Accueil du site
> Médicaments & Soins > Risques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
L’eau du robinet, polluée par les médicaments ?
L'eau du robinet, polluée par les médicaments ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
14 février 2011 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

L’eau du robinet, polluée par les médicaments ?

L'eau du robinet, polluée par les médicaments ?

L’eau du robinet, celle que nous consommons quotidiennement, contiendrait des résidus de médicaments. Des analyses ont révélé la présence d’une à quatre molécules. Hormis la caféine, on trouve ainsi des traces de carbamazépine (antiéliptique) et d’oxazepam (anxiolytique). Cette présence serait heureusement faible et limitée à 25% des échantillons d’eau traité. Dans le cadre d’une campagne nationale d’analyse des résidus de médicaments dans l’eau, L’ANSES et l’AFSSAPS procèdent actuellement à une évaluation des risques pour déceler un éventuel danger sanitaire.

L’étude à laquelle procèdent actuellement les autorités sanitaires sur l’eau du robinet est la bienvenue étant donné qu’il n’existe pour l’heure aucune réglementation française ou européenne relative aux résidus de médicaments dans les eaux. De plus, la présence de médicaments dans l’eau est une préoccupation de longue date chez les écologistes, les médecins et les scientifiques. Et voici donc que la campagne est lancée… et elle n’a pas été vaine. Loin de là.

Suite à la découverte de ces quelques molécules dans l’eau, l’ANSES (Agence Nationale de SEcurité Sanitaire) précise que des risques existent pour une certaine catégorie de populations fragiles, notamment les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées et les personnes malades. Le site Actualité News Environnement précisant de son côté que « si tout risque de toxicité aiguë est écarté, ces micropolluants sont néanmoins susceptibles d’avoir un impact sur les organismes aquatiques ». Un plan interministériel d’action sur les résidus de médicaments dans les eaux devrait être publié dans le courant de ce trimestre.
 

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par trape (IP:xxx.xx7.65.251) le 15 février 2011 a 06H13
trape (Visiteur)

C’est de l’homéopathie, compte tenu de la concentration de ces molécules, à la façon de Monsieur Jourdain...et non sponsorisé par Boiron. Cela devrait nous rassurer car nous n’avons point pu trouver un quelconque effet pharmacologique à l’homéopathie, aux dires des spécialistes de Prescrire et autres pharmacologues.Nous, voilà, rassurés mais dans le cas contraire...