Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
L’hôpital Lariboisière est-il le plus sûr de France ?
L'hôpital Lariboisière est-il le plus sûr de France ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
2 décembre 2010
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 598 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
598
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

L’hôpital Lariboisière est-il le plus sûr de France ?

L'hôpital Lariboisière est-il le plus sûr de France ?

Pour ce qui est des infections nosocomiales, l’hôpital Lariboisière est premier de la classe, et l’hôpital Pierre Bénite pourrait mieux faire. C’est ce qui ressort d’une étude publiée cette semaine dans L’Express.

Le personnel de l’hôpital Lariboisière, un vaste complexe médical situé dans le 10ème arrondissement de Paris et visible par les voyageurs de la ligne 2 du métro au niveau du tronçon aérien entre Barbès et La Chapelle, a toutes les raisons de se réjouir. Selon un classement paru cette semaine dans l’hebdomadaire L’Express, l’hôpital arrive en tête des centres hospitaliers universitaires et régionaux pour la lutte contre les infections nosocomiales. Ce palmarès 2011 des « hôpitaux les plus sûrs » a pu être dressé grâce aux chiffres obtenus auprès du ministère de la Santé. La notation associe quatre indicateurs qui sont :

- l’indice Icalin (activité de lutte contre les infections nosocomiales)
- la consommation de solutés hydro-alcooliques par le personnel
- la consommation d’antibiotiques
- la surveillance des infections du site opératoire

De fait, et comme le rappelle L’Express, « Un hôpital peut déployer les grands moyens contre les microbes, décréter l'hygiène priorité parmi les priorités, être bien noté par le ministère de la Santé et... se retrouver malgré tout confronté à une épidémie meurtrière ». Et de citer en exemple les trois décès survenus cette année, provoqués par un germe redoutable, l’aspergillus, qui a sévit plusieurs mois dans une aile de l’hôpital nord de Marseille. Que l’on se rassure, dans l’ensemble les hôpitaux de France obtiennent de bons résultats.

Les progrès effectués en quatre ans sont considérables : Si la plupart des établissements ont rejoint la classe A, celle des bons élèves, plus aucun ne se trouve en classe E, la pire de toutes. Dans le palmarès des CHR-CHU, et juste derrière l’hôpital Lariboisière, c’est l’hôpital Emile-Roux de Limeil-Brévannes (dans le Val-de-Marne) qui arrive en seconde position. A l’opposé, l’hôpital Pierre-Bénite (à Lyon sud) se classe dernier, à peine devancé par l’hôpital Beaujon, à Clichy (Hauts-de-Seine).
 

La rédaction CareVox
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté