Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
L’Algérie en proie à des faux médecins "halal"
L'Algérie en proie à des faux médecins "halal"
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
5 mars 2012 | 3 commentaires
Auteur de l'article
Léa Belleval, 97 articles (Rédacteur)

Léa Belleval

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
97
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

L’Algérie en proie à des faux médecins "halal"

L'Algérie en proie à des faux médecins "halal"

La presse algéroise est en émoi. Et beaucoup se demandent si Alger la blanche n’est pas devenue la capitale du charlatanisme médical. L’affaire, en tout cas, n’a rien de plaisante. De l’autre côté de la Méditerranée, en effet, un homme d’une quarantaine d’années s’est dernièrement fait passer pour un «  raki » (un guérisseur par les versets coraniques) et aurait violé 30 jeunes filles après les avoir endormies. L’émotion est vive et le débat est soulevé.

Les médias algériens décrivent la situation peu envieuse à laquelle est confrontée la conscience de l'Algérie, et en particulier de la ville d'Alger, ces dernières années : « Proie de prédilection de médecins imaginaires, la gent féminine est volée et violentée par des praticiens véreux, qui se drapent dans l’honorabilité du halal pour faire fortune et libérer leurs plus viles pulsions ». Ces faux médecins, présentés dans les journaux comme « les ennemis publics de la thérapie », se présentent comme des guérisseurs exorcisant la douleur par les versets coraniques. Ils seraient apparus au tournant des années 2000. C’est évidemment en marge de la loi qu’ils opèrent, parfois à l’aide de rabatteurs. Et ce phénomène de jeunes salafistes jouant aux docteurs dans les quartiers populaires des différentes villes d’Algérie prendrait de l’ampleur à la faveur de la crise. L’arnaque serait si "rentable" que les usurpateurs n’hésitent pas à louer des appartements pour les transformer en cabinets médicaux. Et les victimes, qui sont souvent des femmes affaiblies et désemparées, sonnent à la porte en toute confiance, ne se doutant de rien.
 

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Justice Médecin Algérie
Commentaires
0 vote
(IP:xxx.xx5.209.105) le 6 mars 2012 a 00H02
 (Visiteur)

L’esprit du libéralisme économique n’a pas de frontière morale, l’argent salit tout, pollue tout et érige des sociétés ou une mentalité pourrit prend racine vite et facilement.

2 votes
par Maki (IP:xxx.xx8.224.126) le 6 mars 2012 a 10H05
Maki (Visiteur)

Décidément le "Halal" vous fait tourner la tête !

>>Ils seraient apparus au tournant des années 2000.

Si le "ils" concerne les "raki" j’aimerais vous dire que c’est faux, la Ruqiya* existe depuis bien plus longtemps.

En tout cas j’espère que cette personne sera sévèrement punie par la loi.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ruqiya

0 vote
par soumia belilita (IP:xxx.xx8.122.47) le 8 mars 2012 a 20H37
soumia belilita (Visiteur)

Hélas ;ça se répond partt en Algérie