Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Fermeture des urgences de l’hôpital de Pont-à-Mousson
Fermeture des urgences de l'hôpital de Pont-à-Mousson
note des lecteurs
date et réactions
31 juillet 2013 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Groupe BLE Lorraine, 101 articles (Rédacteur)

Groupe BLE Lorraine

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
101
nombre de commentaires
130
nombre de votes
170

Fermeture des urgences de l’hôpital de Pont-à-Mousson

Fermeture des urgences de l'hôpital de Pont-à-Mousson

Les urgences de l’hôpital de Pont-à-Mousson seront fermées la nuit en août et en septembre. Par conséquent, il ne faudra plus parler d’urgences, celles-ci devant fonctionner 24h/24, mais de « consultations de médecine polyvalente », ouvertes de 9h à 21h. Le Service Mobile d’Urgence et de Réanimation (SMUR) reste quant à lui maintenu.

Cette décision, récemment prise par l’Agence Régionale de Santé (ARS), semble motivée par une volonté de restaurer la situation financière de l’établissement. Le manque de médecins urgentistes est officiellement invoqué.
 
Pour certains, la priorité de l’ARS réside avant tout dans l’économie des charges imputées au service des urgences plutôt que dans son utilité et sa mission de service public. Il faut dire que la décision a été annoncée une semaine seulement avant son application, au mépris de toute consultation. La Ville craint que cette solution provisoire ne devienne au final irrémédiable. Le service serait ainsi temporairement fermé, pour une durée suffisamment longue, le temps que les habitudes d’aller à Metz ou à Nancy se prennent, avant d’être définitivement fermé après que l’ARS ait constaté que tout s’était passé pour le mieux.
 
Or, les temps de transfert et de prise en charge vont être rallongés d’une trentaine de minutes. Cela signifie qu’il faudra compter 35 à 40 minutes pour qu’un habitant de l’agglomération mussipontaine soit pris en charge et près d’une heure pour une victime du secteur de Thiaucourt ou du Rupt-de-Mad.
 
Une désorganisation de la couverture sanitaire assurée par le Samu et les pompiers, ainsi que des répercussions sur les effectifs et les finances de l’hôpital sont également à craindre. En effet, cette décision va entraîner la suppression de cinq lits de l’unité d’hospitalisation de courte durée, service qui rapporte le plus. Si bien qu’au lieu d’être résorbé, le déficit va être aggravé par un manque à gagner au niveau de la radio et du scanner.
 
Au final, après la fermeture récente de la chirurgie, celle des urgences va mettre en péril le reste de l’hôpital de Pont-à-Mousson, compte tenu des interrelations entre les différents services. Le démantèlement de l’offre de soins entamé par l’ARS se poursuit donc.
Groupe BLE Lorraine - La passion de la Lorraine. La puissance d'un groupe.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Polémiques & Débats
Mots-clés :
Hôpital Urgences
Commentaires
1 vote
par Groupe BLE Lorraine (IP:xxx.xx4.205.23) le 11 septembre 2013 a 22H20
Groupe BLE Lorraine, 101 articles (Rédacteur)

Les urgences de l’hôpital de Pont-à-Mousson, qui ne fonctionnaient plus la nuit depuis le 1er août, devraient normalement rouvrir le 16 septembre. Il faut dire que la fermeture du service avait entraîné une forte mobilisation et suscité de vives inquiétudes parmi la population.

A noter également que le directoire de l’établissement a voté à l’unanimité « la mutualisation et le rattachement des urgences de Pont-à-Mousson avec celles du CHU de Nancy » à compter du 1er novembre.