Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
L’Avandia et l’Avandamet seront retirés du marché le 3 novembre
L'Avandia et l'Avandamet seront retirés du marché le 3 novembre
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
28 octobre 2010
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 599 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
599
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

L’Avandia et l’Avandamet seront retirés du marché le 3 novembre

L'Avandia et l'Avandamet seront retirés du marché le 3 novembre

L’AFSSAPS a fait savoir cette semaine que les spécialités contenant de la rosiglitazone, comme l’Avandia ou l’Advandamet -médicaments oraux dédiés au traitement contre le diabète- seront interdits à compter du 3 novembre prochain. Les médecins sont invités à ne plus prescrire ces médicaments et à convoquer leurs patients concernés par ces produits pour décider d’un traitement alternatif.

L’Agence Française de Sécurité SAnitaire des Produits de Santé (AFSSAPS) a été catégorique dans son communiqué du 26 octobre dernier. Les spécialités à base de rosiglitazone seront retirés de la vente à compter du 3 novembre prochain. Les professionnels de santé en étaient conscients depuis le 23 septembre dernier : La décision intervient suite aux conclusions de l’Agence européenne du médicament qui avait alors estimé que les risques liés à la rosiglitazone sont trop importants au vu des bénéfices apportés, et ce à cause d’un risque accru de 40% d’AVC ou insuffisance cardiaque, donc de décès en comparaison de ceux qui prennent un médicament concurrent.

Une étude à ce sujet avait été réalisée au printemps, et publiée dans l’édition en ligne du Journal of American Mediacal Association (JAMA) en juin dernier. Dans l’hexagone, les médicaments concernés par ce retrait du marché sont l’Avandia et l’Avandamet, prescrits pour le traitement du diabète.

L’AFSSAPS invite par conséquent les diabétiques actuellement sous suivi à consulter leur médecin au plus vite afin d’adapter leur traitement. L ‘information parviendra de toute façon aux patients puisqu’il s’agit d’un traitement pour lequel il fallait, jusqu’à présent, retourner tous les trois mois en pharmacie. La rosiglitazone, indiquée pour traiter le diabète de type 2, optimise le contrôle de la glycémie et préserve le patient des complications associées à la « micro-angiopathie » diabétique. Un complément d’information sur les médicaments comportant de la rosiglitazone peut être obtenu sur le site Internet de l’AFSSAPS.
 

La rédaction CareVox
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Médicaments Diabète