Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Exercice de désincarcération avec des sapeurs-pompiers
Exercice de désincarcération avec des sapeurs-pompiers
note des lecteurs
date et réactions
24 août 2012
Auteur de l'article
Heidi, 5 articles (Infirmière)

Heidi

Infirmière
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
5
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Exercice de désincarcération avec des sapeurs-pompiers

Exercice de désincarcération avec des sapeurs-pompiers

J’avoue, j’avoue ! j’adore faire partie de l’équipe du SMUR (secours médical d’urgence et de réanimation) !

En Suisse (d’où je vous écris) les structures sont cantonales, et donc chaque Smur est géré d’une manière différente, en fonction des différentes politiques de gestion des hôpitaux. Dans la plupart des hôpitaux du canton, ce sont des infirmiers/ères qui sont conducteurs SMUR. Nous amenons le médecin sur le lieu de l’intervention, et collaborons avec les ambulanciers, les médecins sur le site.

Cette année, j'ai eu la chance de pouvoir participer à 6 jours de cours de formation, organisé par la formation continue de l'ES-ASUR (Ecole Supérieure d'Ambulancier et Soins d'Urgence de Suisse Romande).

Nous avons appris comment est structurée la filière d'urgence dans notre canton, les appels au 144 ( numéro d'appel d'urgence santé pour toute la Suisse, l'équivalent du 12 en Europe... oui, on n'est pas tout à fait en Europe en Suisse ! ;-) )

Nous avons vu aussi les gestes à avoir en cas d'accouchement imminent (ma grande crainte !), la conduite en urgence (un cours dont je n'ai pas vraiment pu profiter, du fait de ma blessure à la hanche), les moyens de relevage, pose de minerve,...

Mais le dernier cours a été la petite pointe de crème chantilly sur un gâteau aux fraises, framboises et cassis !

Une journée entière avec les pompiers d'une ville au bord du Léman pour faire des exercices de désincarcération !

Une petite partie de théorie, puis une série d'ateliers :

- pose du Ked... vous ne connaissez pas (non plus) ? c'est un moyen de stabiliser la colonne vertébrale d'un patient pour permettre entre autre de le sortir d'un véhicule, de le mobiliser en toute sécurité...

Ked2.jpg

 

 

C'est en général les ambulanciers qui posent le KED, mais de connaître la manière de mettre un KED nous permettra de mieux collaborer avec nos collègues ambulanciers...

- extraction rapide d'une voiture : comment faire pour sortir une personne d'un véhicule accidenté ? Pour ne pas avoir l'air trop benêts lors d'une intervention sur accident de la voie publique, pour être un tant soit peu utile dans ce cas, nous avons donc appris comment mettre une minerve (oui, c'est un point qu'il faut que j'améliore... je m'exerce, je m'exerce !), bien tenir la tête et utiliser la planche en toute sécurité.

Je ne dis pas que je serai très à l'aise en intervention, mais d'avoir exercé cette extraction me permet de démythifier cette pratique, et là aussi me rendre utile lors d'une intervention...

planche.jpg

  

Une fois ces ateliers faits, nous avons exercé lors d'un (pré-)exercice grandeur réelle la désincarcération avec les sapeurs-pompiers de la ville.

Cet exercice nous a permis de voir comment agissaient les pompiers pour désincarcérer, les pinces utilisées, les manoeuvres à mettre en place, comment se placer et placer le matériel...

Génial de voir la méthode pour casser les vitres (rapide et précise, la vitre du véhicule se disloque complétement, en milliers de petits morceaux... ), celle pour désamorcer les airbags ; les pinces qui coupent les portières, celles pour couper le volant, la transformation d'une berline en décapotable...

Et surtout, que faire et comment faire pour protéger les occupants de l'habitacle lors d'une désincarcération ?

Comment les perfuser et les scoper alors que les pompiers sont tout autour pour dégager les véhicules ?

Il n'y a pas de miracle, l'important de communiquer !

Demander aux pompiers de s'arrêter le temps de (re)poser une voie, de mettre la minerve, parler au patient, le rassurer durant les interventions... 

La dernière partie de la journée, nous avons fait un exercice surprise "grandeur nature"...

J'étais l'une des blessées, et le gag (non voulu !) supplémentaire a été que, dans le véhicule accidenté, il y avait en plus un nid de guêpes...

J'ai donc attendu les secours, vu le temps pris pour trier les patients, voir l'ordre de priorité (sentiment d'abandon en voyant que j'étais "non-urgent" alors que j'étais celle qui criait le plus ! ;-) ), puis admiré l'action des gens tout autour de moi... testé aussi le KED (c'est un corset en fait, mais qui fait le thorax aussi fin que la taille...) et l'extraction de la voiture par la planche !

Puis, à la toute fin de l'exercice, vint le temps de rentrer à la caserne... avec une collègue, nous avons fait notre plus beau sourire pour demander si on pouvait rentrer dans le grand camion rouge !

Du coup, nous avons eu la joie de traverser la ville dans le camion de désinca !

IMG_0648.JPG

 

Après un débriefing extrêment intéressant, un cours sur les différentes pathologies traumatiques nous a été donné, avant le moment très attendu de l'apéro ! :-D

Pour connaître les structures SMUR de Suisse Romande : smur.ch

Ecole ES ASUR : asur

Infirmière Heidi
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Médicaments & Soins