Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Faux médicaments : 1 900 arrestations en Chine
Faux médicaments : 1 900 arrestations en Chine
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
7 août 2012
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Faux médicaments : 1 900 arrestations en Chine

Faux médicaments : 1 900 arrestations en Chine

Une opération de lutte contre la contrefaçon de médicaments a été réalisée en Chine : 18 000 policiers ont été mobilisés pour l’occasion, permettant l’arrestation de 1 900 personnes et permettant la saisie de médicaments contrefaits d’une valeur totale de 200 000 euros. Le bilan a été rendu public par le ministère chinois de la Sécurité publique le 5 août dernier.

En Chine lorsque la police flaire un coup elle n’y va pas avec le dos de la cuillère. Les autorités chinoises ont procédé à l’arrestation de 1 900 personnes suspectées de jouer un rôle dans le circuit des faux médicaments, soit en les fabriquant soit en les vendant. La valeur des produits saisis se monte à 1,6 milliard de yuans (soit près de 200 000 euros), et tout a été emballé par les 18 000 policiers qui ont été déployés pour procéder aux interpellations : les faux médicaments mais aussi leurs logos, les emballages et les notices d’utilisation. Et ce sont pas moins de 1 100 sites de production qui ont été détruits.
 
Les produits illégaux qui étaient destinés au marché visaient, selon le ministère chinois de la Sécurité publique, à traiter des maux comme l’hypertension, le diabète, les maladies de la peau ou même le cancer. Et cet heureux coup de filet aurait, selon cette même source, permis aux experts de la police de faire la lumière sur la nocivité des produits saisis : Beaucoup de ces faux médicaments endommageraient le foie et les reins ou provoqueraient un infarctus du myocarde ou un arrêt cardiaque. Cette action menée par les autorités était plus qu’attendue. En effet, la population chinoise a encore en mémoire le scandale sanitaire qu’avait entraîné le lait maternel enrichi de mélamine en 2008, occasionnant une intoxication à grande échelle.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté