Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La sortie… mais bien accompagnée !
La sortie… mais bien accompagnée !
note des lecteurs
date et réactions
27 novembre 2013
Auteur de l'article
Le Webzine de l'AP-HP, 323 articles (AP-HP)

Le Webzine de l’AP-HP

AP-HP
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
323
nombre de commentaires
0
nombre de votes
20

La sortie… mais bien accompagnée !

La sortie… mais bien accompagnée !

L’AP-HP déploie une approche pluridisciplinaire d’accompagnement de la sortie des patients, formalisée sur une pochette institutionnelle. Brigitte Courel, cadre paramédicale de pôle à l’hôpital Ambroise-Paré (AP-HP), a participé à l’aventure.

Comment le projet d’amélioration de la sortie du patient s’est-il mis en place dans votre hôpital ?

Nous avons été sollicités, en tant que site pilote, pour analyser nos pratiques actuelles de sortie du patient, et définir des objectifs d’amélioration. Au départ, deux services de médecine et deux de chirurgie ont participé au groupe de travail. Ont été associés tous les corps de métier de l’hôpital, les paramédicaux, les cadres, les médecins, les secrétaires hospitalières et les assistants de services sociaux. Nous avons abouti à la réalisation d’une pochette de sortie, c’est-à-dire une pochette identifiable facilement, comportant une liste de documents rassemblés par la secrétaire, à remettre au patient lors d’un entretien structuré avec le médecin ou l’infirmière qui accompagne la sortie. Il fallait que cette pochette puisse être utilisée dans n’importe quel service de n’importe quel hôpital…Un important travail de mise en commun des pratiques et de construction d’un consensus autour des éléments déterminants pour une bonne sortie du patient a été réalisé.

Quel est le bénéfice pour les patients ?

Ce que nous voyons en pratique, ce sont des patients satisfaits de repartir avec un dossier rassemblant tous leurs documents, facilement identifiable. La liste prédéterminée évite d’oublier les éléments essentiels, et le patient peut vérifier lui-même qu’il a bien tout son dossier. En général les patients conservent la pochette, et peuvent l’apporter chez leur médecin de ville ; souvent ils la rapportent même à la consultation suivante. Chaque nouvelle hospitalisation génère une nouvelle pochette de sortie avec les documents adaptés à la situation.

Et pour les professionnels ?

L’entretien de sortie est mené différemment selon le service par le médecin ou par l’infirmière selon la discipline. Ce temps de parole existait déjà, mais aujourd’hui il est structuré, formalisé sur un support. Aujourd’hui les pochettes sont utilisées dans tout le groupe hospitalier (Hôpitaux universitaires Paris Ile-de-France Ouest) et leur diffusion a fait l’objet d’un accompagnement vers tous les personnels concernés en interne. C’est un outil facilitant pour les équipes médicales et soignantes, mais aussi pour les secrétaires hospitalières. Nous travaillons maintenant sur des pochettes d’entrée que nous allons tester, avant de voir comment optimiser le parcours du patient. Nous travaillons beaucoup plus vite du fait de notre expérience méthodologique, et ce projet commun redynamise l’équipe.

Le point de vue de Sandra Chaboche, infirmière en orthopédie à Ambroise-Paré

Depuis qu’il y a les pochettes de sortie c’est bien plus pratique ! Nous les infirmières, nous pouvons vérifier que rien n’a été oublié. Quant au médecin il prépare les différents ordonnances et autres documents en vue de la sortie, ensuite intervient la secrétaire hospitalière qui structure la pochette en se référent à la check- list. Nous infirmières nous vérifions que la pochette contient : les ordonnances de traitement, les soins infirmiers, les prescriptions pour la kiné, les examens complémentaires, les rendez-vous post-opératoire ainsi que le questionnaire de satisfaction… Quand le patient est prêt à sortir, on va le voir, on lui explique chaque papier de sortie, comment et pourquoi bien suivre son traitement : ça ne prend que quelques minutes et c’est très bien compris, d’autant que la plupart des patients se posent souvent des questions avant leur sortie. Chez nous ce sont les infirmières qui réalisent l’entretien en remettant la pochette au patient tout en s’assurant de la compréhension des informations données… Les collègues sont unanimes pour dire que cela améliore les choses. Nous constatons qu’il y a moins d’oubli et que c’est également une aide pour les nouvelles infirmières.Une fois à la maison, le patient peut nous rappeler s’il est anxieux ou s’il a une question particulière. Cette pochette est plus rassurante pour celui-ci.

Propos recueillis par Flavie Chatel

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Hôpital Accompagnement