Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
‘’Jardins, Art et Soin’’ : offrir aux patients le meilleur accompagnement
‘'Jardins, Art et Soin'' : offrir aux patients le meilleur accompagnement
note des lecteurs
date et réactions
6 juin 2012
Auteur de l'article
Le courrier de la Maison de Retraite , 35 articles (Site internet)

Le courrier de la Maison de Retraite

Site internet
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
35
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

‘’Jardins, Art et Soin’’ : offrir aux patients le meilleur accompagnement

‘'Jardins, Art et Soin'' : offrir aux patients le meilleur accompagnement

Une centaine de jardins en Normandie, Picardie et Nord-Pas-de-Calais, ont ouvert leurs portes aux visiteurs le 19 et 20 mai dernier, au profit de l’association ‘’Jardins, Art et Soin’’.

Les recettes recueillies permettront le financement de plusieurs projets d’espaces verts thérapeutiques à destination des personnes âgées ou handicapées.
Longtemps considérée accessoire, la présence d’espaces verts dans les institutions de soins est depuis peu vue comme nécessaire au bien-être des patients.
C’est pourquoi l’organisme ‘’Jardins, Art et Soin’’ œuvre à travers toute la France afin de promouvoir l’aménagement de ce type d’infrastructure au sein des hôpitaux et des Ehpad.

La nature reprend ses droits

L’association JAS est née de la réflexion de Michel Racine, architecte paysagiste et d’Alain Calender, médecin spécialisé en génétique des cancers et maladies neurologiques : « Peut-on imaginer vivre les mille et un bonheurs du jardin, ceux du jardin familier de son enfance, des jardins publics, d’un jardin à soi, de ceux que l’on visite, et puis soudain, en être privé ? Ce serait inhumain, impensable, car aujourd’hui le jardin est partout. Oui partout, sauf dans la plupart des EHPAD et dans les hôpitaux. »
Ces deux professionnels ont uni leurs forces et leurs compétences pour créer en 2010 cet organisme, qui soutient le développement de parcs et de jardins dits ‘’de soins’’ là où on ne les attendait pas.

Ces dernières années, un nombre croissant de soignants envisage la prise en charge des personnes âgées et handicapées sous un nouvel angle. Il ne s’agit plus uniquement de soulager les symptômes isolés par des médicaments, mais bien d’offrir une meilleure qualité de vie aux patients en dépit de leur handicap.

Les jardins thérapeutiques s’inscrivent ainsi dans une démarche d’accompagnement moderne, en complément des traitements classiques. Les promenades et ateliers faisant appel aux cinq sens du malade, lui permettent de rompre avec l’univers aseptisé de l’institution et stimulent ses capacités physiques et cognitives.

Un travail de longue haleine

2011, soixante-cinq jardins avaient ouvert leurs portes au public à travers huit régions de France. Une opération réussie, puisque 5000 visiteurs avaient été séduits par l’initiative. Aux recettes des entrées des promeneurs s’est ajoutée la somme de 55 000 euros, issus de dons de particuliers, d’associations philanthropiques et de banque.
Les jardins thérapeutiques d’Auxonne et de Lyon ont ainsi pu bénéficier d’un budget de 40 000 euros pour leur aménagement. Malgré ces résultats positifs, une tâche de grande ampleur attend encore l’association ‘’Jardins, Art et Soin’’ puisque la France compte 1 200 000 personnes âgées dépendantes et 2 200 000 personnes atteintes de handicaps congénitaux dont la majeure partie évolue dans des structures encore dépourvues d’espaces verts de soins.

Le courrier de la maison de retraite et des personnes âgées
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mêmes thématiques
Médicaments & Soins