Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La greffe de tête : le rêve fou d’un médecin italien
La greffe de tête : le rêve fou d'un médecin italien
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
2 juillet 2013
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

La greffe de tête : le rêve fou d’un médecin italien

La greffe de tête : le rêve fou d'un médecin italien

A l’image de la créature de Frankenstein, il serait possible d’ici deux ans de greffer une tête humaine : Le neurologue italien Sergio Canavero l’affirme dur comme fer dans la revue Surgical Neurology International. L’opération, dans l’hypothèse où elle deviendrait possible et au delà de nombreuses questions bioéthiques, pourrait coûter la bagatelle de 10 millions d’euros.

En Italie, Sergio Canavero est déjà une célébrité médicale : Il a sorti une femme du coma alors qu’elle y était plongée depuis deux ans. Désormais, ce scientifique transalpin aurait pu alimenter des chroniques de la science improbable s’il n’avait pas été très sérieux dans ses intentions : Le mois dernier, il a fait paraître un document dans la revue Surgical Neurology International vantant une méthode de transplantation de tête humaine, en utilisant des techniques de neurochirurgie de pointe. Et la méthode, appelée Heaven/Gemini, est mise en avant par son groupe, Advanced Neuromodulation, à Turin.
 
Des expériences à ce sujet avaient déjà été réalisées avec des animaux dans les années 1970, sans grand succès. Sergio Canavero, lui, compte bien aller au bout de son défi grâce, notamment, aux dernières découvertes concernant la moelle épinière. A en croire l’intéressé, l’opération aurait tout d’un casting de morts-vivants : « Une équipe de 100 personnes sera nécessaire pour mener à bien l’opération ». Et il donne déjà rendez-vous aux sceptiques dans des interviews accordés aux journaux italiens.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté