Accueil du site
> Médicaments & Soins > Risques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Grippe A : Le Tamiflu, dangereux pour les enfants ?
Grippe A : Le Tamiflu, dangereux pour les enfants ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
11 août 2009 | 5 commentaires
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 598 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
598
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Grippe A : Le Tamiflu, dangereux pour les enfants ?

Grippe A : Le Tamiflu, dangereux pour les enfants ?

Selon une étude publiée par le British Medical Journal, il faudrait redoubler de prudence dans la prescription du Tamiflu, supposé combattre le grippe A. Notamment chez les enfants, Le médicament pourrait avoir des effets secondaires importants, notamment chez les enfants.

JPEG - 11.6 ko
Grippe A : Le Tamiflu, dangereux pour les enfants ?

Des médecins britanniques, à l’origine d’une étude mise en ligne le lundi 11 août par le British Medical Journal (BMJ), dont la réputation est indiscutable, se demandent ouvertement s’il convient de soigner tous les enfants atteints par le virus A(H1N1).

 
Selon les auteurs du rapport, les bénéfices apportés par le Tamiflu, à l’image de la plupart des médicaments anti-grippe, ne sont que limités. Les résultats sont certes une baisse des risques de contagion et un raccourcissement de la durée des symptômes, mais ces produits peuvent provoquer chez les enfants des vomissements suivis par une déshydratation et des complications.
 
15% des enfants contaminés traités au Tamiflu souffrent ainsi de vomissements contre 9% des enfants victime de la grippe A mais non traités. Et comme le souligne la Health Protection Agency, toujours en Grande-Bretagne, des enfants traités préventivement souffrent depuis de nausées et font des cauchemars, en particulier parmi les 248 jeunes élèves britanniques traités au Tamiflu suite à la contraction du virus de la grippe A par l’un de leurs camarades.
 
Par conséquent le Docteur Carl Henegan, co-auteur de l’étude et expert du John Radcliffe Hospital à Oxford, en appelle au ministère de la Santé en souhaitant qu’une nouvelle stratégie de lutte contre la pandémie se mette en place. Le ton alarmiste adopté par les médecins ayant pris part à cette recherche est d’autant plus compréhensible que le Tamiflu, outre Manche, est vendu sans ordonnance.
 
En France, le Tamiflu ne peut être proposé qu’aux enfants de plus d’un an chez qui un médecin a constaté "des signes de gravité et des facteurs de risque", d’où une inquiétude moindre. De plus, si l’on se fie aux recommandations du Comité de lutte contre la grippe, un traitement antiviral n’est conseillé qu’en cas de grippe sévère associant fièvre supérieure ou égale à 39° et difficultés respiratoires.
 
Dans l’hexagone, jusqu’à présent, force est de constater que les cas de contamination de grippe porcine ont davantage pris la forme d’une grippe bénigne. Karmen Kreft-Jais, porte-parole du département de pharmacovigilance à l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (AFSSAPS) estime par ailleurs qu’il n’y a pas lieu de procéder en France à une utilisation systématique du Tamiflu, même si « un certain nombre d’inconnuesrestent à explorer » pour pouvoir évaluer avec précision les résultats d’un tel procédé à grande échelle. Les scientifiques français, dans leur majorité, rejoignent de fait les auteurs du rapport britannique en jugeant qu’une distribution systématique du Tamiflu n’a pas lieu d’être.
La rédaction CareVox

SOURCES

  • http://www.bmj.com/cgi/content/abstract/339/aug10_1/b3172
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
1 vote
par Ronfladonf (IP:xxx.xx0.36.167) le 13 août 2009 a 06H57
Ronfladonf (Visiteur)

Mais depuis le début de l’apparition du H5N1 à l’époque, on entendait sur toutes les radios/télés etc... que le Tamiflu donné en prévention ne sert à rien et est dangereux... Un peu comme on a donné des antibiotique à une certaine époque pour tout et n’importe quoi : résultat ? des bactéries résistantes et des complications chez les gens traités ! Là on est en train de saboter nous même la seule arme qui avait encore un effet sur les cas graves ! Le pire de la connerie humaine, c’est que l’homme n’apprend pas de ses propres conneries !

Puisqu’on nous rebat les oreilles d’une probable mutation du virus en automne (comment ils peuvent savoir que le virus va se recombiner avec le H5N1 qui a fait tant de ravage ? Mystère et boule de gomme...) alors imaginez si en plus le H1N1 se prenait un gène de résistance au Tamiflu... Ben v’la la pagaille.

Tout ca parce que les grands médias ont fait peur aux gens ... qui se sont traités en prévention par pur égoïsme (et aussi un peu les jetons d’attraper LE GRAND FLEAU de 2009 parce que ... la honte quand même, attraper cette maladie dont on parle à la télé !)

Faudrait peut-être penser à revoir les mécanisme de prévention de l’OMS, non ? déclarer un épidémie parce qu’il y a eu 1000 cas sur une population de 45 Millions (dont 10 morts).... Même la grippe saisonnière et la gastro en france fait plus de dégats ... et on n’en entend pas parler tous les ans à la télé comme LA MALADIE qui va tous nous enterrer !

D’autant plus avec tous les bruits qui courrent sur la possible non existence du virus (il n’aurait jamais été isolé en fait), sur les vaccins (et l’immunité juridique desfabricants de vaccons en cas de problèmes), etc... Ca devient de plus en plus inquiétant !!!!

Ce petit rhume est surtout dangereux par sa médiatisation et non pas par sa virulence...

1 vote
par mr-bienetre (IP:xxx.xx0.231.30) le 16 août 2009 a 11H23
mr-bienetre (Visiteur)

Entièrement d’accord avec vous Ronfladonf, la vraie vedette de cette attaque virale (et plutôt médiatique) est bien le tamiflu...et il n’est pas dangereux que pour les enfants d’ailleurs !

Certes, le virus est potentiellement dangereux car A/H1N1 est le résultat d’une mutation entre la grippe porcine, la grippe aviaire et la grippe humaine. Il se transmet aussi d’homme à homme et de plus,certaines de ses particularités sont préoccupantes : par exemple, ce ne sont pas les personnes âgées ou les enfants qui sont les plus facilement touchées.

Pour autant, est-il si agressif que cela ? Rien ne le démontre. Même si l’épidémie est encore trop récente pour avoir une idée précise de sa virulence, on ne peut tout de même pas dire que le taux de mortalité devrait être supérieur à celui de la grippe classique qui sévit chaque année et qui est à l’origine d’en viron 2000 décès en France.

Mais ce n’est pas le discours que nous tiennent les autorités. Elles préfèrent nous rappeler, à longeur d’émission de télé que toutes les dispositions ont été prises et qu’elles tiennent en fait à un seul mot : Tamiflu !

Pourtant, rien ne nous permet non plus de dire pour le moment que ce médicament conçu pour lutter contre la grippe aviaire (H5N1) soit réelement efficace contre ce nouveau virus. On sait d’ailleurs que ce médicament perd son efficacité s’il n’est pas administré immédiatement. Bizarre...

On a aussi du mal a discerner si le virus de la grippe A, plutôt bénin pour le moment, ne disparaît pas tout seul au bout de quelques jours, même si l’on nous dis que ce serait soit-disant le Tamiflu qui en viendrait à bout.

Il faut savoir que le Tamiflu ne présente aucune efficacité en prévention, ce qui n’empèche pas le protocole Français de prévoir un traitement antiviral pour les personnes qui ont été en contact avec une personne malade. Bizarre, là encore... Surtout quand on comprend que cette stratégie peut, au contraire, favoriser le développement d’une souche résistante au Tamiflu.

En résumé, pour le moment, l’effet du Tamiflu se fait surtout sentir chez le gouvernement, bien content de justifier sa commande de quelque 33 millions de doses qui, soit dit en passant, seront bientôt périmées !

Mais les labos, eux, planchent déjà sur le vaccin, quelle chance, nous allons pouvoir en stocker en fin d’année...

Aussi, si vous voulez vraiment utiliser un traitement préventif efficace afin de ne pas développer ce virus, mieux vaut dès aujourd’hui prendre en main votre santé en préservant votre immunité en utilisant des moyens naturels.

Voici donc mon programme préventif naturel à moi :

Prendre des comprimés de probiotics (1/jour) ainsi qu’une gélule d’immuno sil, une fois par semaine, par exemple tous les dimanches, le matin à jeun. Une boite contient 30 gélules et permet de couvrir donc l’ensemble de la durée du programme, du mois de septembre au mois de mars. Contient shitake, huile de cumin noir, vinaigre de cidre, extrait de prêle riche en silice, extrait dynamisé d’Ana barbariae.

De plus, chaque mois, pour agir en synergie avec immuno sil, prendre :

En septembre : deux gélules de blazei par jour (soit une boite à 60 gélules).

En octobre : deux gélules de reishi par jour (soit une boite à 60 gélules).

En novembre : deux gélules de shiitake par jour (soit une boite à 60 gélules) + une ampoule de lapacho le matin à jeun.

En décembre : une cuillère café de triplex immunitaire le matin à jeun (soit un flacon de 150 ml) contient echinacea, shiitake et thym.

En janvier : une cuillère café de triplex poumon le matin à jeun (soit un flacon de 150 ml) contient lierre terrestre, sapin, bouillon blanc.

En février : deux gélules de maitake le matin à jeun (soit une boite à 60 gélules).

En mars : un comprimé d’acérola le matin à jeun (soit une boite de 30 comprimés).

N.B. : A noter que pour une personne développant déjà la maladie, il sera nécéssaire d’utiliser en curatif du jus l’aloès stabilisé par pression à froid (6cl/jour), du lycium Chinois ainsi que de la propolis en comprimés (2 à 4/jour).

Bien cordialement.

0 vote
par Ronfladonf (IP:xxx.xx0.172.211) le 17 août 2009 a 21H43
Ronfladonf (Visiteur)

Bien content que des gens sachent garder leur calme vis-à-vis de ce que peut dire la télé et tous les autres médias... disons "officiels"

Votre programme bien-être ressemble à une cure de renaissance (que des choses naturelles et connues qui font déjà plus ou moins partie de l’alimentation "normale"), mais il est un peu trop complexe pour moi...

Aussi je me contenterai de respecter au mieux les règles d’hygiène de vie en société :
- bien se laver les mains à chaque occasion en pensant bien à utiliser du savon . le nombre de personnes qui ne se lavent pas les mains en France est affligeant
- Bien utiliser des mouchoirs en papier pour ne pas propager plus que celà le virus au cas où... bien bruler les dits mouchoirs (idéal pour lancer un feu de cheminée en hiver)
- Bien "nettoyer les orifice ORL" (nez, oreilles...)
- ne pas aller travailller si je suis malade...
- avoir une hygiène de vie correcte( sommeil, régime alimentaire, ...)

jusqu’à présent ca m’a toujours porté chance et je suis toujours passé au travers des grippes saisonnières (qui semblent pour l’instant plus virulentes que celles-ci) le hic c’est que cette grippe semble se propager en été... pas cool alors en hiver... vous pensez bien, elle va faire des ravages l’autre hic... plus personnel celui-ci... c’est qu’avec ma compagne on comptait mettre en route un petit mais bon.... vu que les autorités compte vacciner les femmes enceintes en premier...

1 vote
par mr-bienetre (IP:xxx.xx0.231.11) le 31 août 2009 a 19H24
mr-bienetre (Visiteur)

"Aussi je me contenterai de respecter au mieux les règles d’hygiène de vie en société : bien se laver les mains à chaque occasion en pensant bien à utiliser du savon . le nombre de personnes qui ne se lavent pas les mains en France est affligeant Bien utiliser des mouchoirs en papier pour ne pas propager plus que celà le virus au cas où... bien bruler les dits mouchoirs (idéal pour lancer un feu de cheminée en hiver) Bien "nettoyer les orifice ORL" (nez, oreilles...) ne pas aller travailller si je suis malade... avoir une hygiène de vie correcte( sommeil, régime alimentaire, ...)"

Mon programme n’empèche bien évidemment pas de respecter les règles d’hygiène de vie que vous venez d’évoquer. Malheureusement, dans bien des cas, cela n’est pas suffisant. En ce qui me concerne je n’ai surtout plus de problème d’infection virale depuis que mon immunité est à mon top ! Pour cela une bonne nutrition acompagnée de quelques complèments alimentaires appropriés est nécessaire.

0 vote
par StephanieToulon83 (IP:xxx.xx4.176.57) le 18 octobre 2011 a 17H49
StephanieToulon83 (Visiteur)

Et dire que le gouvernement UMP nous a dit qu’il n’y avait aucun danger ...