marne), le Réseau Entreprendre, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Seine-et-Marne et le SAN du Val d’Europe.

 

 

La rédaction CareVox

SOURCES

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Conseils & Solutions
Mots-clés :
Premiers secours