Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Intolérance au curare
Intolérance au curare
note des lecteurs
date et réactions
28 mars 2012
Auteur de l'article
Docteur David Vincent, 74 articles (Médecin généraliste)

Docteur David Vincent

Médecin généraliste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
74
nombre de commentaires
29
nombre de votes
25

Intolérance au curare

Intolérance au curare
Une de mes patientes qui travaille dans le milieu paramédical s'est fait faire une toute petite intervention qui nécessitait l'injection de curare. Celle-ci se passe bien, puis vient le moment du réveil ; à ce moment rien, la patiente ne bouge pas, n'ouvre pas les yeux, ne manifeste aucune réaction, l'anesthésiste lui crie " réveille-toi", les copines aussi, l'un d'entre eux lui tort l'oreille, lui appuie sur les mâchoires, pas de réaction.
 
Alors une larme coule sur la joue de la patiente et là une élève infirmière émet l'hypothèse : "c'est une intolérance au curare". Pendant six heures durant ils ont attendu, gardant l'intubation, la shootant de temps en temps pour qu'elle ne se rende pas trop compte.
 
Cette histoire-là c'est la patiente qui me l'a raconté, elle a tout vécu sans pouvoir manifester quoi que ce soit. Au fond d'elle pourtant elle n'arrêtait pas de hurler "Faites quelque chose", et elle s'est senti comprise et soulagée quand elle a entendu la voix parlant du curare. Au bout de six heures elle s'est concentrée sur son petit doigt "il bouge", puis les mains, puis le reste. 
 
Elle l'a vécu en live son film d'horreur, heureusement elle n'était entourée que de visages connus et amicaux.
Docteur Vincent
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Témoignage Curare