Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
François Hollande s’est fait opérer secrètement
François Hollande s'est fait opérer secrètement
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
4 décembre 2013
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

François Hollande s’est fait opérer secrètement

François Hollande s'est fait opérer secrètement

En février 2011, quelques semaines avant sa candidature à la primaire socialiste, le futur président de la République a été opéré de la prostate. Cette intervention, discrète et tenue secrète, a été confirmée par l’Élysée : « François Hollande a été opéré à cette date pour une hypertrophie bénigne de la prostate. L’intervention était bénigne, sans conséquence et sans suivi médical ». L’opération n’apparaît dans aucun bulletin médical, malgré la transparence promise.

Il n’aura suffi que de 48 heures, après l’annonce de l’opération rénale de Jacques Chirac, pour voir émerger le dossier d’une opération secrète d’une autre figure corrézienne de l’Elysée, l’actuel locataire des lieux François Hollande. En février 2011, et comme le révèle France Info en ce 4 décembre, celui qui allait devenir le président de la République a été opéré de la prostate dans le plus grand secret durant quelques jours dans un service d'urologie de l’hôpital Cochin. Le Nouvel Observateur précise à cet effet que « l’intervention s’est déroulée en deux temps. D’abord des examens ambulatoires qui lui ont permis de poursuivre ses déplacements. Puis l'opération en tant que telle qui a obligé le futur président de la République à être hospitalisé pendant une semaine ».

Le chef de l’Etat indique qu’« à la suite de cette intervention, aucun suivi médical n’a été jugé nécessaire ». Interrogé sur les onde de RFI, le député UMP Bernard Debré, éminent spécialiste d’urologie, a déclaré que « François Hollande ne s’était pas caché lors de cette opération, et certains journalistes l’ont vu à l’hôpital. Je suis pour ma part astreint au secret médical, et je ne vois pas qui a pu faire fuiter ». Rappelons tout de même que François Hollande, pendant la campagne présidentielle, s’était dit favorable au fait de « donner publiquement et régulièrement les informations liées à l’état de santé du président de la République ». On notera également, sans faire de parallèle, que le cancer de la prostate de François Mitterrand avait été caché durant des années par le biais de bulletins de santé mensongers signées de son médecin personnel.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté